[38] Isère magazine n°11 aoû/sep 2017
[38] Isère magazine n°11 aoû/sep 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de aoû/sep 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (210 x 281) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : ils veillent sur vous !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
> 12 > L’ISÈRE AVANCE thomas.ciezar@gmail.com OBJETS CONNECTÉS  : L’ISÈRE EN POINTE Voiture, vêtements, poubelle, radiateur, ski, frigo ou douche… Les objets connectés sont déjà parmi nous et s’annoncent comme une déferlante dans notre quotidien ! Entre gadgets et vraies innovations, le consommateur fera le tri. Mais c’est une révolution industrielle en marche. Intégrant une puce basse consommation de STMicroelectronics, le pommeau de douche conçu par la jeune société grenobloise Hydrao permet de limiter sa consommation d’eau de façon ludique. C’est la coqueluche du moment… et une vraie évolution qui se prépare ! Avec 25 milliards d’objets connectés attendus pour 2025, l’Internet des objets – IOT, ou Internet of Things pour les initiés – concerne tous les pans de notre vie quotidienne et toutes les entreprises. Bien sûr, toutes ces innovations ne passeront pas à la postérité. La montre connectée est déjà en perte de vitesse et nombre de gadgets finiront à la poubelle (connectée ou pas !) s’ils ne sont plus remis à jour. Il n’empêche  : le marché est estimé à 250 milliards d’euros et aucune entreprise ne peut s’en désintéresser ! > BUZZ INTERNATIONAL Sachant que pour faire communiquer les ISÈRE MAG I JUILLET/AOÛT 2017 I #11 objets, il faut au minimum des capteurs électroniques, du logiciel (pour leur permettre de réagir à leur environnement) et un réseau sans fil, l’Isère est à la pointe dans ce domaine  : « C’est le seul endroit en France où l’on trouve toutes les compétences. On a les acteurs majeurs et les industriels qui intègrent de plus en plus de systèmes intelligents dans leurs produits », explique Laetitia Grenier à l’AEPI (Agence d’études et de promotion de l’Isère). L’IOT est ainsi l’un des sujetsphares du pôle mondial Minalogic, cœur de la French Tech iséroise  : « Une bonne centaine de nos adhérents ont des projets liés aux objets connectés », confirme son président, Philippe Magarshack, vice-président de STMicroelectronics. Les puces basse consommation « L’Isère est le seul endroit en France où l’on trouve toutes les compétences pour créer des objets connectés. » fabriquées dans ses usines de Grenoble ou Crolles font d’ailleurs tourner pas mal d’objets intelligents isérois  : la télécommande universelle Bixi, la tablette ISKN, la seringue intelligente d’Eveon… Une vingtaine de pépites iséroises, emmenées par l’AEPI et Minalogic, se sont ainsi retrouvées en février au dernier CES de Las Vegas – premier salon au monde sur les objets connectés, avec 3 800 exposants. Certaines ont fait le buzz  : la LoveBox en bois dont le cœur palpite en recevant des messages d’amour, le pommeau de douche d’Hydrao qui change de couleur quand on consomme trop d’eau (trois fois primé !) , la télécommande universelle de Bixi, pour conduire ou cuisiner en pilotant sa tablette… > LA SÉCURITÉ  : LE MAILLON FAIBLE Mais pour durer, ces innovations devront s’appuyer sur des protocoles de communication solides et sécurisés. C’est à Grenoble qu’a été inventé le réseau de télétransmission longue distance LoRa (low range, pour bas débit), qui est aujourd’hui l’un des trois ou quatre standards mondiaux pour faire communiquer les objets. Autre préoccupation majeure  : la cybersécurité de ces objets communicants  : « Aujourd’hui, c’est le maillon faible  : moins de 10% sont bien protégés des hackers, alerte Thierry Fensch, directeur de l’innovation à STMicroelectronics. Il faut intégrer dès la conception des solutions d’authentification unique des objets et de cryptage des données. » Si un pirate prend le contrôle de votre pacemaker connecté ou de votre véhicule, cela peut devenir en effet une question de vie ou de mort. Et pas seulement pour l’entreprise qui les produit ! Par Véronique Granger d’infos et de photos sur www.iseremag.fr
10 OBJETS ISÉROIS VRAIMENT INTELLIGENTS Un système de radio (wifi, LoRa, Bluetooth…) + + + + 5 INGRÉDIENTS INDISPENSABLES POUR UN OBJET CONNECTÉ Des capteurs (caméra, micro, capteur de mouvement, de pression…) Une intelligence pour analyser, programmer, gérer les données (micro-contrôleur) Un système de gestion de la batterie (puce électronique) LA CAMÉRA VOLANTE HEXO + - SQUADRONE (Grenoble) On pose sa caméra Go Pro sur ce drone autonome et l’on peut suivre n’importe quelle scène d’action sans savoir piloter, via un smartphone géolocalisé. Les mouvements de caméra sont impressionnants ! LE POMMEAU DE DOUCHE INTELLIGENT - HYDRAO (Grenoble) Design et ludique, il change de couleur selon notre consommation d’eau. Actionné par le seul flux de l’eau, il nous fait faire des économies ! Il a été récompensé au CES de Las Vegas et au Waterwise, le prix de la Reine d’Angleterre. LA TÉLÉCOMMANDE BIXI - BLUEMINTLABS (Grenoble) Programmée via le smartphone en Bluetooth, elle déclenche à distance la machine à café, la tablette ou la GoPro quand on a les mains occupées. Le boîtier dispose d’une autonomie d’un mois. La Bixi a été primée au CES de Las Vegas et à Paris. LE BOÎTIER DE VEILLE - IDOSENS (Meylan) Posé sur votre scooter, sur la porte du garage ou du magasin ou dans la cave à vin, ce capteur longue portée (basé sur la technologie de communication grenobloise LoRa) vous alerte via votre smartphone et sur la base-écran du salon quand on met le moteur en marche, qu’on ouvre la porte, que la température monte, qu’on allume la lumière... Simple à poser et sans abonnement, il surveille tout à distance ! LA BALISE WIFI - APITRAK (Meylan) Fixée au matériel médical à l’hôpital (brancard laissé au bloc opératoire, lit, échographe…), elle permet aux infirmières et aide-soignants de les retrouver plus facilement et d’optimiser la logistique en période d’épidémies. L’hôpital d’Annecy a été le premier à s’équiper. LE LABPAD - AVALUN (Grenoble) Avec ce laboratoire de poche connecté, on peut mesurer rapidement, à partir d’une goutte de sang et où que l’on soit, son glucose, son cholestérol ou le temps de coagulation. Les résultats sont aussitôt transmis au médecin via le smartophone. Un vrai progrès, pour le suivi des maladies cardiovasculaires. LE BRACELET ANTIDOULEUR - SUBLIMED (Moirans) Ce dispositif de neurostimulation transcutanée ultra fin s’attaque aux douleurs chroniques en évitant les médicaments. Bientôt remboursé par la Sécurité sociale, il innove par son ergonomie et sa discrétion. Conçu avec le CHU et le CEA, il est 100% isérois  : le boîtier a été fabriqué par STI Plastics à Saint-Marcellin et la partie électronique est faite par Maatel, à Moirans. LES MARQUEURS DE CANALISATION - ELIOT (St-Etienne de St-Geoirs) Ces « mouchards » font « parler » les canalisations enterrées (eau, gaz, fibre optique…) via une puce RFID puissante. Ils peuvent détecter par exemple des fuites, savoir par qui elles ont été posées, si elles sont vétustes... LE RADIATEUR AVEC BATTERIE CONNECTÉE LANCEY ENERGY STORAGE (Meylan) Le seul radiateur au monde qui stocke l’énergie la nuit (quand elle est la moins chère) pour la redistribuer aux heures de pointe. S’installe dans n’importe quel logement (« plug and play »). LA LOVEBOX - LOVEBOX.LOVE En bois de hêtre de Saint-Amour (dans le Jura), elle a fait tourner la tête des amoureux 2.0 à la saint valentin avec son cœur qui bat à chaque nouveau message d’amour envoyé (secrètement) par le smartphone. Coup de foudre connecté ! ÉNTREPRISES ÉCONOMIE L’ISÈRE AVANCE Une clé de cryptage pour éviter le piratage du réseau 17 salariés 10 salariés 4 salariés 12 salariés 3 salariés 12 salariés 5 salariés 5 salariés 10 salariés 5 salariés B. Fouquet #11 #01 I JUILLET/AOÛT I MARS/AVRIL 2016 2017 I ISÈRE MAG > 13 >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 1[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 2-3[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 4-5[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 6-7[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 8-9[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 10-11[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 12-13[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 14-15[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 16-17[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 18-19[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 20-21[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 22-23[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 24-25[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 26-27[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 28-29[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 30-31[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 32-33[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 34-35[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 36-37[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 38-39[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 40-41[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 42-43[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 44-45[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 46-47[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 48-49[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 50-51[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 52-53[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 54-55[38] Isère magazine numéro 11 aoû/sep 2017 Page 56