[31] Haute-Garonne n°124 déc 12/jan-fév 2013
[31] Haute-Garonne n°124 déc 12/jan-fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°124 de déc 12/jan-fév 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Haute-Garonne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : la médiathèque du Conseil général, trésor culturel pour les bibliothèques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
cg31 Economie Accompagnement d’ENTREPRISES Un bilan positif Si vous habitez en Comminges et que vous désirez créer votre propre activité professionnelle, voici un bon conseil : adressez-vous avant toute autre démarche à l’antenne du Conseil Général de Saint-Gaudens. Il y a dans ces murs une équipe de la Direction des Affaires Economiques qui vous écoutera, vous informera, vous conseillera et vous orientera vers les différentes structures susceptibles de vous aider à franchir les obstacles. Au sein de l’antenne du Conseil Général de Saint-Gaudens, la mission accompagnement d’entreprise s’adresse à tous. Les porteurs de projet de création ou de reprise d’activité sont orientés vers l’antenne par les chambres consulaires, les élus locaux ou les associations telles que Tremplin, ou encore la Boutique de Gestion CREER et les banques. En 2011, 86 personnes ont été reçues à la Direction des Affaires Economiques. Le profil type du porteur de projet C’est un homme de 26 à 45 ans (61%). On recense 38% de femmes. 37% des visiteurs ont un CAP/BEP, 40% un bac + 2 et 14% sont autodidactes. Il est le plus souvent sans emploi (17% sont au chômage et 40% sont bénéficiaires du RSA). Cette mission création/reprise de la DAEDL intervient hors de l’activité de l’association Comminges Initiative, plate-forme d’initiative locale du Comminges dont le Conseil Général assure également le fonctionnement. Entre 1998 et décembre 2011, elle a contribué à la création ou à la reprise de 235 entreprises. Aider les allocataires du RSA à créer leur entreprise L’insertion professionnelle des allocataires du RSA est une des grandes préoccupations de l’A ssemblée départementale qui a mis en place diverses mesures pour apporter un appui efficace aux porteurs d’un projet de création ou de reprise d’entreprise. Cette démarche complexe et stressante, souvent assimilée au « parcours du combattant », demande le soutien de personnes qualifiées pour réussir. En Comminges, un nouveau dispositif a vu le jour fin 2009 à destination des bénéficiaires du RSA. Les Directions de l’Insertion et des Affaires économiques et du Développement local (DAEDL) du Conseil Général leur proposent de les suivre dans un parcours d’accompagnement qui se déroule en plusieurs phases. La première consiste à réaliser une étude de projet pour en mesurer le taux de viabilité. S’il est jugé réaliste et en adéquation avec la personnalité du candidat à la création, un dossier de présentation est monté. Les services du Conseil Général soutiennent alors la personne dans ses recherches de financement, aussi bien auprès des banques que des associations locales ou nationales, et surtout dans le montage des différents dossiers. Enfin, après le démarrage de l’activité, le nouveau chef d’entreprise trouvera un suivi pour répondre à ses interrogations ou l’aider à résoudre ses difficultés. En 2010, 37 allocataires du RSA ont effectué ce parcours d’accompagnement : 6 personnes ont créé leur activité (3 dans le commerce, 2 dans l’artisanat et 1 dans les services), 3 autres ont créé leur entreprise dans le secteur de la restauration et 4 en sont sorties, car elles ont trouvé un emploi salarié. Pour tout renseignement complémentaire• Antenne du Conseil Général de Saint-Gaudens, Direction des Affaires économiques - tél : 05 62 00 25 72 20/HAUTE-GARONNE 124
Education Le Conseil Général des Collégiens se met en place Début octobre, 165 jeunes se sont portés candidats à l’élection du Conseil Général des Collégiens. 27 collèges volontaires du département y ont participé minovembre, à l’issue d’une campagne électorale de deux semaines placée sous la responsabilité du chef d’établissement. Créé par l’Assemblée départementale de la Haute-Garonne version adultes, CETTE NOUVELLE INSTANCE PERMETTRA À DES ÉLÈVES DE FAIRE L’EXPÉRIENCE D’UN MAN- DAT ÉLECTIF, d’apprendre les règles de la vie publique, de prendre conscience de l’intérêt général, de participer aux processus de décision et de mener des actions concrètes. Composé de 54 membres (une fille et un garçon dans chaque établissement) élus pour deux ans par leurs pairs, le Conseil Général des collégiens 31 se déclinera en trois commissions thématiques : citoyenneté et découverte des institutions, solidarité et cohésion sociale, environnement et développement durable. Une réunion tous les deux mois La première assemblée plénière « d’installation » du 19 décembre sera suivie de deux autres en 2013. Un président, des vice-présidents, un secrétaire et des présidents de commissions seront élus parmi les 54 conseillers généraux des collégiens. Les commissions se réuniront tous les deux mois, hors vacances, le mercredi de 11h à 16h. Le Conseil Général assurera les moyens matériels : transports, repas, administration, salles de réunion… Cette initiative se veut une démarche collaborative associant les chefs d’établissement, les référents adultes désignés au sein des collèges et le Conseil Général. A MONTESQUIEU-VOLVESTRE, LE COLLÈGE A FAIT PEAU NEUVE Un collège à l’architecture moderne, à taille humaine, des classes lumineuses, spacieuses, situé dans un environnement champêtre avec vue panoramique sur la chaîne des Pyrénées : voilà ce qu’est devenu l’ancien établissement menacé de fermeture en 1990, après avoir été entièrement restructuré par le Conseil Général en 2012. LES 356 ÉLÈVES DU COLLÈGE STELLA BLANDY DE MONTESQUIEU- VOLVESTRE BÉNÉFICIENT DES MEILLEURES CONDITIONS POUR ÉTUDIER, comme ont pu en juger les nombreux invités à l’inauguration du lundi 8 octobre. Cet investissement de 5,2 millions d’euros visait à augmenter la capacité d’accueil pour répondre à la poussée démographique du secteur, améliorer le fonctionnement d’un collège qui avait pris de l’âge, conforter la sécurité, optimiser le matériel pédagogique, assurer la production sur place des repas avec des cuisines adaptées, enfin réduire la consommation d’énergie. Le collège Stella Blandy qui dessert 16 communes, dont 5 du département voisin de l’Ariège, appartient à cette nouvelle génération d’établissements HQE qui voient le jour en Haute- Garonne à l’initiative du Conseil Général. Tels ceux de Saint- Jory et Labarthe-sur-Lèze, ou encore ceux, entièrement rénovés de Cadours et Berthelot à Toulouse qui furent également inaugurés à la rentrée 2012. HAUTE-GARONNE 124/21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :