[34] L'Hérault n°244 mars 2015
[34] L'Hérault n°244 mars 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°244 de mars 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Hérault

  • Format : (192 x 240) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 16,4 Mo

  • Dans ce numéro : élections départementales, je vote.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
initiative citoyenne Camille Bernard, responsable de la Maison du Lac, aux Vailhes, en bordure du lac du Salagou. « J’admire son enthousiasme et son authenticité » Du génie au service de la nature 1 Philippe Martin ? Un concentré de connaissances, de savoir-faire et de passion. Naturaliste, écologue, écrivain, conférencier, animateur, illustrateur et photographe, ce surdoué a aussi l’art de transmettre. I l est aussi modeste que génial. Son dernier ouvrage, Hyper Nature, a fait l’objet d’une exposition qui a été présentée au Sénat, sur les grilles du Luxembourg, à Paris, avant d’être installée à pierresvives, à Montpellier. Philippe Martin est encore tout étonné du succès de son travail. Il faut dire que ce naturaliste doué pour la photographie a mis au point un procédé révolutionnaire en macrophotographie : l’hyper focus. Résultat époustouflant : le procédé fait éclater les formes et les couleurs, révélant de manière saisissante les textures et détails du monde animal ou végétal. « 96% du temps passé relève de la peinture numérique, soit de 5 à 25 heures de travail par image. Chaque illustration est composée de plusieurs dizaines de clichés ajustés et superposés jusqu’à obtenir une netteté absolue. » Cet infatigable explorateur de la nature collectionnait déjà les insectes à l’âge de sept ans. Adolescent, il sillonne les petites routes sur sa mobylette, sac au dos. « L’Hérault m’a tout donné. Sa nature méditerranéenne m’a sauté au visage. Il y a dans ce département, douze espèces animales uniques au monde ! Une extraordinaire biodiversité. » Son ouverture d’esprit sur toutes les disciplines transversales, ses rencontres avec des paléontologues, archéologues, historiens, botanistes, archéologues, permettent à Philippe Martin d’avoir une vision globale de son métier d’écologue. Illustrateur de grand talent, il a aussi le goût de transmettre et d’enseigner. « Philippe Martin a animé et accompagné des milliers de sorties sur tout le territoire héraultais. Hérault Sport, Hérault Tourisme, la Maison départementale de l’environnement, les Écologistes de l’Euzière, dont il est un des membres très actifs, font tous appel à ses compétences. Philippe a toujours su donner son temps pour faire découvrir sa passion et ses connaissances au grand public. Depuis plus de 30 ans, j’admire son enthousiasme et son authenticité. Ici, à la Maison du Lac, sur les berges du Salagou, où nous proposons de l’hébergement pour des groupes dans cet environnement magnifique, Philippe est un partenaire essentiel. Il est là dans toutes les manifestations populaires et festives locales, comme par exemple Carnaval’eau, à Celles, qui a lieu chaque premier week-end de mars, ou les fameuses Bacchanales de Mourèze. » 34 — Mars 2015
sortir 10 idées 1 Grand chambardement chez les orchidées Les hivers doux et leur effet sur la floraison de certaines orchidées précoces du Languedoc offrent un aperçu des conséquences futures du réchauffement climatique sur la biodiversité. Sortie avec Philippe Feldmann, de la Société française d’orchidophilie du Languedoc. Au domaine de Restinclières, le 22 mars. Gratuit, sur inscription. Renseignements : 09 99 62 09 41 Mars 2015 — 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :