[34] L'Hérault n°240 novembre 2014
[34] L'Hérault n°240 novembre 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°240 de novembre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Hérault

  • Format : (192 x 240) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 11,5 Mo

  • Dans ce numéro : la criée du Grau-d'Agde s'agrandit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
LA FICHE BIODIVERSITÉ L’arbousier, notre « arbre à fraises » C’est la saison d’aller déguster au bord des chemins ses fruits subtils. Fée clochette Assez commun dans nos garrigues, l’arbousier est un petit arbre aux feuilles persistantes. Ses fleurs, en forme de clochettes, pendent en grappes blanches. Particularité  : fleurs et fruits apparaissent à peu près en même temps, vers septembre-octobre. 15 mètres Hauteur maximum de l’arbousier. Confiture La chair de l’arbouse, riche en vitamineC, n’a pas un goût très prononcé. Crue, il faut la consommer avec modération car elle possède une légère toxicité. On peut en faire des confitures mais il faut tamiser la purée de fruits pour éliminer les petits granules. Historique Symbole de l’unité italienne car il présente les trois couleurs du drapeau  : rouge, vert et blanc. Un an de patience L’arbouse est une baie comestible La rugosité de sa peau est due à la présence de petites pointes coniques. Ce fruit arrive à maturité au bout d’un an  : il est fréquent de voir des branches porter les fleurs de l’année et les fruits issus des fleurs de l’année précédente. Emblème Il figure sur le blason de la ville de Madrid. Sécurité incendie L’arbousier se révèle (presque) ininflammable. En été, si les arbousiers sont dévorés par le feu, la souche ne meurt pas. Fidèle L’arbousier est symbole de loyauté. De Cork à Montpellier C’est une espèce assez rustique  : son aire de répartition remonte le long des côtes atlantiques jusqu’en Bretagne, et on le trouve même au sud de l’Irlande ! Bof En 520, Pline l’Ancien écrit  : « L’arbouse est un fruit sans mérite. » 20 — Novembre 2014
COUP DE CŒUR SORTIR Carole Bouquet au Domaine d’O C’est la marraine du Domaine d’O, où elle revient pour une lecture poétique. Cette grande actrice, qui a joué pour Bunuel, Blier ou Téchiné, est aussi une passionnée de poésie. Elle prête son timbre inclassable aux textes sublimes de la poétesse russe Marina Tsvertaeva. Samedi 29 novembre à 20h, au théâtre Jean-Claude-Carrière. Tarif de 12 € à 20 € . Rens  : 0800 200 165 et www.domaine-do-34.eu Novembre 2014 — 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :