[31] Haute-Garonne n°152 jan/fév 2019
[31] Haute-Garonne n°152 jan/fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°152 de jan/fév 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Haute-Garonne

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : découvrez nos 4 stations de montagne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
HAUTE-GARONNE MAGAZINE N°152 JANVIER/FÉVRIER 2019 PUBLICATION DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA HAUTE-GARONNE 1, boulevard de la Marquette 31090 Toulouse Cedex 9 Tél.  : 05 34 33 32 31 Antenne de Saint-Gaudens 1, espace Pégot 31800 Saint-Gaudens Tél.  : 05 62 00 25 00 Mail  : contact@cd31.fr Site  : haute-garonne.fr - Directeur de la publication GEORGES MÉRIC - Coordination FRANÇOIS BOURSIER - Rédaction en chef JULIE PONTONNIER - Ont participé à ce numéro PASCAL ALQUIER, MARINE COUTURIER, ÉMILIE GILMER, ÉLODIE PAGÈS ET AXELLE SZCZYGIEL - Photos AURÉLIEN FERREIRA AVEC SHANNON AOUATAH, LOÏC BEL, RÉMY GABALDA, ALISE MIREBEAU, ALEXANDRE OLLIER, FLORIAN RACACHÉ, HÉLÈNE RESSAYRES ET ROMAIN SAADA, SAUF MENTION SPÉCIALE - En couverture MASSIF DU CAGIRE, PHOTO FLORIAN RACACHÉ - Conception graphique CÉCILE CAMINAL ET STUDIO OGHAM - Mise en page et graphisme MYLÈNE ARTAUD - Impression IMAYE GRAPHIC - Numéro ISSN 2116-2956 La reproduction même partielle de tout document publié dans ce journal est interdite sans autorisation 683 000 exemplaires Publication gratuite NOUS CONTACTER magazine@cd31.fr NOUS LIRE haute-garonne.fr/magazine NOUS ÉCOUTER haute-garonne.fr/magazineaudio NOUS VOIR youtube.com/31hautegaronne SUIVEZ-NOUS L’ACTU 04 LE ZAPPING 10 À LA UNE LE DOSSIER 14 À LA DÉCOUVERTE DES PYRÉNÉES HAUT-GARONNAISES MA HAUTE-GARONNE 22 PRÈS DE CHEZ VOUS 34 DÉCRYPTAGE 36 EXPRESSIONS POLITIQUES VincentL. Photo 2018 MES LOISIRS 38 CULTURE ET PATRIMOINE 44 L’AGENDA DES SORTIES 47 TEMPS LIBRE 48 LE PORTRAIT
TROIS QUESTIONS À GEORGES MÉRIC PRÉSIDENT DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA HAUTE-GARONNE Quel regard portez-vous sur la crise majeure que traverse le pays ? GEORGES MÉRIC  : Une société démocratique qui fait l’impasse sur la réalité de la détresse de nos concitoyens au quotidien et sur l’angoisse des jeunes sur leur avenir n’est plus qu’un grand corps malade. L’étincelle des « gilets jaunes » a allumé un incendie nourri aux injustices de la société néolibérale fondée sur le tout-marché, faite d’individualisme, de solitude et de violence. Si notre société est en grande souffrance, c’est qu’elle porte les angoisses du mal-vivre et du non-avenir. Pour autant, je condamne avec la plus grande fermeté tous les actes de violence sur les personnes et les biens, ainsi que les atteintes aux symboles de la République. La fracture n’est-elle pas à la fois sociale, territoriale et politique ? Elle est globale. C’est la conséquence de la séparation entre le peuple et les élites, entre le haut et le bas de la société. C’est aussi une crise du présent, celle d’un pouvoir dont les choix politiques pèsent sur le pouvoir d’achat des plus fragiles et des classes moyennes. À cela s’ajoute une volonté de détricoter l’équilibre des collectivités territoriales en voulant imposer une métropolisation de notre territoire qui consacrerait la disparition du Conseil départemental sur l’aire de Toulouse Métropole. Cette amputation scellerait le divorce de l’urbain avec le périurbain et le rural, aggravant le repli sur soi, le sentiment de relégation et la montée des populismes qui, comme le soulignait le sociologue Michel Wieviorka, invité de nos Rencontres de la laïcité en décembre, est une menace pour la démocratie, la République et la laïcité. Quel est le niveau d’engagement du Département pour combattre cette fracture ? Dans une société en rupture, où la fracture territoriale est devenue une fracture morale, le Conseil départemental est le trait d’union majeur entre tous les territoires de la Haute-Garonne. Ses missions de solidarité et sa fonction redistributrice des richesses le positionnent comme un acteur de vie, un garant d’avenir. Par son action sociale et son rôle d’aménageur du territoire, il est l’intégrateur républicain qui relie les hommes et les bassins de vie. En vous présentant mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2019, je veux vous assurer que le Département sera toujours autant engagé à vos côtés et déterminé à renforcer sa démarche de progrès social et partagé. "Dans une société en rupture, le Conseil départemental est le trait d’union majeur entre tous les territoires de la Haute-Garonne"



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :