[37] C'est en Touraine n°103 jan/fév 2013
[37] C'est en Touraine n°103 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°103 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Indre-et-Loire

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : les jeunes pousses de l'économie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Un budget 2013 réaliste et solidaire 1 LA SITUATION > EN TOURAINE COMME PARTOUT DANS L’HEXAGONE, LE CONTEXTE ÉCONOMIQUE EST PRÉOCCUPANT À PLUS D’UN TITRE. Notre pays fait face à l’une des crises les plus violentes de ces dernières décennies. Les fondamentaux de l’économie mondiale ont été sapés par l’extrême financiarisation. En Touraine, le début de l’année 2013 est préoccupant à plus d’un titre. La hausse du nombre de demandeurs d’emploi et le recours à l’intérim traduisent les incertitudes des entrepreneurs sur leur activité à court terme. Par ailleurs, les investissements des ménages dans tous les secteurs sont en baisse depuis plusieurs mois. « Mener ce combat contre la précarité, le chômage, le déclassement de notre économie requiert une posture, souligne Frédéric Thomas, président du Conseil général. Cette posture est celle de la responsabilité. » LES CHIFFRES Deux tiers des recettes départementales proviennent de l’État. Elles seront seulement en progression de 1%. 2 LE DÉBAT > POUR SURMONTER LA SITUATION, L’OPTION DU RÉALISME VOLONTAIRE A ÉTÉ RETENUE. Le Conseil général a décidé de faire face à la situation plutôt que d’attendre qu’elle soit telle qu’on la souhaiterait. Ce réalisme volontaire guide les décisions des élus départementaux. Le budget 2013 est donc construit à partir d’hypothèses réalistes en recettes comme en dépenses, tout en refusant la facilité d’un recours massif à l’emprunt. La dette du Département a été stabilisée et elle le restera en 2013. Ce budget est à l’image des principes qui ont été respectés en 2012 : un cap tenu sans revirements, ni reniements. Les orientations prises pour bâtir ce nouveau budget conditionnent pour partie les choix à faire. Néanmoins, celui-ci ne les enferme pas dans une logique de repli ou d’austérité. LA DÉCISION Le Département va continuer à maîtriser les dépenses, faire des économies et optimiser les recettes. 3 L’ACTION > PLUS QUE JAMAIS SOLIDAIRE, LE DÉPARTEMENT PRIVILÉGIE LE SOUTIEN À SES CONCITOYENS ET AUX COLLECTIVITÉS. Une gestion saine est la seule à même de garantir une marge d’action au Conseil général au cours des prochaines années. Son engagement financier s’inscrit dans le long terme et sous le double signe de l’endurance et de la confiance. Trois priorités ont été affirmées à l'occasion du budget 2013 : éducation, économie et solidarité. Dans un contexte économique tendu, le Département se concentre sur le maintien de l’emploi et le développement de la recherche. Il confirme également son implication forte dans le domaine de l’éducation. Enfin, les indicateurs socio-économiques laissent présager une hausse des dépenses sociales. Partant de ce constat, les décisions de la collectivité doivent permettre de protéger toutes les personnes en situation de vulnérabilité ou d’exclusion sociale. LES SUITES Sur un budget total de 569 M €, la part la plus importante (252 M €) est consacrée aux dépenses de solidarité. 10 N°103 — JANVIER, FÉVRIER 2013 — C’EST EN TOURAINE
EN IMAGES Éducation Culture - Sports 6 € Dettes Charges financières 6 € Administration 4 € SDIS 5 € Bâtiments - Routes Transports 12 € Personnel 16 € Personnes âgées Économie 10 € Aménagement du territoire - Habitat 6 € Personnes handicapées 12 € Enfance 11 € Personnes en difficulté 12 € 0,89 M € 4,59 M € 6,60 M € 41,91 M € 8,97 M € 18,16 M € Solidarité entre les personnes (Ets Personnes Âgées, Habitat et Logement) Solidarité entre les territoires (Routes, transports, agriculture et économie) Vivre ensemble (Collèges, culture, sports et tourisme) Administration générale (Informatique, véhicule et matériels) Patrimoine immobilier (Maisons Départementales de la Solidarité, bâtiments administratifs et techniques) Service Départemental d’Incendie et Secours Philippe Le Breton Vice-président chargé des finances Dans un contexte de crise sans précédent, la stratégie retenue par le Conseil général préserve la bonne santé financière du département tout en privilégiant le soutien à nos concitoyens et aux collectivités. Dépenses d'équipement au BP 2013 Un niveau d’investissement de 81 M € garantit la réalisation d’investissements structurants sur l’ensemble du territoire. C’EST EN TOURAINE — N°103 —JANVIER, FÉVRIER 2013 1 1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :