[33] Gironde n°127 jui/aoû/sep 2019
[33] Gironde n°127 jui/aoû/sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°127 de jui/aoû/sep 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Gironde

  • Format : (187 x 274) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : la culture partagée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Tribunes libres 24 Faire de la politique c’est faire des choix et porter des valeurs ! Le groupe PS, Républicains et Apparentés démontre chaque année sa bonne gestion, notamment financière, du Département de la Gironde. Cependant nous ne souhaitons pas nous limiter à un rôle de bon gestionnaire où notre institution n’aurait qu’une fonction de guichet à subventions, financements, prestations… Pour nous être élu.e.s c’est avant tout être engagé.e.s, c’est pourquoi nous portons nos valeurs à travers nos politiques et nous faisons des choix ! Quotidiennement nous travaillons à une gironde plus juste à travers la solidarité, l’écologie et la démocratie pour toutes les Girondines et tous les Girondins partout en Gironde. Pour un été solidaire Sur la période estivale, nous avons fait le choix dès le début de notre mandat de proposer aux enfants d’apprendre à nager gratuitement. Objectif nage est destiné en priorité aux enfants âgés de 7 à 13 ans qui souhaitent acquérir les bases nécessaires à l’autonomie et à l’aisance en milieu aquatique et ainsi prévenir les risques de noyade. C’est également un soutien à la vie culturelle et artistique. Avec la nouvelle programmation « La Gironde se révèle ! », dont font partie les Scènes d’été, le Département de la Gironde propose une pluralité de sorties culture et nature  : gironde.fr/actualites/la-girondese-revele Nous entendons favoriser la participation de tous à la vie culturelle des territoires et soutenir son développement. Aussi nous encourageons l’initiative et l’expression des artistes, associations, des communes et communautés de communes dans tous les domaines de la vie artistique et culturelle. C’est contribuer ainsi à l’amélioration des conditions économiques et sociales de leur action. Ce soutien à la vie culturelle représente plus de 1000 projets accompagnés par an sur la Gironde. Prendre soin des paysages et du bien-être des populations Le Département de la Gironde peut s’enorgueillir d’un patrimoine naturel et paysager remarquable. Mais l’augmentation accélérée de la population (+ 20 000 habitants par an) conjuguée à l’artificialisation croissante de l’espace qui résulte de l’urbanisation et de l’expansion des infrastructures met en péril ce patrimoine des générations futures. Face à ces évolutions qui consomment l’espace de façon excessive, mettent en danger les ressources et standardisent les paysages, nous avons souhaité nous engager dans un modèle de développement, qui permette de préserver la capacité et la qualité d’accueil en garantissant la cohésion sociale, et l’équilibre écologique et paysager du territoire. Facebook  : Groupe Socialiste et apparentés - Département de la Gironde Twitter  : @CD33PS Nucléaire  : il est temps de se poser les bonnes questions Preuve du danger potentiel que représentent les centrales nucléaires, Le PPI (Plan particulier d’intervention) de la centrale du Blayais vient d’être élargi de 10 à 20 km. Bien sûr la sensibilisation et la préparation au risque sont indispensables mais nous le savons  : le danger n’a pas de frontière. Le nucléaire est aujourd’hui une aberration économique et écologique  : le coût de l’énergie nucléaire monte tandis que celui des renouvelables dégringole ! La nouvelle centrale de Flamanville, l’EPR, a pris 10 ans de retard et son coût a triplé pour approcher 11 milliards d’euros suite à des défauts de construction ! La priorité est aujourd’hui à l’investissement en faveur des énergies renouvelables. C’est pourquoi le Département de la Gironde s’engage pour développer le solaire photovoltaïque et d’autres énergies renouvelables en accompagnant plus de 50 projets girondins. Groupe écologiste Générations.S - EELV 05 56 99 67 03 elus-gironde.eelv.fr facebook.com/eelvcdgironde @eluseelv_cd33
Pierre LOTHAIRE Conseiller départemental de Bordeaux III Pouvez-vous nous présenter votre canton ? Il se compose d’une partie du quartier de St- Augustin et du quartier de Caudéran dont je suis également Maire-Adjoint. C’est un quartier où il fait bon vivre et où nous disposons désormais d’une médiathèque, inaugurée le 8 juin. Je me félicite de l’ouverture de cet équipement culturel sur le canton ! Quelles sont vos priorités en tant que Conseiller départemental ? Je suis un élu de terrain, proche des habitants que je reçois lors de mes permanences. Cette proximité se cultive au jour le jour et nous a permis, avec Géraldine AMOUROUX, d’être le seul binôme élu dès le 1er tour en 2015. Je suis très soucieux de la situation des familles en difficulté, souvent des femmes seules élevant leurs enfants. C’est ma vision du rôle d’élu départemental  : aider les personnes confrontées à des soucis financiers ou de logement. C’est pourquoi, je souhaite que Caudéran puisse bénéficier d’une MDSI (Maison Départementale de la Solidarité et de l’Insertion) sur son territoire. Nous avons besoin d’un tel guichet unique pour aider ceux qui en ont besoin. Membre de la commission collèges, je suis aussi très attentif à la situation des établissements situés sur mon canton. Quelles sont vos attentes pour la fin de la mandature ? Avec mes collègues de Gironde Avenir, nous veillerons à ce qu’il n’y ait pas de nouvelle hausse d’impôt, d’ici la fin de la mandature. Enfin, il faut que nous puissions incarner une alternance possible à l’actuelle majorité, lors des prochaines cantonales, grâce à des candidats de proximité. Gironde avenir groupe d’opposition de la droite et du centre www.gironde-avenir.fr 05 56 99 55 87/35.40 retrouvez notre actualité sur Twitter et Facebook Encore combien de scandales ? ! On ne compte plus les scandales qui frappent le président Gleyze et sa majorité socialiste. Il y a eu l’affaire Guillemot, conseillère départementale PS qui cumulait son indemnité avec le RSA. Il y a eu ces graves déficiences dans la protection de l’enfance dénoncées par des agents lourdement sanctionnés pour avoir trop parlé avant d’être heureusement reconnus lanceurs d’alerte par la justice. Il y a maintenant cet ancien conseiller départemental socialiste embauché par Emmaüs 33 contre une subvention de 60 000 € alors qu’aucun salarié d’Emmaüs ne semble connaitre ce monsieur ! Encore combien de scandales de la part du PS qui n’hésite pas à augmenter de 13% les impôts pour les girondins depuis 2015 mais qui dans le même temps excelle dans le favoritisme et l’incompétence ? ! Grégoire de Fournas Rassemblement National 07 82 32 50 94 Retrouvez-moi sur Facebook Un soutien pour la liberté d’expression. Dans le feu de l’action lors d’une réunion des Gilets Jaunes, le mot « guérilla » est alors prononcé ! L’élu du Médoc, ne se doutait pas alors que ces quelques mots, n’ayant pas pour but d’inciter « au soulèvement populaire » allaient être pris au pied de la lettre et une plainte déposée à son encontre !. Mais où est passé le temps où l’on pouvait s’exprimer librement sans crainte que les propos soient détournés de leur sens premier alors qu’ils étaient dits dans un contexte emporté ? Doit-on, plutôt y voir un état de fait où tout est prétexte pour museler toute forme de liberté d’expression ? De telles conséquences pour quelques mots...le prix fort pour avoir eu le droit de s’exprimer ! Debout la France Sonia COLEMYN 07 50 29 07 09 Gironde Mag, le magazine édité par le Département de la Gironde, Direction de la Communication – 1, esplanade Charles de Gaulle – CS 71223 – 33074 Bordeaux Cedex – tél. 05 56 99 33 33 – Directeur de la Publication  : Frédéric Duprat – Rédacteur en chef  : Didier Beaujardin – Coordination  : Laurence Tauzin – Rédaction  : François Ayroles, Didier Beaujardin, Stéphanie Coye, Laure Espieu, Lison Gevers, Klervi Le Cozic, Punch Mémory, Carole Rathier, Laëtitia Soléry – Crédits photos et illustrations  : Anaka, CAUE de la Gironde, Sabine Delcour, Alban Gilbert, Roberto Giostra, Département de la Gironde, Lucy Doherty, Klervi Le Cozic, Mairie d’Eysines, Aurélien Marquot, Laëtitia Soléry, Stéphane Trapier – Conception graphique et mise en pages  : Nicolas Etienne – Impression sur papier PEFC recyclé 100%  : Roto France Impression 77180 Lognes – Dépôt légal  : à parution – Tirage  : 822 375 exemplaires. ISSN/1141.5932. GIRONDE MAG est distribué gratuitement dans tous les foyers girondins, imprimé en braille et audio traduction. Si vous souhaitez, vous aussi, recevoir GIRONDE MAG  : 05 56 99 33 33 poste 3724. 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :