[34] L'Hérault n°244 mars 2015
[34] L'Hérault n°244 mars 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°244 de mars 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Hérault

  • Format : (192 x 240) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 16,4 Mo

  • Dans ce numéro : élections départementales, je vote.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Compétences : et demain ? La question est au cœur du projet de loi sur la nouvelle organisation de la République (NOTRe), débattu au Sénat et à l’Assemblée nationale, à l’heure où nous mettons sous presse. L e 18 juin 2014, le Gouvernement dépose le projet de loi sur les bureaux du Sénat. Au cœur de ce texte : un renforcement du rôle des régions, notamment par le transfert de plusieurs compétences confiées historiquement aux Départements. Parmi les plus importantes : les collèges, les routes, le transport scolaire et les ports. Également dans le collimateur du Gouvernement, la clause de compétence générale qui permet au Département d’agir au-delà de ses compétences obligatoires, notamment pour le sport, la culture, l’économie et l’équipement rural. Dans l’état, ce projet de loi ne laisse que deux choses aux conseils départementaux : les aides sociales et le soutien aux services publics et à l’action communale. Autant dire : des Départements dépouillés de presque toutes leurs compétences historiques. Pour les sénateurs : c’est non ! Le 27 janvier dernier, les Sénateurs terminent l’examen du texte en première lecture. Leurs conclusions réhabilitent les Départements. En effet, ils jugent que de nombreux transferts de compétences aux régions seraient coûteux, inefficaces et surtout recentralisateurs, au détriment des usagers. Surtout dans le contexte de nouvelles régions agrandies. C’est le cas des routes, par exemple, dont la gestion en cas d’intempéries ou d’accidents impose proximité et rapidité d’intervention. Il est toutefois proposé que seuls certains grands axes passent dans le giron régional. Des transferts contre-productifs Autres dossiers importants : les transports scolaires, les ports départementaux et surtout les collèges. Les sénateurs estiment à une très large majorité qu’il est « Les sénateurs jugent que de nombreux transferts de compétences aux régions seraient coûteux, inefficaces et surtout recentralisateurs, au détriment des usagers. » contre-productif de les transférer aux régions. On cite même l’exemple de la nouvelle grande région Nord-Pas-de-Calais- Picardie qui, si le transfert était voté, devrait gérer plus de 750 établissements. Compromis ? Le 17 février, le projet de loi arrive à l’Assemblée Nationale. À cette occasion, le Premier Ministre redit son souhait de voir les deux Chambres s’entendre sur le projet de loi. Projet toujours en discussion à l’heure qu’il est. Projet routier important financé principalement par le Département : la déviation de Bédarieux, mise en place en décembre 2013. 28 — Mars 2015
dossier élections L’Hérault, c’est… 90 km de littoral sableux. 389 881 emplois. 1062036 habitants au 1er janvier 2011. 12000 nouveaux habitants par an, en moyenne. 13500 naissances par an. + 1,2% c’est l’évolution de la population chaque année. 15 000 hectares d’étangs et de lagunes. 86 éoliennes et 58 chaufferies bois. 2 935 km de sentiers de randonnée, dont 1 130 entretenus par le Département. 183416 hectares de surface agricole, dont la moitié de vignes. 4000 tonnes de poissons débarquées en criée (Sète et Agde). 52000 emplois liés au tourisme. 550 km d’itinéraires cyclables. 88 comités sportifs, dont 65 aidés par le Département. 163 756 spectateurs accueillis au Domaine d’O, à Montpellier, et à SortieOuest, à Béziers. 22,7 millions de pages d’archives numérisées et consultées sur le site pierresvives.herault.fr 80 collèges publics pour 43 751 élèves. 2,5 millions de repas produits par les cinqunités de productions culinaires, soit 18 100 repas par jour de classe. 15343 jeunes sportifs inscrits dans l’une des 46 écoles de sports soutenues par le Département. 42000 jeunes de 12 à 25 ans concernés par les programmes locaux d'action jeunesse (PLAJH). 100000 personnes reçues chaque année dans l’un des 160 lieux d’accueil du Département. 5460 assistants maternels pour 15 148 places d’accueil. 37928 personnes âgées titulaires de l'Apa, l'allocation personnalisée d'autonomie. 80863 personnes bénéficiaires d'une décision de la Maison départementale des personnes handicapées (mdpH). 4918 km de routes départementales. 50000 élèves transportés chaque jour par Hérault Transport. 44 domaines départementaux. 1 500 logements sociaux financés ou réhabilités. Mars 2015 — 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :