[34] L'Hérault n°240 novembre 2014
[34] L'Hérault n°240 novembre 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°240 de novembre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Hérault

  • Format : (192 x 240) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 11,5 Mo

  • Dans ce numéro : la criée du Grau-d'Agde s'agrandit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 — Novembre 2014
LA GRANDE HISTOIRE Noé dans les vignes L’histoire fait rêver. Mais surtout, elle force l’admiration. Un tout nouveau parc zoologique a ouvert ses portes, il y a quelques semaines, dans le domaine viticole de la Serre, à Saint-Thibéry. Quatre années de travail ont été nécessaires pour donner naissance à Val d’Hérault Nature Zoo & Parc qui compte 1 200 animaux menacés, issus de cinq continents, dont 80% d’oiseaux. Ce projet ambitieux et contemporain n’est autre que celui de Damien Lerasle, un entrepreneur passionné de zoologie… âgé de 21 ans ! Alors oui, ça impressionne. Forcément. Yago est né à Saint-Thibéry, en juin dernier. Une première naissance à Val d’Hérault Nature, relayée et « likée » sur le compte Facebook du parc avant même son ouverture. Sur les photos mises en ligne, ce bébé perroquet ressemble à une petite caille déplumée, toute rose ! On le voit nourri à l’aide d’une seringue dans la nurserie du zoo. Quatre mois plus tard, l’Ara chloroptère a fière allure avec ses plumes rouges, vertes et bleues. Peut-être le croiserez-vous en visitant le zoo ? Mais autant vous prévenir, il sera sûrement difficile de l’identifier car les perroquets y sont plutôt nombreux  : 450 en tout. Et ce n’est pas tout. Il y a aussi des grues, des flamants, des cacatoès, des mammifères et des reptiles... De quoi vous en faire voir de toutes les couleurs ! Cet endroit paradisiaque, au milieu des vignes du Domaine de la Serre, on le doit à la pugnacité, à l’ambition et à l’audace d’un jeune passionné. Et son rêve ne date pas d’hier. « J’étais au collège, en cinquième, j’avais affirmé à la conseillère d’orientation que je voulais devenir directeur d’un parc zoologique. Et elle m’a répondu  : "Vous êtes complètement cinglé ! " Ma mère lui a alors confirmé que je voulais faire "zoophile". Ce à quoi j’ai répondu  : "Non maman, c’est zoologiste ! ". Ce fut un grand moment, vraiment très original. » Damien Lerasle rit encore de ce souvenir cocasse. Première étape d’une longue série qui allait le mener jusqu’à l’inauguration de Val d’Hérault Nature, en octobre dernier. Retour sur ce parcours hors du commun. Un rêve de gosse ? Non, une croisade ! À 14 ans, Damien crée sa première association de protection des animaux qu’il nomme Conservation sauvage internationale. La structure, implantée dans douze pays, compte ONr. Novembre 2014 — 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :