[33] Gironde n°101 jan/fév/mar 2013
[33] Gironde n°101 jan/fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°101 de jan/fév/mar 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Gironde

  • Format : (217 x 290) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : il était une fois en numérique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14/Gironde 101/dossier. bénévolat En Gironde, on compte 11 nouvelles associations par an pour 1000 habitants. « En aidant les autres, j’ai surmonté mon handicap » « Quand on aide des personnes dans la détresse, les masques tombent » Béatrix Alessandrini, Présidente du groupement des intellectuels aveugles ou amblyopes « Je suis aveugle depuis 18 ans et je donne de mon temps depuis 15 ans pour ceux qui sont atteints du même handicap. Je veux leur montrer qu’on peut quand même être actif. En aidant les autres, j’ai découvert que je pouvais dépasser ma faiblesse pour en faire une force. Je veux transmettre cette énergie, je veux que les personnes qui repartent de mon bureau soient gonflées à bloc ! Quand on a trouvé le chemin du bénévolat, on n’en sort plus : c’est une mission qui n’a pas de fin. » Josiane Coudret, Directrice départementale de l’action sociale de la Croix-Rouge « Mes parents étaient déjà engagés dans le bénévolat et chez moi, quand il y en avait pour deux il y en avait pour trois. J’ai passé ma vie à donner de mon temps : comme parent d’élève, comme bénévole dans un club sportif et, depuis trois ans, à la Croix-Rouge. Dans la sphère du don, tout est différent : quand on aide des personnes dans la détresse, les masques tombent, on touche la vérité des gens. Cette authenticité, je la retrouve aussi chez les bénévoles et ceux qui soutiennent notre action : face à la détresse de l’autre, les réflexes égoïstes ne tiennent pas, les gens ont un fond généreux. » Aurélien Marquot, Président des Petits Frères des Pauvres « Il existe une autre façon pour contribuer à améliorer la société que payer des impôts » « Photographe, je me suis intéressé à la photo sociale et j’ai découvert l’association des Petits Frères des Pauvres au cours d’un reportage. J’ai été touché et je suis devenu bénévole. à 33 ans, je ne pensais pas devenir président, mais on a du mal à trouver des volontaires et puis, il n’y a pas d’âge pour s’engager ! J’ai eu la chance de faire des études et de trouver un emploi. Tout a été plutôt facile pour moi : j’ai beaucoup reçu, j’avais envie de donner à mon tour. Il existe une autre façon pour contribuer à améliorer la société que payer des impôts. »
/Gironde 101/15 10% En Gironde, l’emploi associatif représente environ 10% de l’emploi privé entre220 000 { nombre de bénévoles dans les associations de Gironde en 2010 } et250 000 1 856 Nombre de création d’associations en Gironde en 2010 1 520 Moyenne des départements Quand l’INSEE a voulu calculer le poids économique représenté par le don, elle est parvenue au chiffre incroyable de 75% du PIB ! Roger Sue, sociologue 3 800 Nombre d’emplois dans le secteur associatif en Gironde 11,7Nombre de nouvelles associations pour 1000 habitants enregistrées en Gironde au cours des 10 dernières années. entre 24 000 et 26 000 nombre d’associations en activité en Gironde Source : Recherches et Solidarités



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :