[38] Isère magazine n°148 décembre 2014
[38] Isère magazine n°148 décembre 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°148 de décembre 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : la seconde jeunesse des retraités isérois... vieillir jeune, ça s'apprend !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
Vivremieuxtemps libre
s
Enfants
A Penol A Voiron

n Terrible

A Grenoble

Livres
Régionalisme

n Vis-à-vis

Le 17 décembre

n Celui qui tombe
Le 16 janvier

Le 17 décembre

D.R.

Lui vit tranquillement dans son « Sam suffit » où il passe ses petites journées à boire du café, tailler son géranium, regarder la télé. Le bonheur, quoi ! Mais un matin, la voilà, Elle, qui s’installe juste en face de Lui. Or, Elle, ce n’est pas Lui. Elle, c’est jus d’orange, cactus, et trucs en plume. Les deux voisins se déclarent la guerre, se séduisent, s’embêtent, s’apprivoisent, dans une ambiance tissée d’humour et de poésie. Pas de parole dans ce spectacle en « gromolo », pour mieux souligner que les voisins peuvent être de toutes origines. La Cie L’Arbre met en scène des petites différences, futiles et rigolotes, pour dire les grandes, qui dans la vraie vie agacent ou effraient. Salle socio-éducative. A 14 h et 17h. 06 68 78 00 51.

D.R.

Grand Angle. A 14 h 30 et 16 h 30. 04 76 65 64 64.

Cirque

D.R.

Le « Camion à histoire », est un ancien camion de pompier reconverti en théâtre itinérant. La Cie Lardenois sillonne les routes à la rencontre du jeune public. Son objectif : donner le goût de la lecture aux enfants. Pour son premier voyage, il a choisi d’explorer le pays voironnais et l’album « Terrible » d’Alain Serres. L’histoire d’un loup qui terrorise tout le monde y compris sa femme et ses enfants. Un jour, les louveteaux profitent de son sommeil pour lui retirer les bottes et les gants noirs qu’il ne quitte jamais… et découvrent avec stupeur que leur père a des pattes en couleur !

n Chroniques d’autrefois en Dauphiné

De Claude Ferradou. Editions Bellier. 264 p.25 euros.

YoannBourgeois, acrobate, acteur, jongleur et danseur, ne cesse d’interroger ce qui a trait au vertige et à la pesanteur. Contrairement à Fugues, en 2014, qui voyait chuter et voler des acrobates, il demande aux interprètes de sa nouvelle création de se tenir debout… du moins de garder l’équilibre sur un sol en perpétuelle dérobade. Celui qui tombe oppose six interprètes à une « usine de rêve » où leurs prouesses acrobatiques sont mises à dure épreuve. Il faut jouer avec l’espace, la gravité, les dimensions, le risque … Il y a du Charlot dans l’air, des rebonds et des étreintes vertigineuses et une pluie de prouesses poétiques MC2. A 19h. 04 76 00 79 00.

Dans ces chroniques, Claude Chrooicluci d'autre$aii Ferradou a réuni en I}auphInç les portraits et les aventures d’enfants du pays glanés au fil de ses recherches historiques et généalogiques. Treize destins extraordinaires et authentiques, dont le point commun est d’avoir pour décor la belle province du Dauphiné. Les histoires de Jean Rabot, conseiller du roi Louis XII ; du capitaine Antoine Paulin, soldat des Lumières ; de Marguerite, fille illégitime du seigneur du Bele d’Auberives ; d’Etienne Terrot, marchand drapier protestant à Pont-en-Royans, ou encore du bossu de La Tronche, sont tout à fait captivantes ! Claude Ferradou prend soin de citer ses sources et propose notes et biographies pour chaque récit, afin que le lecteur, si le cœur lui en dit, puisse explorer à son tour la vie de ces illustres personnages.

A Vizille et Saint-Égrève Les 23 et 24 janvier

A Saint-Martin-d’Hères

A Villard-Bonnot Le 17 décembre

n O temps d’O

n Le mur d’équilibre
Nouvelle création de Pascal Rousseau, Le Mur… de l’équilibre raconte la rencontre, et la confrontation, avec un mur, symbole des obstacles de la vie. Tour à tour doux et combatif, vaincu et vainqueur, le héros, plutôt que de renoncer, va utiliser les éléments du mur pour trouver le moyen de le sublimer et de continuer sa route, sa quête d’équilibre. Métaphore du chemin intérieur à parcourir pour découvrir sa voie, ce spectacle étonnant est jalonné de danses et de numéros d’équilibre vertigineux.

n Le grenier à pépé
Quel bazar ce grenier où grand-père, un ancien artiste, a laissé toutes ses valises et autant de souvenirs ! Sûr que son petit-fils, en décidant de ranger, ne s’attendait pas à rencontrer cette étrange marionnette… Dès lors, le temps normal s’arrête et fait place à une aventure burlesque, poétique et nostalgique. Musique, théâtre et acrobaties se mêlent pour vous transporter dans le monde de l’enfance éternelle. La Cie K-Bestan ouvre grand la malle aux trésors afin que le grenier de pépé livre tous ses secrets !

Les 17 et 18 décembre

n Mes irrésistibles recettes au chocolat
De Marie Chioca. Editions Terre vivante. 120 p.12 euros.
Peut-on décem (fir ment associer les adjectifs « sain », imesia.hkz « léger » ou « bio » aux recettes à [hQC41a ! base de chocolat ? C’est le pari réussi par Marie Chioca qui a le bon goût en cette période d’agapes festives, de livrer ses meilleures créations cacaotées. Purée de noisettes ou d’amandes, épices, laits végétaux, miel ou sirop d’agave viennent avantageusement remplacer crème, beurre et sucre dans les préparations classiques (mousse intense, brownies, forêt noire, mi-cuit, charlotte…) comme dans des desserts plus étonnants : cupcakes au potimarron, « Bain de boue des 3 petits cochons », mug cake, chocolat liégeois vegan, mendiants au chocolat cru… En début d’ouvrage, un chapitre dédié au chocolat (bien noir et de qualité) présente ses atouts (riche en magnésium, en fer, en flavonoïdes…) et vous indique comment le choisir, le faire fondre, le travailler ainsi que les bonnes associations de saveurs.

Cuisine

NI

Pidz

Espace Aragon. A 14 h 04 76 71 22 51.

Ils sont deux musiciens qui viennent donner leur concert. Malheureusement, leur kiosque est rempli d’eau. Il y en a un, allergique à l’eau qui ne veut pas se mouiller et qui tente par mille prouesses acrobatiques de rester perché, et l’autre un peu « perché », qui use sans vergogne de cette nouvelle ressource jubilatoire. Ce spectacle qui commence au milieu des gouttes d’eau pour finir quelque part au milieu de la mer vous plonge dans un univers poétique et clownesque. A L’Heure bleue. Le 17/12 à 15h. Le 18/12 à 14 h 15. 04 76 14 08 08.

D.R.

D.R.

Le 23/01 au Jeu de paume, Vizille, 04 76 78 86 34. Le 24/01 à la Vence scène, Saint-Égrève, 04 76 09 34 14.

>46

Isère

Magazine

-

décembre

2014

C’est notrehistoire
ssur dephotoagazine.fr ere-m www.is

Dolomieu : le chevalier géologue...
ry

 » En1876,les Montagnespâles, cettechaîne montagneusedunord del’Italie,prennentlenom deDolomitesenhommage àl’IséroisDolomieu.

4

Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, la chaîne des Dolomites, en Italie, doit son nom 44s iViAitilli à un scientifique isérois, Déodat de Dolomieu, militaire, géologue, aventurier…
.



I

44, 1

peut prétendre à hériter des titres géologie et le fera élire, en 1774, et biens qui reviendront à son frère membre correspondant de l’Acadéaîné. Mais son père a tout prévu : il mie des sciences. Débute une riche sera chevalier de l’Ordre de Malte. carrière scientifique, ponctuée de Après de courtes études, Déodat nombreux voyages. s’engage dans l’armée et, à l’âge Car ce qui le caractérise, c’est d’alde 16 ans, effectue son noviciat sur ler au plus près de la matière. De un navire de l’Ordre. D’une intel1775 à 1779, il parcourt ainsi tout ligence précoce, il se met pourtant ce que l’Europe compte de mines et en danger, en 1768, en tuant, en de volcans en France, en Sicile, en duel, un compagnon Campanie, au Portugal. Il d’armes. Selon les publie aussi son premier ictorieux, le 14 juin 1800, à règles de l’Ordre, il Un explorateur essai : Expériences sur Marengo, Bonaparte exige, est condamné à la infatigable la pesanteur des corps à dans le traité de paix, la liprison… à vie. Il n’a différentes distances du bération de Dolomieu, détepas 18 ans ! Sollicités, Louis XV et centre de la Terre… En 1779, lassé, nu dans une prison du Royaume de le pape Clément XIII le feront libéil quitte le service actif et explore les Naples. Qui est ce personnage pour rer et réintégrer dans ses droits. En Iles Lipari*, les champs Phlégréens, retenir l’attention du futur empereur 1771, Déodat est affecté à Metz où, les Iles Ponces et les Pyrénées. En des Français ? en marge de sa vie militaire, il étu1783, à 33 ans, il est nommé lieuteDieudonné, dit Déodat, Gratet de die la physique et la chimie. Il noue nant-général de l’Ordre et gouverDolomieu est né le 23 juin 1750 au aussi de fructueux contacts avec neur de La Valette. Un statut qui suschâteau familial de Dolomieu, près des scientifiques comme le duc de cite de féroces jalousies. Excédé par de La Tour-du-Pin. Fils cadet, il ne La Rochefoucault qui l’initie à la les coups bas et les manœuvres du roi de Naples, protecteur de Malte, » Zoom il démissionne et s’installe à Rome. Depuis la ville éternelle, il est, en Que reste-t-il de Dolomieu ? revanche, aux premières loges pour continuer ses travaux. En effet, en Considéré comme l’un des pères de la février de la même année, un tremgéologie et de la minéralogie alpine, Doblement de terre a ravagé la Calabre, lomieu a laissé son nom aux Dolomites en faisant 50 000 morts ! Déodat s’y 1876. Un monument en son honneur a d’ailleurs rend, observe les destructions et déété érigé en 1958 à Cortina d’Ampezzo (photo). termine l’épicentre du séisme. Son nom est également associé à un cratère du En 1786, une opportunité lui permet Piton de la Fournaise, à la Réunion, et à deux de recouvrer ses fonctions au sein de rues, à Paris et à Grenoble. Enfin, chaque année, l’Ordre mais ses puissants ennemis : P un prix Dolomieu est décerné aux chercheurs par font barrage et l’interdisent de séjour l’Académie des Sciences-BRGM pour leurs traà Naples. Cette période trouble sur vaux remarquables dans le domaine des sciences le plan personnel sera, néanmoins, de la Terre. très féconde sur le plan scientifique.

V
n

Il publie son mémoire sur l’Etna et les Iles Ponces et gagne la reconnaissance de ses pairs. Lorsque la Révolution éclate, il est au Tyrol dans les Monti Pallidi**. C’est là qu’il découvre cette pierre calcaire « très peu effervescente à l’acide et phosphorescente par la collision ». Il envoie des échantillons au chimiste Nicolas de Saussure qui confirme la découverte. En son honneur, ce dernier proposera, en 1792, de nommer cette roche : Dolomie. De retour en France, Déodat s’engage en politique aux côtés de La Fayette, Barnave ou encore Talleyrand. Mais avec la Terreur, il doit se réfugier en province pour sauver sa tête. Réhabilité à la chute de Robespierre, il est nommé, en 1795, membre de l’Institut et se tourne alors vers l’enseignement, tout en continuant à arpenter les Alpes et les chaînes volcaniques. En 1798, sollicité pour participer à l’expédition d’Egypte, il tombe dans un piège. Bonaparte va, en effet, se servir de son appartenance à l’Ordre pour négocier la reddition de l’île. Sans enthousiasme, il offre Malte à Napoléon. Arrivé en Egypte, il étudie le delta du Nil mais, souffrant, demande à rentrer en France. C’est sur le chemin du retour qu’il est capturé par des Napolitains revanchards et jeté au cachot. Il y restera 21 mois. Très affaibli, il est libéré le 15 mars 1801 et décède le 28 novembre au château du Banchet, en Saône-et-Loire.n

RichardJuillet
* Iles éoliennes. ** Les Montagnes pâles.

Illustration B. Fouquet - Photo : D.R.

>47

Isère

Magazine

-

décembre

2014




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :