[33] Gironde n°124 oct/nov/déc 2018
[33] Gironde n°124 oct/nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°124 de oct/nov/déc 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Gironde

  • Format : (187 x 250) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : regards croisés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Valérie Nativel 20 Valérie et Stéphane se sont lancés dans la viticulture en 2001 en Nord Gironde. Pari fou pour ces ingénieurs qui changent de vie ? Pas si sûr car le temps et le Département leur ont donné raison… BIO en chiffres En 2018, 23 viticulteurs accompagnés et 120 000 euros investis Vigne bio et zéro herbicide Ils sont ingénieurs au Ministère de la Défense. En 2001, c’est le déclic, ils veulent changer de vie. Valérie Nativel, née à Bordeaux, et son époux, Stéphane, décident de reprendre une exploitation viticole, à Berson en Haute-Gironde. Loin du stress parisien, ces néo-viticulteurs ont l’objectif, dès que possible, de passer en bio. Valérie tempère  : « Nous avons démarré avec beaucoup d’emprunts… Depuis trois ans, nous sommes plus à l’aise financièrement et nous pouvons donner corps à notre projet d’avoir une exploitation en bio. » En direct avec les consommateurs Ce qui séduit le couple, c’est de gérer l’ensemble de leur activité, du travail de la terre à la vente. Sur leurs 9 hectares, sont produits du blanc, du rosé et du rouge… « On fait aussi du crémant, ponctue Valérie, et nous vendons la majeure partie des 25 000 bouteilles aux particuliers, sur place ou sur notre site internet… » Leur démarche bio remonte à un an et c’est en contactant la Chambre d’Agriculture que Valérie et Stéphane ont découvert l’opération zéro herbicide du Département et qu’ils vont obtenir une subvention pour moderniser une partie de leur outillage  : remplacer la vieille décavaillonneuse. L’aventure peut continuer… www.gironde.fr/zeroherbicide Parole d’élu « En s’engageant dans le programme zéro herbicide, nos viticulteurs font la preuve qu’ils sont aussi parmi les premiers défenseurs d’un environnement sauvegardé. » Dominique Fédieu Président de la commission agriculture, mer et forêts
Au plus proche des 633 agents sur les routes et les ponts 51 agents dans les Pôles Jeunesse Territoriaux 1 300 agents dans les collèges girondins Girondines et des 1 781 agents au service de la solidarité (738 assistants familiaux, 500 travailleurs sociaux, 295 médecins et puéricultrices etc.) Girondins L’intérêt général est au cœur des missions des agents du Département, troisième employeur de la Gironde. Déployés sur tous les territoires, ils donnent sens aux politiques votées par les élus. 1 150 agents dans les Maisons du Département « Solidarités » 4 agents du Département pour 1000 habitants Les agents départementaux, représentant un éventail considérable de métiers, sont répartis sur tout le territoire girondin pour être au plus proche de l’attente et des besoins des citoyens girondins. 58% d’entre eux travaillent en dehors de Bordeaux et de la métropole dans le plus vaste département de France. De la naissance jusqu’aux vieux jours, dans toutes les étapes de la vie, les agents du Département sont présents  : des crèches aux maisons de retraite en passant par les collèges, les pôles sociaux, les centres de loisirs, mais aussi sur les routes et les pistes cyclables... Parole d’élu « Notre démocratie, le bon fonctionnement de nos collectivités territoriales reposent sur la qualité des services publics, sur le savoir faire et l’engagement de nos agents. En la matière, à travers ses très nombreux métiers, le Département a valeur d’exemple. » Alain Charrier Président de la commission Ressources Humaines 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :