[35] Nous Vous Ille n°100 fév/mar 2013
[35] Nous Vous Ille n°100 fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°100 de fév/mar 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général d'Ille-et-Vilaine

  • Format : (210 x 296) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 89,7 Mo

  • Dans ce numéro : un million d'habitants en Ille-et-Vilaine (et vous, et nous).

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
L’ILLE-ET-VILAINE EN MOUVEMENT « On se connaît ? » : Vous avez été 5 000 à nous répondre ■ 5 000 : c’est le nombre de questionnaires « On se connaît » que vous nous avez retournés à la suite de l’enquête du même nom insérée dans le Nous, Vous, Ille de la fin octobre. Soit 1% du total des exemplaires distribués (le magazine est tiré à 492 500 exemplaires). 182 d’entre vous ont répondu en ligne. D’après les professionnels des enquêtes, il s’agit d’un bon résultat. Soyez ici remerciés d’avoir pris du temps pour nous dire ce que vous pensiez de notre relation. Nous regardons à la loupe ce que vous nous avez dit. Nous essaierons d’en tirer le meilleur profit en nous améliorant. Des rencontres en mars Mais le chiffre qui nous réjouit plus encore, c’est le nombre d’habitants qui ont laissé leurs coordonnées. Vous êtes 1800 à avoir accepté de prolonger le débat de vive voix, lors des rencontres que nous organiserons entre le 12 mars et le 4 avril. Trois groupes de partenaires – particuliers, élus et associations – se réuniront dans chacun des sept pays d’Ille-et-Vilaine (pays de Rennes, des Vallons-de-Vilaine, de Redon, de Brocéliande, de Saint-Malo, de Fougères et de Vitré). Ce temps fort se déroulera de 18 h 30 à 20 h 30. Tous ceux qui ont souhaité travailler à l’amélioration de la relation entre le Conseil général et les habitants recevront une invitation. NVI fera le point sur les propositions qui émergeront. CÉCILE ROBIN COLLÈGE Les principaux résultats Les routes vous parlent Une grande majorité d’entre vous (83%) sait que « le Conseil général d’Ille-et-Vilaine est la collectivité qui gère le département ». Trois autres compétences départementales sont bien repérées : les routes (83%), le transport scolaire (81%) et la construction et l’entretien des collèges (75%). Les trois compétences du Conseil général qui sont connues par la moitié ou moins d’entre vous sont le service départemental d’incendie (les pompiers), l’accompagnement social des habitants à travers les centres départementaux d’action sociale, le RSA et l’aide à l’insertion. Les taux de satisfaction les plus faibles concernent les services aux personnes handicapées (26% d’insatisfaits) et le RSA/insertion (17%). Deux politiques qui touchent des populations souvent en difficulté, ce qui peut expliquer en partie le mécontentement. Les cars illenoo quant à eux font 21% d’insatisfaits. On a déjà dit que ce service public était victime de son succès et devait résoudre la quadrature du cercle : desservir le plus grand nombre de communes tout en étant aussi rapide que possible. Ceci explique sans doute cela. Contents de nos services En tête de liste de votre palmarès de satisfaction, on s’en serait douté, figurent les pompiers (85% de satisfaits). Vous appréciez aussi la gestion départementale des espaces naturels (à 81%). Les transports scolaires emportent l’adhésion de 80% d’entre vous. Pour les autres politiques – construction et entretien des collèges, actions en faveur de l’enfance, de la famille, des personnes âgées – la critique est marginale et se situe dans les normes basses des traditionnelles enquêtes de satisfaction. Ce sont les routes, toujours, qui cristallisent le plus grand nombre de critiques (15%). Restent 81% de personnes très ou assez satisfaites. En la matière, pour expliquer l’insatisfaction, difficile de savoir si c’est la route qui est vraiment mauvaise ou les bouchons et les travaux qui portent à la critique… Satisfaits… quand nous répondons oui ! Vous êtes majoritairement satisfaits de l’accueil qui vous a été réservé par nos services. Vous nous trouvez à 83% aimables et 81% d’entre vous trouvent que nous leur consacrons suffisamment de temps. Mais les taux de satisfaction plongent auprès de ceux qui ont reçu une réponse négative à leur demande. Et un usager sur quatre n’est pas content de l’aide qu’on lui a fournie. En cause notamment, le suivi de la demande (32% d’insatisfaction), la difficulté à obtenir le bon interlocuteur (pour 27% des personnes) ou à obtenir une réponse rapide (29%), la qualité du conseil ou des réponses fournies (26%) ou la clarté de la réponse (22%). Ces taux sont trop élevés d’après les spécialistes des enquêtes en matière d’accueil, qui situent la moyenne acceptable autour de 12% de critiques. Les bons chiffres d’Internet Entre 2008 et 2012, le pourcentage d’internautes qui ont consulté le site du Conseil général a progressé de 300% pour atteindre 28% de la population départementale. Vous êtes d’ailleurs demandeurs de nombreux services en ligne, notamment pour suivre l’état d’avancement de votre dossier ou faire des simulations de calcul (ressources, aides, tarifs…). Vous voulez participer à la vie locale À la question « Avez-vous le sentiment de participer à la définition des actions qui sont menées dans le département ? », 83% d’entre vous répondent par la négative. Et 58% des habitants regrettent un défaut de concertation. 49% souhaiteraient « contribuer de façon plus active à la vie locale en complément des pouvoirs publics », 27% ne sont pas intéressés et 24% ne savent pas. Que faites-vous déjà ? Vous votez (91%). Vous aidez les personnes de votre entourage (58%) ou vous aimeriez le faire (21%). Vous êtes bénévole dans une association (42%) ou vous aimeriez le faire (28%). Enfin, « face aux difficultés de la vie (handicap, chômage, isolement, maladie…) vous concernant ou concernant vos proches », vous trouvez préférable de faire appel en priorité à l’entourage (48%) plutôt qu’aux pouvoirs publics (33%). 10 NOUS VOUS ILLE FÉVRIER-MARS-AVRIL 2013
« Ensemble, baissons le volume de nos déchets » : une campagne et un site ■ En 2009, les habitants d’Ille-et-Vilaine ont produit 583000 tonnes de déchets par an. Soit 547 kg par personne. Si rien ne change d’ici à 2023, compte tenu de l’évolution de la population, ce chiffre atteindra 575 kg par habitant. Le Département s’est engagé à diminuer de 12% le poids des déchets produits en Ille-et-Vilaine d’ici à 2023. Dès 2010, il a travaillé sur un diagnostic et un programme d’actions de cinq ans. Le Conseil général est accompagné par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) qui contribue à hauteur de 250 000 € par an dans le cadre d’un plan départemental de prévention des déchets. Stop Une animation à Rennes pour sensibiliser chacun à la réduction des déchets. PHOTO FRANCK HAMON Des astuces pour agir La prévention consiste à éviter, réduire, retarder l’abandon d’un produit, à limiter sa nocivité ou encore à améliorer sa valorisation. Pour mener à bien ce plan, le Département s’appuie sur les 13 collectivités chargées de la collecte et du traitement des déchets en Ille-et-Vilaine. Ce plan est également élaboré en concertation avec les acteurs économiques, les représentants de la grande distribution, les organisateurs d’événements culturels et sportifs… Une campagne de communication a été lancée par le Département. L’objectif est de sensibiliser chacun à la réduction des déchets et de donner des astuces pour agir au quotidien à la maison, sur son lieu de travail, à l’école, durant ses loisirs, et jusque dans ses comportements d’achat. Cette campagne comporte un label commun à utiliser par les partenaires pendant les quatre prochaines années : « Ensemble, baissons le volume de nos déchets » et un site portail dédié www.ensemblebaissonslevolume.fr CORINNE DUVAL Contact Service pédagogie de l’environnement, énergies et déchets du Conseil général, 02 99 02 36 86. Contrats départementaux de territoire : des projets locaux pour cinq ans ■ Le premier contrat départemental de territoire de 2 e génération a été signé le 22 novembre dernier par Maure-de-Bretagne Communauté et le Département d’Ille-et- Vilaine. Destinés à accompagner le développement des 26 communautés de communes et des 3 communautés d’agglomération, ces contrats permettent de co-financer leurs projets d’investissement et de fonctionnement. Une enveloppe totale de 65 millions d’euros est disponible pour la période 2011-2015. La mise en place des contrats départementaux de territoire fait suite à la réalisation d’un portrait de territoire pour chacun des 29 territoires communautaires. Ce travail de réflexion et d’analyse, mené avec l’appui des agences départementales et des services du siège, a réuni les conseillers généraux et les élus des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). À partir des grandes thématiques départementales (emploi et développementdurable, égalité des chances, solidarité, équilibre des territoires) et d’éléments statistiques, les portraits ainsi brossés ont permis de co-construire les objectifs à atteindre. Un temps de participation avec les personnes ressources issues de la société civile (associations, partenaires économiques, sportifs, culturels, sociaux…) a été organisé afin que tous ces acteurs participent à l’élaboration des contrats. Chaque contrat est une rencontre entre les aspirations du territoire, formalisées dans son projet de territoire, et les priorités du Département. Vous trouverez dans les pages pays de ce numéro et des suivants les principaux projets prévus.C.DU. DES ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES EN 2015 ■ Le gouvernement a confirmé la tenue des élections municipales en mars 2014 (avec celle des délégués communautaires par fléchage). Le projet de conseillers territoriaux est abandonné. Il n’y aura donc pas de fusion entre les conseillers généraux et régionaux. Les élections cantonales rebaptisées « départementales », sont reportées à 2015. Le mode de scrutin sera nouveau et le renouvellement de l’assemblée intégral. Les élections régionales sont également reportées à 2015. Le report de ces deux dernières élections, prévues initialement en 2014, a pour but de favoriser la participation électorale. FÉVRIER-MARS-AVRIL 2013 NOUS VOUS ILLE 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 1[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 2-3[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 4-5[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 6-7[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 8-9[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 10-11[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 12-13[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 14-15[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 16-17[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 18-19[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 20-21[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 22-23[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 24-25[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 26-27[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 28-29[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 30-31[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 32-33[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 34-35[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 36-37[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 38-39[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 40-41[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 42-43[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 44-45[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 46-47[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 48-49[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 50-51[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 52-53[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 54-55[35] Nous Vous Ille numéro 100 fév/mar 2013 Page 56