[37] C'est en Touraine n°102 nov/déc 2012
[37] C'est en Touraine n°102 nov/déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°102 de nov/déc 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Indre-et-Loire

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : près de chez vous, un lieu pour la solidarité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Un bon plan pour nos déchets 1 LA SITUATION > QUEL TYPE DE RECYCLAGE, QUELLE VALORISATION OU MODE D’ÉLIMINATION POUR NOS DÉCHETS ? Il y a deux ans, le Conseil général s’est engagé à réviser son plan départemental d’élimination des déchets ménagers et assimilés (PEDMA). Adopté en 1996, puis révisé en 2004, ce document officiel évalue les quantités de déchets à traiter, fixe des objectifs et des moyens pour le recyclage, la valorisation ou l’élimination. Plusieurs raisons ont motivé cette révision. Le poids des poubelles tourangelles diminue lentement, mais sûrement, depuis quelques années. Les capacités de traitement ne sont plus les mêmes. Les réglementations nationale et européenne ont également changé. De même, le Grenelle de l’environnement a significativement modifié la définition de la nouvelle planification. Enfin, le PEDMA est devenu le PPGDND : le plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux. LES CHIFFRES En 2009, 314 579 tonnes de déchets ont été produites par les ménages, soit 511 kg/hab, et 238 000 tonnes de déchets par les entreprises. 2 LE DÉBAT > LE DÉPARTEMENT A CHOISI DE FAIRE PRÉCÉDER CETTE RÉVISION PAR UN GRAND DÉBAT PUBLIC. Le débat public engagé par le Conseil général avec l’ensemble de ses partenaires a permis d’entendre tous les points de vue sur le devenir de nos déchets. La première phase a concerné un public averti : associations environnementales ou de consommateurs, collectivités ou syndicats compétents, chambres consulaires, et opérateurs privés. Au total, six réunions publiques ont ensuite permis de faire émerger autant d'axes de réflexion. À l’issue de cette étape, ces six points ont constitué le plan de travail des six groupes chargés de faire des propositions à la commission de suivi du plan entre décembre 2010 et octobre 2012. Cette dernière avait pour mission de valider les décisions. LA DÉCISION Sept scénarios ont été analysés avant d’aboutir à la version présentée en novembre 2012 aux élus du Département. 3 L’ACTION > AVANT D’ENTAMER LA PHASE D’ENQUÊTE PUBLIQUE, LE PROJET DE PLAN DE TRAITEMENT DES DÉCHETS EST SOUMIS AU VOTE. L’examen en session plénière sera suivi d’une phase de consultation administrative (trois mois). Puis le projet fera l’objet d’une enquête publique. Si le commissaire enquêteur rend un avis positif, le plan sera adopté définitivement par l’assemblée départementale. Grâce aux objectifs ambitieux de réduction à la source et de tri on relève que le département est et sera en surcapacité de traitement à l’horizon du terme du plan (2024). Ce dernier ne prescrit donc pas la construction de nouvelles unités de traitement. En respectant les obligations du Grenelle de l'environnement et en réduisant les déchets à la source, aucune augmentation de la capacité de traitement de l'usine de Saint-Benoit-la-Forêt ne sera acceptée. Une partie des déchets de Tours(s)Plus (50 000 T/an) sera prétraitée dans un centre de tri-mécanobiologique et de méthanisation. LES SUITES Après adoption du plan, un suivi annuel permettra de contrôler le respect des objectifs au terme d’une évaluation prévue dans six ans. 10 N°102 — NOVEMBRE, DÉCEMBRE 2012 — C’EST EN TOURAINE
EN IMAGES Incinération Le futur plan ne prévoit pas de nouvelles usines d'incinération. Martine Chaigneau Vice-présidente chargée de l’environnement L’avenir de nos déchets méritait qu’on leur consacre du temps. Car le sujet est important. Il influera, pour de longues années, sur notre mode de consommation, nos pratiques de collecte, de tri et d’élimination. Chacun des acteurs concernés a pu s’exprimer, et chacun des avis a été dûment analysé. L’heure est désormais à l’action. Il est temps D’EN PARLERR www.dechetsentouraine.fr Votre environnement, une priorité du Conseil général Surcapacité Le département sera en surcapacité de traitement à l'horizon 2024. C’EST EN TOURAINE — N°102 —NOVEMBRE, DÉCEMBRE 2012 1 1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :