[38] Isère magazine n°12 octobre 2017
[38] Isère magazine n°12 octobre 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de octobre 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 8,5 Mo

  • Dans ce numéro : collège de l'Isère, la classe !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 > L’ISÈRE AVANCE DOSSIER COLLÈGE LUCIE AUBRAC  : SIX SEMAINES POUR RÉUSSIR LA RENTRÉE ! un acte criminel qui a bouleversé la vie de tout un quartier. C’est Dans la nuit du 10 au 11 juin dernier, un caddie rempli de pneus enflammés a été projeté contre la porte du collège Lucie Aubrac à Grenoble. Les pompiers se rendent sur les lieux mais ne peuvent intervenir immédiatement  : un groupe de jeunes les attaque à coups de jets de pierre. « C’est ce délai, l’appel aux forces de l’ordre pour assurer la sécurité des pompiers, qui a rendu impossible le sauvetage du collège », précise Damien Mirat, chargé de mission à la Direction de l’éducation jeunesse et sport du Département de l’Isère. Dès lors, comment assurer la reprise des cours 24 h après, le passage du brevet et… la rentrée scolaire pour 350 élèves ! Dès le lundi 12 juin, les troisièmes sont accueillis sur le site du Lycée Mounier afin de préparer le brevet, tandis que les plus ZOOM QUEL FUTUR POUR AUBRAC ? Le Président Jean-Pierre Barbier s’est engagé, dès le mois de juin, à mettre en place une large consultation pour étudier toutes les hypothèses, en concertation avec tous les acteurs du collège  : l’Éducation nationale,les parents d’élèves, les habitants du quartier, les Villes de Grenoble et d’Eybens, la métropole… Une première réunion a été organisée le 11 ISÈRE MAG I SEPTEMBRE/OCTOBRE 2017 I #12 « Une véritable prouesse. » jeunes sont hébergés sur le site de l’École supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE). Le 16 juin, à l’occasion d’une rencontre avec les enseignants, le Président du Département Jean-Pierre Barbier évoque les choix possibles pour la rentrée 2017/2018. Pour répondre à la demande des parents de rester sur un site unique, la décision est prise par le Département d’utiliser une partie de l’ancien collège des Saules. Après deux semaines d’expertise, qui valident ce scénario, Jean-Pierre Barbier met en place le 29 juin une procédure d’urgence pour réhabiliter le site à la rentrée. Des entreprises générales visitent le site et remettent leurs offres globales le 10 juillet. Le marché est notifié le 11 et les premiers ouvriers interviennent, dès le lendemain, sur le site rebaptisé Lucie Aubrac-Géants. Pendant 6 semaines, jusqu’à 70 personnes septembre dernier pour définir le contenu de cette concertation et échanger sur les modalités qui permettront au plus grand nombre de s’exprimer. « L’objectif est d’aboutir à une décision au premier trimestre 2018, tout en prenant le temps de l’écoute », a assuré Jean-Pierre Barbier. Un incendie criminel dévastateur a détruit le collège Lucie Aubrac. par jour s’y sont relayées du lundi au samedi. Au menu  : rénovation intégrale des premier et deuxième étages, le rezde-chaussée ayant été condamné. Les systèmes de câblage électriques et informatiques ont été entièrement refaits, ainsi que la sécurité incendie. La réfection de l’ensemble des sols a été entreprise, les plafonds déposés puis reposés, tous les murs repeints. Le mobilier, les tableaux électroniques et le matériel informatique et téléphonique ont été livrés le 20 août, et l’enrobé du plateau sportif entièrement refait. Au final, un nouvel accès pour les élèves a été créé au nord du site. Quant à la restauration scolaire, elle s’effectue désormais au réfectoire du collège des Saules. « L’administration départementale a réalisé une véritable prouesse », a salué Viviane Henry, directrice académique, lors de la rentrée lundi 4 septembre. Le président Jean-Pierre Barbier lors d’une visite au collège Lucie Aubrac-Géants, le 30 août dernier. Photo  : J.S. FAure F. Pattou
Infographies B. Fouquet DOSSIER I L’ISÈRE AVANCE Lorsque vous composez le 18 ou le 112, votre appel arrive au centre de traitement de l’alerte (CTA), où un opérateur collecte les informations. L’appel est systématiquement enregistré et horodaté, avec une prise de numéro automatique. L’opérateur interroge alors un logiciel qui va lui proposer une solution opérationnelle  : quelle caserne mobiliser, quels moyens disponibles ? En tout état de cause, c’est l’opérateur qui décide et donne l’ordre de départ à la caserne concernée. Durant toute l’intervention, les sapeurs-pompiers rendent compte en temps réel à l’opérateur  : « Nous sommes sur place, la personne est en état de choc… » En fonction de la spécificité d’un accident, l’intervention peut être partagée avec le Samu. S’instaure alors un dialogue à trois entre l’appelant, le Samu et les sapeurs-pompiers (co-analyse et co- décision). #12 I SEPTEMBRE/OCTOBRE 2017 I ISÈRE MAG > 21 >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 1[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 2-3[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 4-5[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 6-7[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 8-9[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 10-11[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 12-13[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 14-15[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 16-17[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 18-19[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 20-21[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 22-23[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 24-25[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 26-27[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 28-29[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 30-31[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 32-33[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 34-35[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 36-37[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 38-39[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 40-41[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 42-43[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 44-45[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 46-47[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 48-49[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 50-51[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 52-53[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 54-55[38] Isère magazine numéro 12 octobre 2017 Page 56