[38] Isère magazine n°131 décembre 2012
[38] Isère magazine n°131 décembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°131 de décembre 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : découvrez la gastronomie du terroir, saveurs d'Isère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Vivre mieux déneigement Comment le Conseil généra En hiver, les agents des routes du Conseil général sont sur le pied de guerre pour assurer la sécurité des usagers sur 5 160 km de routes départementales. Avec la volonté aussi de réduire l’impact environnemental du salage. « I l neige, il neige... ! » Si les premiers flocons ravissent les enfants comme les professionnels du tourisme, l’hiver est aussi synonyme de conditions de circulation plus difficiles sur les routes. Chaque année, dès le 15 novembre et jusqu’au 15 mars, le Conseil général met en place son Plan de viabilité hivernale, afin d’assurer la meilleure circulation possible sur les 5 160 km de routes dont il a la charge. Comme Eric, à Bourg-d’Oisans (voir encadré), 470 agents chargés du déneigement sont alors mobilisables 24h/24h pour que la sécurité des automobilistes soit optimale mais aussi pour que la vie économique de notre département ne soit pas paralysée. Préventivement, ces agents sillonnent chaque jour, en patrouille, toutes les routes de notre département pour faire remonter au poste de commandement du Conseil général, les informations sur les conditions climatiques et de circulation. En cas de chutes de neige, celui-ci peut activer un dispositif préétabli de 221 circuits de déneigement, » Repères 8,5 millions d’euros consacrés à la viabilité hivernale par le Conseil général 350 agents + 120 saisonniers 54 centres d’entretien routiers 221 circuits de déneigement préétablis 27 000 tonnes de sel consommées Les actions jusqu’au 15 mars 4 200 patrouilles de surveillance 4 700 interventions « neige » 4 200 interventions « verglas » d’environ 25 km chacun en zone de montagne et de 35 km en plaine. Des parcours que les conducteurs d’engins connaissent parfaitement et qu’ils effectuent en moyenne en trois heures, avec leurs chasseneiges et autres saleuses. Une organisation bien rodée... Réduire l’impact du salage Aujourd’hui, c’est sur les conséquences du salage qu’élus et techniciens du Conseil général travaillent. « Nous déversons en moyenne 27 000 tonnes de sel par an sur les routes, indique Charles Bich, viceprésident du Conseil général chargé des routes. Cela a un impact sur l’environnement et la pollution des eaux et des sols. Réduire notre empreinte écologique est une priorité. » Les agents chargés du déneigement ont donc été formés pour mieux connaître les caractéristiques des produits de salage – appelés dans le jargon, « fondants » chimiques – et affiner les dosages répandus. Ces fondants revêtent trois formes : le chlorure de sodium en grains (sel de déneigement), le plus utilisé en France et en Europe, le chlorure de sodium en saumure (sel + eau) et le chlorure de sodium en bouillie (saumure + sel). La bouillie a l’avantage d’être efficace à une température plus basse (jusqu’à - 12°C contre - 7°C pour le sel et - 4°C pour la saumure). Elle présente aussi une empreinte écologique moindre. Le Conseil général a donc fait le choix de privilégier cette solution, quand cela Respect Veillant jour et nuit à garantir la sécurité des automobilistes, les agents des routes du Conseil général méritent respect et courtoisie. Ce qui n’est malheureusesment pas toujours le cas ! Alors, si vous êtes « coinçé » derrière un camion ou un engin, pensez-y ! est possible. Il s’est équipé d’une centrale pour la fabrication, à Echirolles-Comboire, dans l’agglomération grenobloise, et va progressivement doter ses centres d’entretien routier de cuves de stockage. Parallèlement, un programme d’abri à sel est engagé. Laissé à l’air libre et soumis aux intempéries, 10% de sel « part » ainsi dans la nature, dégradant les milieux aquatiques. Des abris sont en construction pour éviter cette déperdition : la tonne de sel coûtant environ 100 euros, ce sont 270 000 euros qui « fondent » ! Enfin, le Conseil général procède au remplacement de ses matériels roulants, avec une augmentation significative du parc de saleuses à bouillie. Quant au réseau secondaire – où la circulation est moindre, c’est la technique du sablage, avec l’épandage de granulats (gravette, pouzzo- 15 575 km de routes en Isère Qui déneige quoi ? 10 000 km de voies communales : les 533 communes 5 160 km de routes départementales : le Conseil général 150 km de routes nationales : l’Etat 265 km d’autoroutes : les sociétés concessionnaires lane) qui est privilégiée pour redonner de l’adhérence à la chaussée. En tout état de cause, cet hiver, si une route s’avère dangereuse ou impraticable, le mieux est encore de rester chez soi. Sinon, adaptez votre comportement aux conditions de circulation. ■ Richard Juillet >28 Isère Magazine - décembre 2012
l facilite vos déplacements » Question à Charles Bich, vice-président du Conseil général chargé des routes départementales « Privilégier le salage raisonné » ■ Pourquoi saler moins ? Dans le cadre de son Agenda 21 départemental, le Conseil général a engagé une réflexion sur le thème de la « Route écologique ». Nous travaillons à l’abandon des pesticides pour l’entretien des bas-côtés, avons mis en place le fauchage raisonné et utilisons des matériaux recyclés dans les chantiers routiers. C’est dans ce cadre que nous privilégions aussi l’hiver les techniques de salage raisonné. Nous réduisons ainsi les impacts sur les milieux naturels et préservons également la chaussée qui subit moins de désordres. 6 bons conseils pour rouler l’hiver R. Juillet » Témoignage Pour connaître l’état des routes www.itinisere.fr INFO ROUTE - Serveur vocal (0,34 euro/min) 08 92 38 19 77 France Bleu Isère : 102.8 MHZ Eric Forveil, agent d’exploitation au centre d’entretien routier de Bourg-d’Oisans « Mobilisable à tout instant » De mai à novembre, le travail d’Eric Forveil consiste à patrouiller et renseigner sur l’état des routes, élaguer des arbres et curer les fossés. A partir du 15 novembre, avec la mise en place du Plan de viabilité hivernal du Conseil général, c’est un autre job qui l’attend. « En règle générale, ma journée commence à 4 heures du matin. Je patrouille, je fais du salage préventif au jugé pour éviter la formation de verglas à des endroits bien spécifiques, explique-t-il. Selon l’intensité des intempéries, classées en quatre niveaux d’alerte, je peux aussi être mobilisable à tout instant. En cas de fortes chutes de neige, par exemple, le contrôleur de permanence peut déclencher mon circuit de déneigement. La priorité est alors de rétablir l’accès à la station de l’Alpe d’Huez et aux routes vers les falaises d’Auris et de Villard-Reculas. » Et la neige, Eric aime ça ! – il faut voir ses yeux lorsqu’il évoque l’engin qu’il pilote, un Alpicrabe de 410 chevaux ! « Il n’y en a que trois en France de ce type » souligne-t-il. F. Pattou Fotolia F. Pattou Jean-Pierre Martin, directeur de la Prévention routière de Grenoble 1 RÉDUISEZ VOTRE VITESSE La neige sur un sol froid se transforme vite en verglas. 2 ALLUMEZ VOS FEUX DE CROISEMENT En cas de chutes de neige, les feux de brouillard avant et arrière sont autorisés. 3 ÉQUIPEZ VOTRE VÉHICULE DE PNEUS HIVER. Ils offrent une meilleure adhérence, une meilleure motricité et une distance de freinage plus courte. 4 LES CHAÎNES (rappel : les chaînes sont interdites sur autoroute)• N’attendez pas d’être immobilisé par la neige pour monter les chaînes. Arrêtez-vous sur une aire de chaînage, un parking ou un refuge, à l’écart de la chaussée pour ne pas gêner le trafic et rester en sécurité.• N’oubliez pas de les retendre après quelques kilomètres.• Roulez à allure très réduite. 5 VÉRIFIEZ le niveau du liquide du lave-glace « spécial hiver », le bon état de la batterie... 6 LAISSEZ LA PRIORITÉ AUX ENGINS DE DÉNEI- GEMENT ET DE SALAGE et circulez dans leurs traces. >29 I s è r e M a g a z i ne - décembre 2 0 1 2



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :