[33] Gironde n°78 mai/jun 2008
[33] Gironde n°78 mai/jun 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°78 de mai/jun 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Gironde

  • Format : (215 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : échappez-vous à Hostens !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Bilan 2007 : Travaux de voirie : 46%. Autres investissements : 54%. (dont travaux sur bâtiments communaux, acquisition de matériel et travaux d’entretien divers) magazine Gironde du Conseil Général Tous les maires de Gironde connaissent le Fonds Départemental d’Aide à l’Équipement des Communes (FDAEC). Cette subvention du Conseil Général leur permet de mener à bien certains projets communaux, particulièrement les travaux de voirie. En 2008, elle s’élève à plus de 10 millions d’euros. UN SUPPLÉMENT D’AIDE pour les communes P-16 COMMUNES Créé en Gironde en 1978, le FDAEC fête ses 30 ans. Cette subvention, que seuls la Gironde et trois autres départements (la Nièvre, la Creuse et la Saône-et-Loire) ont instituée, aide les communes et les groupements de communes à entretenir leur patrimoine (construction ou rénovation de bâtiments communaux), acquérir du matériel ou du mobilier, et réaliser des travaux de voirie. COMMENT ÇA MARCHE ? Lors du vote du Budget primitif en décembre, le Conseil Général répartit l’enveloppe entre les 63 cantons du département. Puis, dans chaque canton, le Conseiller Général et les maires décident de la répartition entre les communes selon certains critères comme par exemple : la population, l’importance de la voirie, d’autres encore choisissent d’en bénéficier à tour de rôle pour des travaux importants. Grâce au FDAEC, les communes de Gironde ont pu… remplacer la couverture d’un établissement professionnel aménager un pôle Santé acheter une épareuse (bras élagueur) refaire une salle des fêtes remplacer un photocopieur construire un garage communal entretenir les bas-côtés, les fossés, les trottoirs… refaire l’éclairage public aménager une aire de pique-nique acheter des panneaux de signalisation enfouir des lignes électriques...
En 2008 : 10 114 358 votés pour les 542 communes de la Gironde (soit 5% de plus). depuis 30 ans UN BILAN TRÈS POSITIF Ce soutien est indispensable à l’ensemble des communes de la Gironde, et chaque année les maires l’attendent avec impatience surtout dans les communes où le nombre d’habitants est réduit. C’est un apport décisif pour financer les projets qui participent au maintien du fonctionnement quotidien des communes et à la préservation de la vie locale. Pour renforcer cette aide, ce fonds a été augmenté cette année de 5%. À noter que les travaux d’équipement concernés par le FDAEC doivent répondre, comme l’ensemble des politiques du Conseil Général, aux critères de l’Agenda 21. H.B. Direction du Développement Territorial Bureau des Aides aux communes : 05 56 99 53 71 COMMUNES P-17 À 100% POUR LA VOIRIE À Arsac, commune de 3000 habitants du canton Gérard Dubo,maire d’Arsac de Castelnau-de-Médoc, la municipalité a fait un choix très clair : « Notre voirie communale est assez importante – environ 70 km –, nous utilisons donc le FDAEC à 100% pour son entretien », explique le maire, Gérard Dubo. Dans ce canton, chaque commune reçoit son enveloppe chaque année. « Cette régularité permet de programmer les travaux à moyen et long terme, et surtout, insiste-t-il, cette subvention est incitative dans la programmation des travaux de voirie, ce dont nous avons le plus grand besoin… » Jeanne-Marie Baup, maire d’Uzeste UNE RÉPARTITION À TOUR DE RÔLE Dans le canton de Villandraut, la commune d’Uzeste (417 habitants) a été, comme beaucoup d’autres, sévèrement touchée par la tempête de 1999. Pour la réparation des voies communales, le FDAEC a été une aide précieuse avec 40 000 euros, soit 50% des dépenses. Dans ce canton, la répartition de la subvention se fait à tour de rôle : tous les 3 ans, chacune des 8 communes peut bénéficier d’une enveloppe conséquente pour mener à bien ses projets de voirie ou d’entretien des bâtiments communaux. Par exemple à Uzeste, cette année, la rénovation d’un bâtiment permettra d’accueillir la nouvelle boulangerie. « C’est une aide absolument nécessaire, déclare d’emblée madame le maire, Jeanne-Marie Baup, et ça marche très bien : chaque commune sait à quoi elle a droit, ce qu’elle a pris, et ce qu’il lui reste. Il n’y a aucun problème de répartition. » « Le FDAEC nous aide bien » Jean-Marie Viaud, maire de Mauriac, le dit simplement : « Il ne faudrait pas que ça s’arrête ! » Dans cette petite commune du canton de Sauveterre, où vivent 240 âmes, c’est grâce à cette aide du Conseil Général qu’on a pu, par exemple, électrifier les cloches de l’église il y a quelques années. En 2008, la commune va recevoir une enveloppe de 5221 euros pour ce type de travaux. « C’est des petites sommes, c’est vrai, mais c’est bien appréciable. Cette année, nous allons pouvoir faire repeindre le secrétariat de la mairie et la salle de réunion. Et récemment nous avons fait réparer des toitures. Nous avons aussi Jean-Marie Viaud, maire de Mauriac un petit château qu’il faut entretenir…, pour ça le FDAEC nous aide bien. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :