[38] Isère magazine n°132 janvier 2013
[38] Isère magazine n°132 janvier 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°132 de janvier 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (228 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 19,3 Mo

  • Dans ce numéro : budget 2013.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Vivre mieux transports Cars scolaires : exercices de sécurité Régulièrement, le Conseil général organise des journées « sécurité dans les transports scolaires ». Reportage à La Mure et à La Motte-d’Aveillans. « E vacuation du car dans 5, 4, 3, 2, 1, top. » Chronomètre en main, l’animateur de l’Anateep* observe les secondes s’égrener et le comportement des collégiens face à cet exercice d’évacuation de leur car scolaire. « 25 secondes. C’est beaucoup mieux. Vous avez respecté les consignes ! » À la demande du principal du collège, une « Journée sécurité dans les transports » a été organisée par le Conseil général, en octobre dernier, au collège du Vallon des Mottes, à La Motte-d’Aveillans. Elle faisait suite à une journée similaire organisée au collège Louis Mauberret de La Mure. L’objectif ? Sensibiliser les élèves de 6 e aux règles élémentaires de sécurité, dans et en dehors du car scolaire, mais également sur le trajet menant de leur domicile à l’arrêt de bus. « Pour de nombreux élèves de 6 e, c’est la première fois qu’ils prennent le bus scolaire, explique Laurent Garnier, chef de service aménagement à la Maison du Conseil général de La Matheysine. Auparavant, ils allaient à l’école de leur village à pied ou avec leurs parents. C’est important de les sensibiliser à la sécurité le plus tôt possible dans l’année, afin qu’ils » Zoom Apprendre à sauver sa vie « Monsieur, il y a de la fumée ! » Alerté, le chauffeur se gare en urgence, ouvre les portes avant et arrière et ordonne l’évacuation du car. Pour que celle-ci soit efficace, plusieurs règles sont à respecter : 1 Les cartables, qui doivent impérativement être rangés sous les sièges ou dans les compartiments prévus à cet effet, restent dans le car. 2 Les élèves placés près du couloir sortent les premiers – dans le calme, sans bousculades – puis ceux assis près des fenêtres. 3 Les élèves sont regroupés par le chauffeur loin du danger : derrière 25 secondes pour sortir du car les glissières de sécurité ou dans un champ. Les secours sont alertés. Photos F. Pattou » L’avis de l’élu Didier Rambaud vice-président du Conseil général chargé des transports « Une préoccupation constante » Avec 35 000 élèves transportés chaque jour, la sécurité dans les transports est une préoccupation constante du Conseil général. C’est pourquoi, nous proposons aux chefs d’établissements une animation d’une journée ou d’une demi-journée, consacrée à la sécurité dans les cars scolaires. Celle-ci est conduite par nos services, avec l’Association nationale pour les transports éducatifs de l’enseignement public. dagogiques, qui décrit toutes les situations accidentogènes et les moyens de les résoudre. Quelles mesures de sécurité prendre, à pied ou à vélo, pour se rendre à l’arrêt de car ? Quel comportement adopprennent les bonnes habitudes. » Après plusieurs exercices d’évacuation concluants, la matinée « sécurité » se poursuit, avec la projection de Prudent, pas par accident. Un film, aux vertus péter à l’arrivée du bus et dans celuici ? Où se trouvent les éléments de sécurité, extincteur, trousse de secours et marteaux brise-vitre ? Qu’est-ce qu’un angle mort ? La démonstration est poussée jusqu’à présenter la simulation d’accidents lors de la traversée d’un élève juste devant un car ou à l’occasion d’un chahut qui se transforme en bousculade… Images chocs, mais prise de conscience assurée ! Sensibilisation Ce sont ensuite les gendarmes du peloton motorisé de Vif, les policiers municipaux et les sapeurs-pompiers de La Mure qui interviennent pour « enfoncer le clou » et rappeler, chacun avec leurs compétences, ce qu’ils attendent des collégiens. Pour les hommes en bleu, attachés au respect du code de la route, « la ceinture de sécurité est obligatoire dans le car. Les parents des élèves contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros. Quant aux adeptes du vélo, ils sont soumis aux mêmes règles que les automobilistes : au feu rouge, au stop ou lors d’un changement de direction. C’est important de le rappeler. De nombreux accidents pourraient être évités si chacun faisait en sorte de mieux se protéger. » A bon entendeur… Richard Juillet * Association nationale pour les transports éducatifs de l’enseignement public. >14 Isère Magazine - janvier 2013
Vivre mieux jeunesse L’Adiij : solution jeunesse Les animateurs de l’Adiij ont réponse à tout : logement, santé, job d’été… » L’avis de l’élu Yannick Belle, vice-président délégué chargé de la jeunesse, des sports et de la vie associative « L’information près de chez soi » Vie pratique, logement, santé, international… Les 23 Bureaux et Points Information jeunesse de l’Isère sont à votre écoute, gratuitement. bien faire un stage à l’étranger. Quelles « J’aimerais sont les possibilités ? » « Je recherche un logement, existe-t-il des aides financières ? » « J’ai un projet professionnel, vers qui m’orienter ? » « Je voudrais être utile cet été et participer à un chantier de bénévoles, comment m’y prendre ? » Tous les jours, les quatre animateurs de l’Association départementale d’information et d’initiative jeunesse (ADIIJ), à Grenoble, sont confrontés à ce type de questions, voire d’autres encore, portant sur la santé, l’orientation professionnelle ou la mobilité. Spécialistes de l’information, leur mission est d’y répondre avec le plus de précision possible, anonymement et gratuitement. « Lorsqu’on cherche un logement, un job d’été ou une formation, il est important de savoir comment s’y prendre, quelles sont les aides possibles et les structures existantes. C’est en ayant une bonne information, la bonne méthode que les jeunes peuvent faire leurs choix et devenir autonomes », explique Delphine Grand, directrice de l’ADIIJ. Créé en 1968 par le ministère de la Jeunesse, le réseau des centres, bureaux et points Information jeunesse (CRIJ, BIJ et PIJ) couvre aujourd’hui l’ensemble du territoire et accueille chaque année plus de 6 millions de visiteurs. En Isère, il existe 23 antennes, coordonnées par l’ADIIJ, et ouvertes à tous les jeunes – collégiens, lycéens, étudiants, salariés, demandeurs d’emplois… – mais également aux parents, enseignants et travailleurs sociaux. Un stage à l’étranger ? Ces structures, principalement portées par les communes, les communautés de communes et des associations, travaillent en étroite relation avec les réseaux de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes et des adultes, et des partenaires œuvrant, entre autres, dans le domaine de l’éducation, de la santé ou du logement… « C’est ce lien entre professionnels de l’information et spécialistes qui nous permet d’être très réactifs, poursuit Delphine Grand. Soit on a l’information disponible tout de suite, soit on renvoie notre requérant vers le bon interlocuteur. Cela évite l’effet pingpong qui fait perdre du temps et peut décourager. » Pour être plus proche encore de son public, le réseau isérois des BIJ dispose aussi d’un bus itinérant, à Heyrieux, dans le Nord- Isère, et assure des permanences dans les collèges et les lycées. Histoire de Photos F. Pattou Pourquoi le Conseil général soutient-il l’Adiij ? Avec son maillage sur tout le territoire isérois, l’Association départementale d’information et d’initiative jeunesse est un véritable service public de proximité. Lorsqu’on a besoin d’une information sûre et vérifiée, rencontrer quelqu’un près de chez soi et discuter face à face est plus efficace que de la chercher, seul, devant son ordinateur. C’est pourquoi, le Conseil général soutient l’Adiij et son réseau local au titre de sa politique socio-éducative à hauteur de 34 000 euros en 2012. Nous participons aussi à l’organisation du forum « jobs d’été », chaque année au mois d’avril. cerner au mieux les besoins et pouvoir y répondre ! Richard Juillet » Contacts : 04 76 86 56 00 ; 04 76 86 44 92 ; www.adiij.fr 23 antennes en Isère Echirolles : 04 76 22 84 53 Eybens : 04 76 62 34 86 Grenoble : 04 76 86 56 00 Fontaine : 04 76 56 21 91 Le Pont-de-Claix : 04 76 29 86 90 Saint-Egrève : 04 76 26 18 87 St-Martin-d’Hères : 04 76 60 90 70 Sassenage : 04 76 26 18 87 Seyssinet-Pariset : 04 38 12 41 24 B. Fouquet >15 Isère Magazine - janvier 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :