[38] Isère magazine n°13 nov/déc 2017
[38] Isère magazine n°13 nov/déc 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de nov/déc 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : des routes plus sûres.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
> 16 > L’ISÈRE AVANCE VIABILITÉ HIVERNALE  : ASSURER VOTRE SÉCURITÉ ! Si les premiers flocons ravissent les enfants comme les professionnels du tourisme, les signes précurseurs de l’hiver sont aussi synonymes de conditions de circulation plus difficiles sur les routes, avec des gelées matinales, des risques de verglas et de chutes de neige. Pour assurer un bon niveau de praticabilité sur les axes routiers dont il a la charge et éviter que la vie économique et sociale ne soit paralysée, le Département active, chaque année, son Plan de viabilité hivernale du 15 novembre au 15 mars en plaine, et jusqu’au 15 avril en secteur de montagne. Jean-Jacques Heiries, directeur adjoint à la direction des mobilités du Département, explique les raisons de ce lancement précoce  : « Si les hivers ne se ressemblent pas d’une année sur l’autre, on observe toujours une période d’instabilité dès le mois de novembre. Nous devons être prêts. » Une mission qui passe en premier lieu par une veille permanente. Ainsi, les agents des routes du Département sillonnent quotidiennement le réseau pour faire remonter au poste de commandement du Département, le PC Itinisère, des informations sur les conditions climatiques et de circulation. Les opérateurs peuvent aussi compter sur 66 caméras qui surveillent les points sensibles ISÈRE MAG I NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2017 I #13 Depuis le 15 novembre, le Département de l’Isère a activé le dispositif de viabilité hivernale sur l’ensemble de son réseau routier. L’objectif ? Assurer la sécurité des usagers de la route. du réseau et, nouveauté sur l’axe Sassenage-Villard-de-Lans, sur les informations de bornes météos communicantes, reliées à des capteurs implantés dans la chaussée. Les opérateurs Itinisère sont également destinataires des prévisions de Météo- France, actualisées heure par heure. Sept jours sur sept, ces données sur l’état des routes sont transmises aux partenaires du Département – administrations, sociétés autoroutières, médias… – et délivrées aux usagers grâce, notamment, à des panneaux à messages variables. « L’information est un élément-clé de la viabilité hivernale », souligne Bernard Perazio, vice-président du Département en charge des routes. > UNE ORGANISATION BIEN RODÉE Lorsqu’un épisode de grand froid est détecté, les équipes du Département sortent à partir de 3 heures du matin pour confirmer la présence de neige ou de verglas. Dans l’affirmative, un dispositif préétabli de circuits de déneigement ou d’épandage de fondants routiers (sel, saumure, bouillie) est déclenché. L’expérience et le savoir-faire des agents sont des atouts pour traiter les points singuliers, comme les virages dangereux, par exemple, ou les ponts les plus exposés à l’humidité. Ils L’expérience et le savoir-faire des agents du Département sont des atouts pour traiter les points singuliers, très exposés aux intempéries. connaissent parfaitement leur secteur. In fine, tout est mis en œuvre pour une circulation sécurisée dès le matin. > UNE HIÉRARCHISATION DU RÉSEAU Cette organisation s’appuie également sur une hiérarchisation du réseau qui prend en compte la situation géographique des routes, plaine, montagne, et les besoins de desserte. Les axes où circulent les cars de transport scolaire et les lignes régulières sont prioritaires comme l’accès aux autoroutes, aux grands parcs d’activité ou aux principales stations de sports d’hiver. Cela sous-entend un niveau d’engagement gradué selon l’importance de la route. « Il nous est impossible d’intervenir simultanément sur tout le réseau routier, poursuit Bernard Perazio. On ne peut pas non plus dimensionner nos moyens sur la base de l’épisode neigeux qui intervient tous les dix ans. Notre démarche est donc d’optimiser les circuits, en les rallongeant, par exemple, afin de maintenir une qualité de service à un coût acceptable pour le contribuable. » En tout état de cause, lors d’un épisode météorologique intense, le mieux, dans la mesure du possible, est de retarder ses déplacements. Par Richard Juillet F. Pattou
LE DÉPARTEMENT NE PEUT GAGNER SEUL LA BATAILLE DE L’HIVER BERNARD PERAZIO, vice-président du Département en charge des routes Isère Mag  : Viabilité hivernale  : quels sont les moyens déployés ? Bernard Perazio  : Le déclenchement du Plan de viabilité hivernale concerne, en premier lieu, les services intervenants dans la gestion des routes. Sont associées également, avec leurs moyens humains, techniques et matériels, d’autres directions départementales placées sous l’égide de mes collègues, Jean-Claude Peyrin et André Gillet, vice-présidents en charge des transports et des bâtiments départementaux. Au total, ce sont plus de 400 agents et saisonniers, 200 véhicules et 34 centres d’entretien routier qui sont mobilisés durant toute la période hivernale sur l’ensemble du département. LES BONS CONSEILS POUR ROULER L’HIVER INTERVIEW PRATIQUE ZOOM AVANT DE PRENDRE LA ROUTE  : n Consultez les prévisions météorologiques. n Vérifiez le bon état de votre véhicule  : batterie, niveau du liquide du lave-glace spécial hiver, propreté des surfaces vitrées et des feux… n Équipez votre véhicule en pneus hiver. Grâce à une gomme et des sculptures spéciales, ce pneu offre une meilleure adhérence, une meilleure motricité et une distance de freinage plus courte que le pneu été sur route glissante, mouillée, verglacée ou enneigée. SUR LA ROUTE  : n Allumez vos feux de croisement. En cas de chute de neige, les feux de brouillard avant et arrière sont autorisés. n Réduisez votre vitesse  : la neige sur un sol froid se transforme vite en verglas. n Évitez toute manœuvre brutale. Info route  : www.itinisere.fr ou serveur vocal (08 20 08 38 38). QUI DÉNEIGE QUOI ? DOSSIER I L’ISÈRE AVANCE I.M  : Pour quelles difficultés ? B. P.  : De la vallée du Rhône à l’Oisans, en passant par les Terres-Froides ou la vallée du Grésivaudan, le département de l’Isère est géographiquement très contrasté, avec des infrastructures routières qui le sont tout autant. Nous entretenons, par exemple, plus de 1000 kilomètres de routes situées à plus de 800 mètres d’altitude, ce qui exige une adaptation particulière de la part de nos services. On peut regretter que les voies d’accès aux stations situées dans le périmètre métropolitain ne soient plus sous notre responsabilité (loi NOTRe). L’hiver, on pense souvent neige, mais notre premier souci, c’est d’abord le verglas. C’est un « adversaire » redoutable, car bien moins visible que la neige. Tous les efforts entrepris par le Département n’empêcheront pas, parfois, des conditions de circulation difficiles. J’invite donc les usagers de la route à se montrer vigilants, à adapter leur comportement à l’état de la chaussée et à respecter le travail des agents du Département. À leur approche, soyez coopératifs et serrez à droite pour faciliter le passage des engins. L’emploi d’équipements spéciaux, les pneus neige notamment, est plus que conseillé. Nous ne pouvons gagner seul la bataille de l’hiver. La sécurité sur la route, particulièrement en hiver, est l’affaire de tous. F. Pattou #13 I NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2017 I ISÈRE MAG B. Fouquet > 17 >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 1[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 2-3[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 4-5[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 6-7[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 8-9[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 10-11[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 12-13[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 14-15[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 16-17[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 18-19[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 20-21[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 22-23[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 24-25[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 26-27[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 28-29[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 30-31[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 32-33[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 34-35[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 36-37[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 38-39[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 40-41[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 42-43[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 44-45[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 46-47[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 48-49[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 50-51[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 52-53[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 54-55[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 56