[31] Haute-Garonne n°156 sep/oct 2019
[31] Haute-Garonne n°156 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°156 de sep/oct 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Haute-Garonne

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : votre pouvoir d'achat.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Consultation PMI à la MDS de Borderouge. LE DOSSIER DES AIDES POUR TOUS LES HAUT-GARONNAISES Le Conseil départemental met l’humain au cœur de toutes ses actions. Comment ? En créant des politiques publiques qui permettent d’améliorer la qualité de vie de tous les Haut-Garonnaises. - - - Comment boucler ses fins de mois quand on est au RSA ? Comment payer ses factures quand sa pension de retraite diminue ? En novembre dernier, la hausse des taxes sur les carburants mise en place par le gouvernement a été comme « la goutte d’essence qui fait déborder le vase ». Le mouvement des « gilets jaunes » qui a suivi a remis au centre du débat la question primordiale du pouvoir d’achat. Conscient des difficultés grandissantes pour de nombreux Haut-Garonnais de subvenir à leurs besoins, le Conseil départemental a mis en place une politique volontariste et solidaire pour préserver leur qualité de vie à travers de nombreux dispositifs ou leviers d’action. Des services gratuits Ainsi, depuis 2015, les élus ont décidé de ne pas augmenter la taxe foncière sur les propriétés bâties (seul impôt local perçu par les Départements). Ils ont également choisi, en partenariat avec la Région Occitanie, de maintenir la gratuité des transports scolaires pour les élèves de la maternelle à la terminale. La Haute-Garonne demeure ainsi l’un des rares départements en France où toutes les familles peuvent bénéficier de ce service public gratuit, qui représente une économie non négligeable de 662 euros par an et par enfant. Dans le cadre de ses compétences en matière de petite enfance, le Conseil départemental finance la gratuité des services de la Protection maternelle et infantile (PMI) sur tout le territoire à travers les Maisons des solidarités. Pour les collégiens, une aide à la restauration scolaire a été mise en place pour les familles modestes, et des parcours d’éducation artistique leur sont proposés en lien avec l’Éducation nationale. Pour les demandeurs d’emploi et allocataires du RSA, le Département finance la gratuité des transports en commun et pour les séniors, la gratuité du service de télé-assistance. L’objectif ? Faire de la Haute-Garonne un territoire où chacun vive mieux. La preuve, s’il en faut  : plus de 500 manifestations culturelles y sont programmées gratuitement chaque année par le Conseil départemental !
INTERVIEW GEORGES MÉRIC, PRÉSIDENT DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA HAUTE-GARONNE QUEL REGARD PORTEZ-VOUS SUR L'ACTUALITÉ SOCIALE ? " Permettre à chacun de vivre mieux en Haute-Garonne. " La révolte des « gilets jaunes », nourrie par un sentiment d’abandon et de désespoir, illustre les dérives du tout-marché et de l’économie néolibérale mondialisée. En France, la déstabilisation sociale grandit  : nos concitoyens se sentent délaissés, la classe moyenne s’appauvrit, les travailleurs pauvres ne bouclent plus leurs fins de mois, les demandeurs d’emploi sont toujours plus nombreux et les retraités voient fondre leur pouvoir d’achat. Dans ce contexte de crise profonde, je veux rester optimiste, car je crois profondément qu’une autre voie est possible, celle où le progrès est à la fois social et partagé, celle où l’on fait le pari de l'humain, plutôt que des profits et des dividendes. C OMMENT LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL RÉPOND-IL À CETTE CRISE ? Depuis 2015, avec les élus départementaux, nous avons mis en œuvre des politiques publiques qui remettent l’humain au cœur de nos décisions, en se posant systématiquement la question suivante  : « quel est l’avenir souhaitable ? ». Pour nous, la réponse demeure dans la rencontre, le partage, le lien, l’empathie, la solidarité. Et c’est justement le modèle de société que nous proposons lorsque nous mettons en place un projet d’amélioration de la mixité sociale dans les collèges. Notre objectif  : faire société ensemble. Et non pas les uns contre les autres. L A QUESTION DU POUVOIR D’ACHAT EST PRIMORDIALE POUR LES CITOYENS. QUELS SONT VOS LEVIERS D’ACTION ? Le Conseil départemental est l’échelon de la solidarité, et c’est en ce sens que nous menons une politique volontariste pour préserver le pouvoir d’achat des Haut-Garonnais. Pour la quatrième année consécutive, nous avons ainsi fait le choix de ne pas augmenter les impôts pour ne pas accentuer la pression fiscale des ménages. Nous soutenons les familles, en finançant la gratuité des services de la PMI, des transports scolaires, avec la Région Occitanie, ou encore l’aide à la restauration scolaire dans les collèges. Nous soutenons les jeunes qui souhaitent faire de la musique ou du sport. Nous soutenons également les personnes âgées ou en situation de handicap en proposant un service gratuit de télé-assistance ou en aidant à l’adaptation des logements. Nous faisons le choix de permettre à chacun de vivre mieux en Haute-Garonne. 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :