[31] Haute-Garonne n°154 mai/jun 2019
[31] Haute-Garonne n°154 mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°154 de mai/jun 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Haute-Garonne

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 26,4 Mo

  • Dans ce numéro : la fibre arrive chez vous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
42 MES LOISIRS CULTURE ET PATRIMOINE DIX ANS DE « JAZZ AU COLLÈGE » Qui a dit que les ados n’appréciaient que le rap ? En Haute-Garonne, 340 élèves se sont portés volontaires pour participer au parcours « Jazz au collège », impulsé par le Département. Rencontre avec ces mélomanes lors d’une journée pas comme les autres. - - - Le Phare, à Tournefeuille, a plutôt l’habitude d’accueillir des grands noms des scènes hip-hop ou rock internationales. Ce mardi-là, ce sont 340 jeunes issus de neuf collèges du département qui ont envahi les lieux. Ils ont pour mission de répéter ensemble les chansons qu’ils interpréteront en chœur le 24 mai prochain, accompagnés par le groupe haut-garonnais Elastic Band. Ils ont travaillé dans leur école respective depuis le début de l’année et se rencontrent pour la première et dernière fois avant le jour J. Apprivoiser la scène Répartis un peu partout dans l’immense salle, ils terminent leur échauffement vocal par groupes, répétant les refrains de C’est si bon ou Sing, sing, guidés par leurs professeurs. Ils se rejoindront bientôt sur la scène pour s’accorder. « Apprendre à monter, à descendre d’une scène, cela fait partie du travail », explique Aurélie Castel, enseignante au collège Léo-Ferré de Saint-Lys. « Faire découvrir le monde du spectacle vivant » aux élèves était l’une de ses motivations à rejoindre le programme. Monde que Carla connaît bien maintenant puisqu’il s’agit de sa quatrième participation. En 3 e au collège Jules Verne de Plaisance-du-Touch, elle devra malgré tout, une fois de plus, affronter le trac. « Mais après, on oublie tout ce qu’il y a autour, on se sent bien… ». Découvrir les émotions de la scène, dépasser sa peur, puis se faire plaisir. Pour certains jeunes, cette expérience a sonné comme une révélation. « Je me souviens de certains élèves ayant des problèmes d’intégration qui se sont complètement épanouis grâce à la chorale », évoque Aurélie Castel. Faciliter l’accès à la culture L’apprentissage de classiques n’est qu’une facette du dispositif. Depuis dix ans, il a permis à des milliers de jeunes d’assister gratuitement à des spectacles du festival Jazz sur son 31, à plusieurs concerts éducatifs et ciné-concerts. Une ouverture sur la culture, jazz en particulier et musicale en général, privilégiée. Soan, 11 ans, au collège de Verfeil, confie qu’il « ne connaissait aucune chanson du répertoire avant. » Il dit écouter au quotidien plutôt « du rap et de l’électro », mais pour autant, est déjà convaincu de participer à nouveau au programme l’an prochain. Sûr que la relève jazz est assurée. Des collégiens qui suivent le parcours « Jazz au collège » répètent leur concert au Phare de Tournefeuille.
LE DÉPARTEMENT DÉFEND L'ENSEIGNEMENT DE L'OCCITAN Le Conseil départemental a demandé une révision de la « réforme Blanquer ». - - - « Les langues et cultures régionales appartenant au patrimoine de la France, leur enseignement est favorisé prioritairement dans les régions où elles sont en usage. » En Haute-Garonne, cet extrait du code de l’Éducation prend toute sa mesure depuis que le ministère de l’Éducation nationale a lancé sa réforme du lycée et du baccalauréat, qui prévoit notamment la suppression du choix de l’occitan en troisième langue vivante. Une révision de la réforme Fortement engagé pour la défense et la promotion de la langue et la culture occitanes, le Conseil départemental a demandé une révision de cette « réforme Blanquer » qui pourrait, en l’état, dissuader les élèves d’entreprendre ou de poursuivre des études d’occitan. Un vœu a ainsi été adopté à l’unanimité par l’assemblée départementale en janvier dernier pour demander une série d’amendements parmi lesquelles la simplification du choix des options au lycée ou encore la parité de traitement entre les langues de l’antiquité et les régionales. Dans un courrier envoyé au premier ministre Édouard Philippe, le président du Conseil départemental a rappelé que ces nouvelles mesures sont contraires à la Constitution. « Les langues régionales représentent une richesse culturelle et patrimoniale inestimable pour les territoires et pour la France, cela ne doit pas être méconnu par le gouvernement », a indiqué Georges Méric. ARDIT L'OCCITAN LO DEPARTAMENT DEFEND L’ENSENHAMENT DE L’OCCITAN Lo Conselh departemental demandèt une revision d’aquela « reforma Blanquer ». - - - « Las lengas e culturas regionalas apertenon al patrimòni de la França, lor ensenhament es favorizat prioritariament dins las regions ont son en usatge ». En Nauta-Garona, aquel estrach del còdi de l’Educacion pren tota la sieuna mesura dempuèi que lo ministre de l’Educacion Nacionala lancèt la refòrma dels licèus e del bachelierat, que prevei notadament la supression de la causida de l’occitan en tresena lenga viva. Una revision de la refòrma Plan engatjat per la defensa e la promocion de la lenga e de la cultura occitanas, lo Conselh departamental demandèt une revision d’aquela « refòrma Blanquer » qui poiriá, si demorava atal, descoratjar los escolars de començar o de perseguir estudis en occitan. Un vòt foguèt adoptat, a l’unanimitat de l’assemblada departamentala, en genièr darrièr, per demandar una tièra d’amandaments coma la simplificacion de las causidas de las opcions al licèu,o, tanben, la paritat de tractament entre las lengas de l’antiquitat e las lengas regionalas. Dins un corrièr mandat al primièr ministre Edouard Philippe, lo President del Conselh departamental tornèt dire qu’aquelas mesuras de la refòrma son en contradiccion ambe la Constitucion. « Las lengas regionalas son una vertadièra riquessa culturala e patrimoniala inestimable per los territòris e per la França, aquò diu pas èsser mesconegut pel Governament » indiquèt Jòrdi Meric. 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :