[38] Isère magazine n°131 décembre 2012
[38] Isère magazine n°131 décembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°131 de décembre 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : découvrez la gastronomie du terroir, saveurs d'Isère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
30 jours d’Isère Têtes d’affiche DR ■ Jean-Paul Angot » A 57 ans, le directeur de l’Espace Malraux de Chambéry a été désigné pour remplacer Michel Orier à la tête de la plus grande maison de la culture de France, la MC2 de Grenoble – un établissement public et culturel financé par l’Etat, le Conseil général, la Ville de Grenoble et la Région, qui accueille 100 000 spectateurs par an. Un retour aux sources pour cet homme de théâtre grenoblois, ingénieur de formation : il avait été directeur adjoint de la MC2 à sa réouverture de 2000 à 2004, après avoir longtemps travaillé aux côtés de la metteure en scène grenobloise Chantal Morel. DR ■ Marie-Paule Cani » Cette enseignante de Grenoble-INP, chercheur au laboratoire Jean Kuntzmann, agrégée de mathématiques, a reçu la Médaille d’argent du CNRS (Centre national de la recherche scientifique). Une distinction prestigieuse qui récompense dix ans de travaux visant à mettre la création graphique en 3D animée à portée de tous : « Ces outils numériques doivent être aussi intuitifs d’utilisation que le crayon et le papier », postule-t-elle. Marie- Paule Cani a déjà mis au point avec son équipe un modèle qui génère automatiquement des arbres virtuels 3D à partir d’un croquis de leur silhouette. Les applications sont nombreuses. ■ Pierre Faucheur » A 56 ans, cet habitant de l’Isle-d’Abeau a remporté cette année le titre de champion du monde vétéran de course en salle sur 1500 mètres. Licencié au CSBJ athlétisme, Pierre Faucheur a aussi décroché une médaille d’argent aux championnats du monde sur 800 mètres en salle, deux médailles de bronze aux championnats d’Europe et deux titres de champion de France sur 3 000 mètres en salle et en duathlon (épreuves de course à pied et vélo). Dans la vie professionnelle, Pierre est chef de projet informatique. Passionné, il s’entraîne six fois par semaine. DR Risques naturels Depuis huit mois, à La ■Tronche, près de Grenoble, on assiste à un impressionnant ballet de camions et de tombereaux articulés ; les uns quittant les berges de l’Isère chargés de graviers, sables et limons, retirés du lit de la rivière, les autres se présentant, avec d’énormes blocs de rochers, destinés à conforter les talus. Un peu plus loin, en amont, c’est la digue du campus universitaire qui est ouverte sur 3,5 km de longueur et plusieurs mètres de profondeur. Un mélange de ciment et de bentonite y est injecté, en son centre, pour la renforcer et la rendre étanche contre toute infiltration d’eau. A proximité encore, à Meylan, l’étang de la Taillat fait l’objet d’importants aménagements environnementaux... Des chantiers qui, le 25 octobre dernier, à l’invitation de ZOOM Gastronomie Des chefs défendent le terroir isérois C’est une nouvelle association, qui met l’eau à la bouche ! Lancée ■ en octobre dernier, l’Agora des chefs rassemble cinq restaurateurs reconnus du Nord-Isère, défenseurs des produits du terroir : Patrick Henriroux, « La Pyramide » à Vienne (2 étoiles au Michelin), Philippe Girardon, « Le Domaine de Clairefontaine » à Chonas-l’Amballan (1 étoile au Michelin), Sébastien Désestret, « Les Saveurs du Marché » à Vienne (1 bib gourmand Michelin), Bruno Ray, « L’Estancot » à Vienne (référencé Michelin) et Julien Taurant, « Le Brocard » à Serpaize. Ces cinq chefs veulent valoriser les produits locaux, les petits producteurs et contribuer à la notoriété du territoire. Au programme : cinq repas à thème dans chacun Projet Isère Amont : Les grands chantiers sur l’Isère on Robert Veyret, président du Symbhi* et vice-président du Conseil général chargé des politiques de l’eau, ont reçu la visite du président du Conseil général, André Vallini, du secrétaire général de la préfecture de l’Isère, Frédéric Périssat, et de nombreux élus locaux (photo). « Ce projet Isère Amont de protection contre les crues est l’un des chantiers les plus importants en cours dans notre département, s’est réjouit André Vallini. Outre le volet protection des biens et des populations, il offre aussi du travail aux entreprises locales qui en ont bien besoin en ces temps de crise. L’Isère figure d’ailleurs parmi les départements français qui investissent le plus en euro par habi- ■ Parallèlement au chantier Isère Amont, le Syndicat mixte des bassins hydrauliques de l’Isère a également lancé le projet Romanche Séchilienne. Celui-ci couvrira une zone comprise entre les Ruines de Séchilienne et la confluence du Drac et de la Romanche. Les travaux — confortement et élévation des digues existantes, dessablement du lit de la rivière, revalorisation des milieux naturels et redéveloppement des loisirs... — coûteront 28 millions d’euros et démarreront dès janvier 2013. des restaurants, mettant en valeur les productions locales sublimées par le savoir-faire de chacun des chefs. Les prochains auront lieu le 7 février, le 21 mars et le 23 mai. Mais l’Agora des chefs ne s’arrête pas là et donne rendez-vous en juin à tous les gourmands sur le marché de Vienne pour « le pique-nique des saveurs ». Le public se verra proposer un panier pour deux, avec des produits locaux de saison provenant du marché et sélectionnés par les mêmes chefs… A déguster dans des lieux emblématiques du patrimoine viennois qui seront ouverts pour l’occasion. L’initiative est soutenue par le Conseil général. D.R. >4 Isère Magazine - décembre 2012
t débuté M. Magor tant. » Elaboré en concertation avec les élus locaux, les riverains et les agriculteurs, le projet Isère Amont est un chantier exemplaire : c’est la première fois en France que des espaces naturels et agricoles vont être sollicités pour protéger des zones urbanisées. En cas de crue, ceux-ci recevront et stockeront l’excès d’eau dans 3 400 hectares prévus à cet effet, permettant ainsi d’étaler et de réguler le débit de la rivière. Isère Amont permettra aussi la mise en valeur des milieux naturels de la vallée par la création de forêts alluviales, la réalisation d’équipements de loisirs et d’interconnexions piscicoles. Ce projet, de 112 millions d’euros, concerne 350 000 habitants et 29 communes, situées entre Grenoble et Pontcharra. * Syndicat mixte des bassins hydrauliques de l’Isère. Solidarité ■ L’association Sakado, dont l’antenne iséroise est basée à Lumbin dans le Grésivaudan, a mis en place un concept original — et sans don d’argent — pour venir en aide aux sans-abri durant les fêtes de fin d’année. L’idée consiste à remplir un sac à dos de randonnée, avec un kit « chaleur » (pull, polaire, chaussettes...), un kit « hygiène » (brosse à dent, dentifrice, savon...), un kit « culture » (petit poste radio, carnet, stylo, enveloppes timbrées...) et un kit « festif » (gourmandises, conserves de qualité, boissons non alcoolisées...). On peut aussi glisser un petit mot ou un dessin d’enfant. Une fois prêts, les sacs peuvent être déposés au siège de Sakado-Isère, avant le 31 décembre prochain ou être collectés par les bénévoles de l’association sur appel Solidarité Le Conseil général veut améliorer le soutien à domicile Les premières Assises du ■ soutien à domicile, organisées par le Conseil général en octobre dernier, ont réuni plus d’une centaine de professionnels et d’usagers des services d’aide à domicile. Pour Gisèle Perez, vice-présidente du conseil général chargée de la solidarité avec les personnes âgées et les personnes handicapées (photo), il s’agissait d’imaginer les réponses à apporter pour développer l’offre de services tout en améliorant sa qualité. A l’heure où les besoins augmentent fortement avec le vieillissement de la population iséroise – le nombre des octogénaires, âge critique pour le risque de perte d’autonomie, devrait tripler d’ici à 2050 –, les 14 services d’aide à domicile autorisés par le Conseil général rencontrent des difficultés financières essentiellement dues à la précarité des personnes âgées, les désenga- gements de la CARSAT Rhône- Alpes et la concurrence ce qui entraîne des baisses d’activité. Ces premières Assises ont permis aux participants, regroupés en ateliers réunissant usagers et professionnels, d’engager cinq gros chantiers : le décloisonnement entre les différents acteurs des métiers à domicile (auxiliaires de vie, portage des repas, soins infirmiers…), la qualité de service et du travail, la continuité de la chaîne d’accessibilité entre tous les intervenants, les attentes et besoins des usagers et enfin, la tarification. Le Conseil général souhaite créer une tarification départementale unique pour les usagers La réflexion va se poursuivre avec les associations partenaires, et de nouvelles assises sont annoncées pour 2013. Des sacs à dos pour les sans-abri téléphonique. Ils seront remis aux sans-abri, en partenariat avec le Samu social. » Sakado-Isère, 04 76 08 24 90. www.sakado.org D.R. Grésivaudan Visitez les maisons de retraite Fotolia ■ L’entrée en maison de retraite est une étape souvent difficile autant pour les personnes âgées que pour leurs proches. Pour les aider, la Maison du Conseil général du Sud-Grésivaudan, qui regroupe 48 communes, propose une visite des huit établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) implantées sur le territoire. L’objectif est de connaître la vie au quotidien dans ces structures, mais aussi de permettre aux personnes concernées de rencontrer les professionnels et de poser sans tabou toutes les questions qui les préoccupent : coût de l’hébergement, aides existantes, animations… La première visite s’est tenue le 19 octobre dernier à l’Ephad de Saint- Marcellin. Les prochaines auront lieu le 21 décembre à l’Ephad de Saint-Sauveur et le 18 janvier à l’Ephad de Notre-Dame-del’Osier. » Contact : 04 76 36 38 70. Disparition La première conseillère générale de l’Isère ■ Denise Bellot, première femme élue conseillère générale de l’Isère de 1979 à 1985, ancienne adjointe d’Hubert Dubedout à la mairie de Grenoble, est décédée à l’âge de 88 ans. Cette personnalité attachante, très investie dans l’action sociale, fait figure de référence au plan national pour sa politique novatrice en faveur de la petite enfance puis du maintien à domicile des personnes âgées – elle est à l’origine notamment de structures comme l’Udiage et le Centre de prévention des Alpes. Le président André Vallini lui a rendu un vibrant hommage avec l’ensemble des conseillers généraux lors de la séance publique du 18 octobre dernier. D.R. >5 Isère Magazine - décembre 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :