[34] L'Hérault n°221 février 2013
[34] L'Hérault n°221 février 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°221 de février 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Hérault

  • Format : (192 x 240) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : l'abonnement à L'Hérault, ça marche !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 —Février 2013
LA GRANDE HISTOIRE Alzheimer, la dernière demeure Quand la maladie d’Alzheimer progresse, il arrive un moment où la personne trop fragilisée n’est plus en sécurité chez elle. L’aide et les soins à domicile ne suffisent plus. Les Ehpad, établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, les accueillent dans des secteurs adaptés, encadrés par un personnel médical. Ce lieu devient leur nouveau chez-moi. Définitivement. Une décision pas facile pour les proches. L’Ehpad Les Jardins d’Aniane nous a ouvert ses portes. Le « secteur protégé » héberge douze résidents atteints d’Alzheimer ou de maladies apparentées. Voici leur quotidien. Les chouquettes de Dolorès Le jeudi matin n’est pas un jour comme les autres. C’est le jour du marché. Les résidents l’attendent avec impatience. Ils sortent à tour de rôle, par petits groupes, accompagnés de Delphine Oberon, l’animatrice des Jardins d’Aniane. Certains sont en fauteuil roulant, comme Carmen. D’autres ont juste besoin d’être guidés. C’est le cas de Clothilde. - « C’est la première fois que je sors au marché », me dit-elle. Dans les faits, non. Mais Clothilde ne s’en souvient pas. Je pars bras dessus-bras dessous avec Yvette, 84 ans, souriante, cultivée et drôle. - « J’ai beaucoup voyagé. Je travaillais à la Sécurité sociale comme contrôleur. Les rues sont abîmées. Ça a bien changé ici… » Nous arpentons les rues pavées d’Aniane jusqu’au marché d’où nous parviennent l’odeur de la viande rôtie, le parfum des olives et des fleurs. Certains s’arrêtent pour faire des emplettes. Nous ne ferons pas demi-tour tout de suite. La sortie au marché s’achève par un petit rituel : une halte en terrasse au café de Dolorès. La gérante connaît bien les résidents de l’Ehpad. Delphine prend les commandes de cafés. Dolorès les sert accompagnés de chouquettes. Cadeau de la maison ! Nous sommes bien, attablés, au soleil. Il va falloir rentrer. Delphine paie avec la cagnotte du groupe. Pour Yvette, c’est différent. Sa famille tient à ce qu’elle gère elle-même son argent de poche. Elle tend sa pièce de 1 € à Delphine. Trois minutes plus tard, Yvette veut payer de nouveau son café. Delphine lui explique qu’elle l’a déjà fait. Nous rentrons pour déjeuner à l’Ehpad. Certains iront au Février 2013 — 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :