[35] Nous Vous Ille n°99 oct/nov/déc 2012
[35] Nous Vous Ille n°99 oct/nov/déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°99 de oct/nov/déc 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général d'Ille-et-Vilaine

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 93,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'économie à visages humains.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
L’ILLE-ET-VILAINE EN MOUVEMENT PHOTO SDIS 35 Ne quittez pas ! Qui doit intervenir : les pompiers ou le Samu ? Depuis juillet 2011, les pompiers (ici, le centre de traitement de l’alerte, le 18) et le Samu (le 15) expérimentent le renforcement de la régulation médicale. Elle permet d’évaluer la gravité de la situation du patient et le besoin de soins. Un secours mieux coordonné entre Samu et pompiers Une crise cardiaque, c'est une urgence. Une coupure au doigt ? C'est moins sûr. Désormais, et parce que les pompiers ne peuvent pas être partout, les urgences seront mieux triées et réparties dans les centres de régulation. Trop de secours tue le secours Longtemps que les pompiers tiraient la sonnette d’alarme. Ils n’en peuvent plus d’intervenir pour de petits bobos – une coupure au doigt, un malaise vagal ou un étudiant qui a trop bu… En Ille-et-Vilaine, 76% des sorties des sapeurs pompiers concernent des « secours à personne ». Des chiffres qui, comme partout en France, sont en constante progression. « Je vois plusieurs dangers à cette évolution, explique le colonel Patet, directeur départemental du Service de secours et d’incendie (Sdis). Nos moyens ne sont pas infinis. Si nous sommes mobilisés sur de la « bobologie », nous ne pouvons plus être disponibles pour de vraies urgences, celles qui relèvent vraiment de notre compétence de service public de secours. Et si nous sortons neuf fois sur dix pour des vétilles, nous risquons de perdre notre expertise en matière de risque vital. » Lutter contre le feu, les sapeurs-pompiers sont les seuls à pouvoir le faire. Pour secourir les habitants à domicile, d’autres professionnels peuvent aussi intervenir. Quelques chiffres En Ille-et-Vilaine, le secours à personne représente pour les sapeurs-pompiers plus de 3 interventions sur 4 : 76% des sorties contre 7,8% pour les incendies. En 2000, il n’était « que » de 60%. Une intervention de sapeurs-pompiers revient en moyenne à 1 500 €. Le coût diffère selon le type d’intervention. Un malaise sur la voie publique mobilisera trois pompiers pendant une heure. Mais un incendie peut en réunir cent durant une journée. Ce qui ne change pas La mission première des sapeurs-pompiers, c’est l’urgence. Lorsqu'il y a danger de mort, ou de graves séquelles. Des exemples ? L’arrêt cardio-respiratoire, le coma, l’hémorragie, un membre écrasé, un accouchement imminent, une plaie par arme, un accident électrique, une tentative de suicide… Si vous êtes en mauvaise posture sur une falaise ou dans l’eau, attaqué par des guêpes ou victime d’un incendie, les sapeurs-pompiers ne se posent pas de question : ils « décalent ». Ils interviennent aussi systématiquement en cas d’accident de la route, et pour toute personne victime d’un malaise sur la voie publique ou dans un lieu public. Selon la nature des informations récoltées par téléphone, ils agissent seuls ou avec l’aide de leurs collègues infirmiers pompiers, si l’état de la victime le nécessite. Quand la situation l’exige, le Samu, installé au CHU de Rennes, envoie aussi une équipe médicale d’urgence (le Smur). Ce qui change C’est ce fameux lien avec le Samu qui est en train d’évoluer. Les sapeurs pompiers, les permanenciers et les médecins du Samu ont déjà l’habitude de travailler ensemble. Lorsqu’un appel arrive au 18 (ou au 112) pour un « secours à personne », les deux services effectuent une « conférence à trois » : pompiers, Samu, et la personne 6 NOUS VOUS ILLE OCTOBRE-NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2012
Des mini cars accessibles aux personnes handicapées sur quatre lignes illenoo Pas facile de prendre les transports en commun hors de la métropole rennaise lorsque vous êtes en fauteuil roulant. Pour y remédier, le Département expérimente des « lignes virtuelles ». qui appelle. Au final, c’est le médecin régulateur du Samu qui décide ou non d’envoyer les pompiers. La plupart du temps, il déclenche leur intervention. « Pourtant, l’urgence est loin d’être toujours avérée, remarque le colonel Patet. Les sapeurs-pompiers sont contraints d’emmener à l’hôpital des personnes qui auraient pu s’y rendre avec un ambulancier privé. Parfois, une visite chez leur médecin aurait même suffi. » Ce constat, fait par tous les Sdis de France, a donné lieu à l’établissement d’un référentiel national mis au point par tous les partenaires du secours : pompiers, hospitaliers, ambulanciers. Ce référentiel impose dans chaque département la signature de deux conventions : l’une entre les Sdis et les centres hospitaliers sièges d’un Samu, l’autre entre ces mêmes centres hospitaliers et les associations d’ambulanciers privés. Désormais, lorsqu’il n’y a pas d’urgence vitale, le médecin régulateur du Samu peut éviter de faire appel aux pompiers. Il dispose d’autres solutions : renvoyer vers un médecin, envoyer SOS médecins au domicile du patient, mobiliser un ambulancier privé pour une hospitalisation… Pour objectiver sa décision, le médecin régulateur dispose de la même grille d’analyse, normalisée, que celle des pompiers. Elle a fait ses preuves : les plaintes sont rares. Évidemment, le temps passé en régulation va augmenter. Le Conseil général d’Illeet-Vilaine, le plus gros financeur du Sdis, a décidé d’accompagner pendant deux ans la création d’un poste de médecin régulateur supplémentaire au CHU. Ce nouveau dispositif est suivi de près et sera évalué par tous les partenaires. CÉCILE ROBIN Le problème En 2015, les personnes en fauteuil roulant devront pouvoir disposer de places sur les réseaux de car interurbains, comme tout le monde. C’est ce qu’exige la loi. Sur le réseau départemental illenoo, les cars les plus anciens n’offrent pas cette possibilité. Pour les nouveaux cars, la capacité est souvent limitée à une seule place. « Une place de fauteuil roulant peut occuper entre deux et quatre places assises, explique Patrick Deshayes, du service transports du Conseil général. Quant aux véhicules à plancher bas, ils ne possèdent pas de soute, ce qui pose problème aux voyageurs qui ont des bagages. » L’expérimentation Le Département, qui travaille sur le sujet avec le collectif handicap 35 et les transporteurs, propose une expérimentation sur quatre lignes du réseau : les Rennes-Paimpont (1A), Rennes-Grand-Fougeray (5), Saint-Briac-Dinard-Saint-Malo (16A). La ligne Rennes-Fougères teste déjà la formule depuis janvier 2011. Il s’agit de « lignes virtuelles déclenchées », qui ne circulent que sur réservation. À la demande du Département, les deux prestataires du réseau illenoo, illevia et Keolis Ille-et-Vilaine, se sont dotés de véhicules adaptés. La personne en fauteuil peut réserver la veille jusqu’à 12 heures (le vendredi jusqu’à 18 heures pour le lundi). Elle bénéficie de la remise de 50% de réduction (hors abonnement) au titre de son handicap sur le coût du billet. Évidemment, la personne handicapée peut être accompagnée. La ligne respecte exactement les horaires et le trajet des cars illenoo, sauf pour quelques arrêts qui ne sont pas accessibles. À Rennes, le point de départ est la gare routière.C.R. Renseignements auprès d’illenoo-services (0 810 35 10 35) du lundi au vendredi de 7 heures à 19 heures, le samedi de 7 heures à 12 heures. www.illenoo-services.fr Expérimentation Comment rendre le transport interurbain accessible aux personnes en fauteuil roulant ? Le Département expérimente des véhicules adaptés à réserver par téléphone. PHOTO THOMAS CRABOT ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES : UN GUIDE POUR S’Y RETROUVER ■ Un guide des établissements et services d'accueil pour personnes âgées est publié chaque année par le Département. L’édition 2012 fournit aux personnes âgées ou à leur famille tous les éléments qui les aideront à choisir : coordonnées, prestations offertes et tarifs. Les établissements sont classés par secteurs gérontologiques, au nombre de 15 en Ille-et-Vilaine. Une recherche par commune, par catégorie d'établissement ou par mode d'accueil (hébergement temporaire, accueil de jour…) est également possible. Ce guide est disponible dans les centres locaux d’information et de coordination (Clic) et les Centres départementaux d’action sociale (coordonnées sur www.ille-et-vilaine.fr) ou, sur demande, au pôle solidarité du Conseil général (02 99 02 37 15 ou 02 99 02 38 32). OCTOBRE-NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2012 NOUS VOUS ILLE 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 1[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 2-3[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 4-5[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 6-7[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 8-9[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 10-11[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 12-13[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 14-15[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 16-17[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 18-19[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 20-21[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 22-23[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 24-25[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 26-27[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 28-29[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 30-31[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 32-33[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 34-35[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 36-37[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 38-39[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 40-41[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 42-43[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 44-45[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 46-47[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 48-49[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 50-51[35] Nous Vous Ille numéro 99 oct/nov/déc 2012 Page 52