[31] Haute-Garonne n°124 déc 12/jan-fév 2013
[31] Haute-Garonne n°124 déc 12/jan-fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°124 de déc 12/jan-fév 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Haute-Garonne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : la médiathèque du Conseil général, trésor culturel pour les bibliothèques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
cg31 Zoom Vents violents d’octobre Les vents violents qui ont balayé durant trois jours notre département, les 17, 18 et 19 octobre, ont provoqué d’importants dégâts et des difficultés de circulation. Les services du Conseil Général ont été largement mis à contribution. Dans la seule nuit du 18 au 19 octobre, ses équipes ont été appelées 120 fois pour intervenir afin de dégager le réseau routier départemental de la Haute-Garonne et de mettre en place ponctuellement des déviations. Huit routes départementales ont été particulièrement touchées par les chutes d’arbres notamment : la RD 77 à Lapeyrouse-Fossat, la RD 30 à Vacquiers, la RD 94 à Escalquens, la RD 125, route de l’Hospice de France à Bagnères-de-Luchon, la RD 618 au col du Portillon, la RD 14 à Cépet, la RD 1 à Caraman et la RD 902 à Blagnac. Les pistes cyclables du canal latéral à la Garonne et du canal du Midi hors Toulouse ont été fermées par le Conseil Général. 37 collèges sur 95 ont essuyé des dégâts et ont été mis en sécurité. Le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) de la Haute-Garonne est, quant à lui, intervenu à 388 reprises, dont 329 fois dans le Nord du département entre le 18 octobre à 7h et le 19 à 6h30 pour des bâchages de toitures, des chutes de lignes EDF et d’arbres, des inondations et des effondrements. le Conseil Général était sur le front 4/HAUTE-GARONNE 124
ÉDITO Le Conseil Général a de l’avenir ! A de nombreuses reprises, vous avez pu lire ici le désarroi et l’inquiétude des élus du Conseil Général quant aux relations chaotiques des collectvités territoriales avec l’Etat au cours de ces cinq dernières années. Méprisées, injustement accusées d’être dépensières, accablées de contraintes financières toujours plus importantes, les collectivités et le Conseil Général, ici en Haute-Garonne, exercent pourtant des missions essentielles pour la cohésion sociale et territoriale du département. Le Conseil Général force d’équilibre, de solidarité, de proximité. Reconnu désormais au plus haut niveau de l’Etat comme force d’équilibre, de solidarité et de proximité à travers le projet de l’acte 3 de la décentralisation, le Conseil Général est totalement engagé dans cette nouvelle phase de son histoire. Ses élus auront à cœur de démontrer et de confirmer la vocation de l’institution départementale comme l’acteur irremplaçable des solidarités sociales et territoriales en Haute-Garonne. PIERRE IZARD PRÉSIDENT DU CONSEIL GÉNÉRAL DE LA HAUTE-GARONNE haute-garonne.fr HAUTE-GARONNE 124/5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :