[38] Isère magazine n°13 nov/déc 2017
[38] Isère magazine n°13 nov/déc 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de nov/déc 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : des routes plus sûres.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
> 12 > L’ISÈRE AVANCE « Forte d’un savoir-faire séculaire, l’Isère concentre des compétences et des moyens d’essai exceptionnels. » L’HYDROÉLECTRICITÉ UNE FILIÈRE HISTORIQUE… Malgré l’annonce de la fermeture du site General Electric à Grenoble, le potentiel de cette énergie propre et renouvelable, issue de la force de l’eau de montagne, est loin d’être épuisé. De l’eau mue par la force d’un torrent couplée à une dynamo pour produire en abondance de l’énergie électrique… Pionnier de l’hydroélectricité, le papetier Aristide Bergès a été aussi à la source du développement industriel de nos vallées, avec Keller et d’autres ingénieurs de génie ! Cent ans après, à l’ère de la transition énergétique, la « houille blanche » n’a rien perdu de son intérêt et connaît même une croissance partout dans le monde, avec des turbines toujours plus performantes et des aménagements moins coûteux. « C’est une énergie verte, compétitive, disponible, stockable et flexible, au cœur des enjeux du XXI e siècle », assure Roland Vidil, président de l’association Hydro21, à Grenoble, qui regroupe une trentaine d’industriels décidés à promouvoir cette filière d’excellence. > DES COMPÉTENCES UNIQUES EN INGÉNIERIE Si les débouchés sont essentiellement à l’export, en Asie, en Afrique ou au Brésil, le marché français reste important. Le plus grand chantier national hydroélectrique se situe d’ailleurs en Isère, dans la vallée de la Romanche  : EDF construit une centrale souterraine de 92 MW qui produira 560 GWh/an, soit 30% de plus que les six centrales datant du XIX e siècle. Avec 1 200 hydrauliciens en Isère et 38 centrales, l’énergéticien national tire toute la filière  : « Chaque année, on apporte 80 millions d’euros de chiffre d’affaires à près de 900 entreprises iséroises », rappelle Manuel Lenas, directeur d’EDF Une Rivière Un Territoire Isère Drôme. GEG, l’ancienne régie municipale de Grenoble, créée en 1946, aujourd’hui sixième producteur d’énergie national, mise aussi de longue date sur l’hydroélectricité  : il exploite 11 centrales d’une puissance de 23 MW. Plus récemment, le champion olympique de canoë pyrénéen Frank Adisson, reconverti dans l’énergie hydraulique, affiche aussi des ambitions ISÈRE MAG I NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2017 I #13 d’infos sur www.iseremag.fr Le barrage de Grand Maison dans l’Oisans est le plus grand de France. fortes dans la région. Après la fermeture des Papeteries de Lancey, il a racheté en 2014 les six centrales hydroélectriques construites par Aristide Bergès. L’an dernier, il reprenait aussi Asco Énergie, qui alimentait autrefois les forges d’Ascometal dans la vallée du Haut-Bréda. Avec 19 centrales dans les Alpes, dont neuf dans le massif de Belledonne, il totalise une puissance de 300 MW. De quoi alimenter 300 000 foyers en électricité verte. L’Isère dispose aussi d’un savoir-faire séculaire dans l’ingénierie hydraulique et la fabrication de turbines. En rachetant Alstom Energy en 2015, l’américain General Electric Renewable Energy, leader mondial du secteur, a ainsi hérité d’une activité historique issue de Neyrpic. Siège mondial pour la division « hydro », le site compte actuellement 800 salariés, dont 345 sont concernés par un plan de restructuration en cours. Le 21 juin dernier, le président du Département de l’Isère, Jean-Pierre Barbier, a écrit au Gouvernement pour qu’il rappelle à General Electric les engagements pris, notamment sur le volet de l’emploi, pour permettre le rachat des actifs d’Alstom. Selon la direction du groupe toutefois, les activités de conception, d’ingénierie et le laboratoire d’essais (unique au monde) resteront ancrés en Isère. « L’ingénierie est l’un de nos points forts », rappelle Roland Vidil. Le groupe Artelia (ex-Sogreah), qui conçoit des ouvrages hydrauliques, rayonne ainsi dans le monde entier depuis son siège d’Échirolles. À l’ère 4.0, l’hydroélectricité est aussi en pleine transformation avec les nouvelles technologies numériques qui décuplent le rendement sur de toutes petites chutes d’eau, loin des grands barrages. Hydroliennes fluviales ou maritimes d’HydroQuest, pico-turbines… Une nouvelle filière pourrait émerger en Isère. Impulsées il y a deux ans par des PME iséroises du secteur, comme CIC Orio ou Battaglino, les rencontres Business Hydro, pilotées par Hydro21 avec le soutien du Département de l’Isère, visent à lui donner une visibilité internationale. Le succès de la seconde édition, en juin dernier (500 participants et 40 exposants), présage un bel avenir ! Par Véronique Granger D.R.
+ + = ÉCONOMIE I L’ISÈRE AVANCE LA FILIÈRE HYDRAULIQUE D’HIER À AUJOURD’HUI eau en mouvement turbine dynamo ou alternateur hydroélectricité Autour de - 200 av J-C NEH 1827 1869 1883 1902 HIER AUJOURD’HUI Apparition du moulin à eau Benoît Fourneyron invente la turbine hydraulique Aristide Bergès réalise la plus haute chute (200 m puis 500 m) pour les besoins de sa papeterie à Lancey. Il invente le terme de « Houille blanche » Marcel Deprez lance la première expérience de transport longue distance (Jarrie-Grenoble) de l’hydroélectricité Premier congrès de la houille blanche à Grenoble LES PRINCIPAUX PRODUCTEURS DES ÉCOLES (Électricité de France) 38 centrales en Isère - 5 TWh de production soit la consommation de 2 millions d’habitants Les plus grosses centrales de France  : Grand Maison (1800 MW*) Monteynard-Avignonet (360 MW) Le Cheylas (490 MW) Le plus gros chantier hydroélectrique de France à Romanche-Gavet et le 2 e plus gros d’Europe (560 MW à partir de 2020) (Gaz et électricité de Grenoble) 12 centrales en Isère (23,6 MW) (Cie nationale du Rhône) 3 centrales au fil de l’eau sur le Rhône côté Isère (sur 19 centrales au total) (277 MW) (Nouvelles énergies hydrauliques) 9 centrales en Isère (sur 19 dans le sillon alpin) (70 MW) Sources  : Hydro21, Tenerrdis UNE FILIÈRE D’EXCELLENCE EN ISÈRE Une énergie à fort potentiel En France  : 25 421 MW* de puissance hydroélectrique installée avec 2500 centrales (dont 13 000 MW adossés à de grands réservoirs de barrage pour les pics de consommation) 54 TWh* produits par an (soit 13% de la production d’énergie environ) producteur européen 2 e (derrière la Norvège) 13 5 000 EMPLOIS (20 000 en France) dans l’exploitation, l’ingénierie, la simulation, la production de matériel, la sous-traitance industrielle, la recherche & développement… L’École d’ingénieurs en énergie eau et environnement (Ensee3) de l’Institut national polytechnique (INP) de Grenoble (100 ingénieurs hydrauliciens par an) Une chaire industrielle (Hydro’like) créée par l’INP de Grenoble avec General Electric (machines hydrauliques) Le pôle hydraulique d’EDF (3800 stagiaires par an) à Saint-Martin-le Vinoux DES MOYENS D’ESSAI UNIQUES EN FRANCE Le Centre de recherche et d’essai de machines hydrauliques de Grenoble (CREMHyg)  : conception de turbines et de turbopompes Le Centre d’essais de modèles réduits de Grenoble de General Electric Les installations d’essais du CERG à Pont-de-Claix Le laboratoire d’hydraulique d’Artelia à Pont-de-Claix (modèles réduits) Les puissances s’expriment en MW, GW et les énergies en MWh, GWh, TWh * #13 I NOVEMBRE/DÉCEMBRE #01 I MARS/AVRIL 2016 2017 I ISÈRE MAG > > B. Fouquet



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 1[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 2-3[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 4-5[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 6-7[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 8-9[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 10-11[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 12-13[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 14-15[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 16-17[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 18-19[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 20-21[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 22-23[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 24-25[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 26-27[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 28-29[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 30-31[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 32-33[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 34-35[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 36-37[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 38-39[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 40-41[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 42-43[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 44-45[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 46-47[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 48-49[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 50-51[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 52-53[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 54-55[38] Isère magazine numéro 13 nov/déc 2017 Page 56