[31] Haute-Garonne n°153 mar/avr 2019
[31] Haute-Garonne n°153 mar/avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°153 de mar/avr 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Haute-Garonne

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 22,2 Mo

  • Dans ce numéro : vivre ensemble...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 En direct DES CANTONS BAGNÈRES-DE-LUCHON SAINT-BÉAT-LEZ  : UNE NOUVELLE COMMUNE EN HAUTE-GARONNE Depuis le 1er janvier dernier, les communes de Saint-Béat et de Lez ont été regroupées, donnant naissance à un nouveau village au sud du département. Saint-Béat-Lez compte désormais 436 habitants, que l’on appelle les Saint-Béatais-Léziens. Pour rappel, le premier et seul tunnel du département a été inauguré l’an dernier sur l’ancienne commune de Saint-Béat. Une réalisation qui s’inscrit dans un projet global d’aménagement, porté par l’État, avec la création d’un nouvel itinéraire vers l’Espagne permettant de délester la zone des poids lourds. MA HAUTE-GARONNE PRÈS DE CHEZ VOUS CANTONS  : BAGNÈRES-DE-LUCHON SAINT-GAUDENS Une projection s'est tenue au cinéma de Montréjeau. CANTONS BAGNÈRES-DE-LUCHON ET SAINT-GAUDENS DES COLLÉGIENS ONT VOTÉ POUR LEUR WEB-SÉRIE PRÉFÉRÉE Le 9 février dernier, la web-série Jean 2 Mahj a reçu le prix du public au festival des créations télévisuelles de Luchon. Quelques semaines plus tôt, dans le cadre du Parcours laïque et citoyen, plusieurs classes de collèges du sud du département ont endossé le rôle de jury en assistant à des projections. L’objectif ? Déterminer leur web-série préférée. Développer le sens critique Le 21 janvier à Montréjeau, près de 90 élèves de 5 è et de 4 è se sont ainsi rendus au cinéma associatif Les Variétés pour un après-midi de travail peu habituel. Munis d’une fiche et d’un stylo, ils ont dû scruter avec attention les huit séries en lice pour ainsi évaluer les scénarios, le jeu des acteurs, l’originalité, les décors ou encore les dialogues. « Je ne regarde pas souvent de web-série, mais j’ai trouvé cette sélection intéressante  : c’est plutôt divertissant et ça change de ce qu’on peut voir à la télévision », témoigne Lucile, en 4 è au collège de Montréjeau. Pour Mathilde et Solène, deux camarades de classe, participer à ce jury a également été une bonne expérience  : « Ce n’est pas tous les jours qu’on nous demande notre avis. Et cette fois, en plus, il a été pris en compte ! » Pour leur enseignant, qui les a accompagnés dans ce projet, il s’agissait d’ailleurs surtout de développer leur esprit critique. « L’objectif est de leur donner envie d’aller voir des films ou des séries tout en prenant du recul, en n'étant pas seulement des consommateurs », explique Dominique Rech, professeur d’histoiregéographie. Pour lui, le support « images » est en effet devenu un outil pédagogique essentiel, nécessaire à une meilleure compréhension des événements.
Marie-Thérèse Castex Luscan a reporté le Grand prix départemental pour la 2 è année consécutive. CANTON BAGNÈRES-DE-LUCHON VILLES ET VILLAGES FLEURIS  : LUSCAN EN HAUT DU PODIUM C’est une discrète petite commune de 60 habitants qui, depuis plusieurs années, sème, plante et façonne avec goût son environnement. Au point de décrocher pour la deuxième année consécutive, le Grand prix départemental dans la catégorie « villes et villages de moins de 400 habitants ». « Quand j’ai été élue maire en 2001, je me suis demandée comment valoriser notre commune, raconte Marie-Thérèse Castex. L’idée du fleurissement m’est venue et j’ai tenté d’impulser progressivement une dynamique de village autour de ce projet. » C’est ainsi que la majorité des habitants contribue, en fleurissant sa maison ou en fournissant des boutures, à l’embellissement DR CANTON BAGNÈRES-DE-LUCHON BIENTÔT UNE NOUVELLE CASERNE À SAINT-MARTORY Le 2 février dernier, la première pierre du futur Centre d’incendie et de secours a été posée à Saint-Martory, en présence de Roselyne Artigues et Christian Sans, conseillers départementaux, et Émilienne Poumirol, présidente du conseil d’administration du Service départemental d’incendie et de secours de la Haute-Garonne (SDIS). Construite sur une parcelle de plus de 3 600 m² en face de la gendarmerie, cette nouvelle caserne de 700 m² remplacera l’actuelle devenue désuète et inappropriée aux besoins de la population. Elle devrait ouvrir à la fin de l’année. 33 de Luscan. « C’est un fleurissement de campagne, rustique, réalisé avec des moyens réduits, précise l’édile. Mais avec un peu d’imagination, et beaucoup de patience, on atteint un beau résultat. » Souches d’arbre, bancs en pierres taillées, panneaux en métal illustrant, chacun, une Fable de la Fontaine  : des touches d’originalité complètent le tableau. « Le grand prix départemental que nous venons d’obtenir nous vaut par ailleurs d’accéder directement au concours régional, souligne Marie-Thérèse Castex. On peut le dire, désormais, nous jouons dans la cour des grands ! »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :