[34] L'Hérault n°219 décembre 2012
[34] L'Hérault n°219 décembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°219 de décembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Hérault

  • Format : (168 x 240) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 7,0 Mo

  • Dans ce numéro : Pierres vives remonte le temps.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 ÉLUS SUR LE TERRAIN JACQUES ATLAN présente le théâtre Jean-Claude-Carrière, du nom de l’écrivain, scénariste, metteur en scène et président du Printemps des Comédiens. Un nouveau théâtre au domaine d’O À LA VEILLE DE L’ÉTÉ 2013, le domaine d’O à Montpellier disposera d’une nouvelle salle de spectacle. Objectif : améliorer encore son offre culturelle. Présentation du projet. L’été dernier, vous avez été près de 145 000 amateurs d’art et de spectacles à vous rendre au domaine d’O à Montpellier. Jacques Atlan, vice-président délégué à la culture, lance un début d’explication : « Nous proposons de plus en plus de festivals et de diversité ». A la belle saison, la pinède et son amphithéâtre de 1 800 places à ciel ouvert font le plein. L’hiver, c’est différent. Seul le théâtre d’O est à même d’accueillir du public en intérieur. Mais pas plus de 220 spectateurs. « Entre les deux, il manque un chaînon et l’offre artistique a besoin de s’exprimer aussi en hiver », résume l’élu. Ce double constat a donné l’idée aux élus du Département d’équiper le Domaine d’O d’une structure intermédiaire et couverte. De 600 à 1 200 spectateurs Cette salle sera construite en bordure de la pinède du domaine, entre l’amphithéâtre et la rue de Saint- Priest. Elle pourra accueillir 600 personnes assises ou 1 200 debout, grâce à des gradins télescopiques et escamotables. En plus de l’accueil, des vestiaires et des sanitaires, le hall d’entrée est coiffé d’un foyer en mezzanine où s’installeront des expositions. Enfin, un restaurant L’Hérault LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT
C’EST VOTÉ 25 complètera l’équipement. Des baies vitrées repliables permettent même d’ouvrir la salle de réception sur la pinède. « C’est la réponse au problème de restauration que nous avions sur le domaine, explique Jacques Atlan. La demande était de plus en plus importante et il nous fallait y répondre en garantissant sécurité et confort. » Bois et son Côté intégration dans le site, c’est le parti pris du bois qui a été retenu. « Nous l’avons voulu dans l’esprit et le charme du domaine » résume l’élu. Ce projet labellisé BBC (bâtiment basse consommation) sera doté d’une structure bois, majoritairement issu de forêts certifiées. Le bois présente en outre des vertus phoniques. En effet, couplé à des aménagements intérieurs performants, il permet à la salle d’être parfaitement isolée. Un sérieux avantage pour les riverains. De plus, par son positionnement, la salle constitue un excellent parason entre les habitations limitrophes et les concerts de la pinède. Budget total : 12 M €. CE QUE ÇA CHANGE Cette salle et ses équipements sont prévues pour accueillir aussi bien des troupes de théâtre que des colloques professionnels. Et ce, de janvier à décembre. Montpellier- Thau à vélo Se déplacer en toute sécurité à vélo depuis Montpellier jusqu’à l’étang de Thau (et inversement), un doux rêve qui devient petit à petit réalité. Pour compléter les pistes cyclables qui relient Lavérune à Cournonsec et Montbazin à Poussan, Kléber Mesquida, conseiller général, a présenté les travaux d’aménagements de la RD 5. Ils prévoient une piste cyclable entre Cournonsec et Montbazin, mais aussi l’élargissement de la chaussée et des accotements sur 2 km, la construction d‘une déviation à l’ouest de Montbazin sur 1,8 km, des carrefours et ouvrages d’art, etc. Travaux : 9 850 000 €. À RETENIR 500 km d’aménagements cyclables dans l’Hérault. Carte vélo VTT de l’Hérault (pdf) sur herault.fr (rubrique Sports et Loisirs) Parc & Co Frédéric Roig, conseiller général, a annoncé la création deux zones d’aménagement différé (ZAD) sur les communes de Lunel (65,9 ha) et de Saturargues (27,5 ha), nécessaires à la construction du futur écoparc départemental du Lunellois. CE QUE ÇA CHANGE Ce 5 e écoparc renforcera l’activité économique à l’Est de l’Hérault. Défi : un toit pour chacun Acquisition de terrains à Frontignan-la-Peyrade, comme l’a présenté Pierre Guiraud, conseiller général du canton de Pézenas. Subv. : 750 000 €.. CE QUE ÇA CHANGE Construction de 55 logements sociaux et de l’agence de la solidarité du Bassin de Thau. Fin des travaux : 2nd semestre 2014. N°219 – DÉCEMBRE 2012 herault.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :