[38] Isère magazine n°15 mar à jun 2018
[38] Isère magazine n°15 mar à jun 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de mar à jun 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : dans les pas des huguenots.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 > ÉCHAPPÉES BELLES I TERRITOIRESC. Lacrampe LE GRAND-LEMPS TRADITIONS, SAVOIR-VIVRE ET SOLIDARITÉ DYNAMIQUE TERRE DE PATRIMOINE, DE SAVOIR-FAIRE ET D’ACCUEIL Aujourd’hui, la ville valorise son patrimoine. Plutôt que de détruire, plutôt que d’étendre les constructions, elle réhabilite. La mairie et la médiathèque sont installées dans les magnifiques tisses de la distillerie Dutruc. L’école communale se refait une beauté pour accueillir le nouveau groupe scolaire. Deux bâtiments de style Art nouveau, de part et d’autre de la place du Château, accueillent toujours le foyer municipal et la poste. Les halles restent l’écrin privilégié des marchés. Le Grand-Lemps garde la mémoire des industries qui firent sa notoriété  : distilleries, manufacture de chaussures pour le cyclisme ou le patinage, atelier de fabrication de scies circulaires pour débiter le bois de chauffage, fabrique des meubles Guttin… Le Grand-Lemps se distingue aussi par ses animations rurales (Fête de la rosière, vogues, spectacle d’opérette…) et par sa convivialité. La fête des voisins prend ici de belles couleurs. Et lorsqu’il s’agit d’accueillir une famille de migrants, la municipalité et les habitants se mobilisent. Alors rien d’étonnant à ce qu’un repas citoyen tiré des sacs rassemble autour de longues tablées en plein air pas moins de personnes > ISÈRE MAG I MARS/AVRIL 2018 I #14C. Lacrampe FIGURES D’ICI 1 > Clémentine Rabatel, 19 ans, étudiante et sportive licenciée du LCA Foot 38, est la 123 e iu Lemps, élue en septembre 2017. Une digne héritière cull méritantes dotées par une riche donatrice. Le Grand-Lemps attira des célébrités, parmi lesquelles, Lamartine, invité au château par la marquise de Virieu. Des artistes plus fêtards fréquentaient les bistrots, dont le fameux trio formé par l’écrivain Alfred Jarry, le compositeur d’opérette Claude Terrasse – qui a désormais son festival au Grand-Lemps, le dernier weekend d’avril – et le peintre Pierre Bonnard. Ces créateurs appréciaient l’absinthe, « fée verte » 1 2 > Thierry Barbe, tiult son épouse Justine, animent le petit ccuct ill pain de tradition icllapéro, pain au maïs, tartes à la praline et fameux panettones. Les habitants apprécient… RACINES « FÉE VERTE » ET ROSES DORÉES 2 3 3 > Romain Tassi, 28 ans, entraîne Les Grands Lynx, clullc (200 licenciés) qu’il avait intégré, enfant, dès sa formation en 2001. Un sport de glisse méconnu, fun et très technique. Objectif  : la Coupe de France ! distillée par la maison Dutruc alors connue dans le monde entier pour son Anis et son Arquebuse. La distillerie des frères Broquis, elle, était célèbre pour sa liqueur Félibrige. Autre source d’inspiration, la rose. François Félix, de la troisième génération de rosiéristes, ne se contente pas de cultiver 12 hectares de rosiers, il crée de nouvelles roses couleur de sable et de soleil. Sylviane Colussi, adjointe au maire de Chirens et Didier Rambaud, sénateur de l’Isère, sont les deux conseillers départementaux du canton de Le Grand-Lemps. Parmi les dossiers qu’ils suivent particulièrement, citons les réhabilitations de l’Ehpad de Virieu et du collège Liers & Lemps, le projet de musée archéologique à Paladru et le contournement de la commune de Chirens. Au Grand-Lemps  : la réhabilitation des écoles primaire et maternelle, a reaiation entre bourg. A Apprieu, Burcin et Flachères, la réalisation d’équipements sportifs et culturels (gymnase, salle polyvalente, terrain tisorts.nnsr Bièvre Dauphine, la construction d’un pôle petite enfance. LE CANTON DU GRAND-LEMPS 34 600 habitants dans 32 communes. Les quatre communes les plus peuplées  : Apprieu, it Izeaux totalisent un quart des habitants. La moins peuplée  : Blandin, 137 habitants REPÈRES 3 143 habitants au 43 associations. 700 000 hl de grains furent négociés sous les halles en 1830. Depuis 1998, le GR65 t un tronçon frappé de la cuillulu liitcu tll 53 ha pour l’étang du é naturelle abritant 28 espèces de libellules.
F. Pattou FRÉDÉRIC FIALAIS LES JEUX PLEIN LES YEUX our moi, les Jeux olympiques de « PGrenoble, c’est un fantastique souvenir de gosse. J’avais 7 ans et je suivais les épreuves sur la télévision achetée par mes parents pour l’occasion. Je n’oublierai jamais la cérémonie d’ouverture grandiose et les trois médailles d’or de Jean- Claude Killy ! », se souvient Frédéric Fialais. À 56 ans, cet Isérois est aujourd’hui partie prenante dans la célébration du 50 e anniversaire des JO de 1968. Collectionneur passionné, il possède plus Une collection de 10 000 objets des JO de 10 000 objets liés aux Jeux de Grenole commencer par la toute première mascotte des JO, Shuss, que lui aait oerte son père à l’époque « Pour cet anniversaire, j’ai prêté des pièces à plusieurs organisateurs d’expositions. Pour moi, c’est un plaisir de partager cette mémoire des JO et de la faire vivre à travers mes objets », témoigne-t-il. Certains sont ainsi présentés au Musée dauphinois, dans le cadre de l’eposition « renoble 1968. Les Jeux olympiques qui ont changé l’Isère »  : des skis, une crosse et un palet de hockey qui ont « fait » les Jeux, une veste de cérémonie de l’équipe de France, mais aussi un foulard Hermès, un porte-stylo ou encore de la vaisselle en cristal, estampillés « JO de 1968 » … « Dans ma collection, j’ai de tout  : des oets ociels emlématiques pulicitaires ou insolites », poursuit Frédéric. Et parmi toutes ces trouvailles, son « trésor »  : la lampe de mineur qui a éhiculé la flamme olmpique entre thènes et Paris, puis a suivi le parcours des porteurs de la torche (au cas où celle-ci se serait éteinte). « Elle est exceptionnelle, car il n’en existe que deux au monde », souligne-t-il. À découvrir au Musée dauphinois, jusqu’au 7 janvier 2019. Contact  : colymphiver.moonfruit.fr ENSEMBLE GENS D’ISÈRE Son « trésor »  : la lampe de mineur qui éiculélliut Athènes et Paris. Par Sandrine Anselmetti #15 I MARS/AVRIL 2018 I ISÈRE MAG D.R. > 33 >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 1[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 2-3[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 4-5[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 6-7[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 8-9[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 10-11[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 12-13[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 14-15[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 16-17[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 18-19[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 20-21[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 22-23[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 24-25[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 26-27[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 28-29[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 30-31[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 32-33[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 34-35[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 36-37[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 38-39[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 40-41[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 42-43[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 44-45[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 46-47[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 48-49[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 50-51[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 52-53[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 54-55[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 56