[30] Le Gard mag' n°77 février 2011
[30] Le Gard mag' n°77 février 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°77 de février 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : voir le Gard autrement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Voir le Gard autrement Aménagement Démographie, emploi, développement durable, logement, mobilité... Autant de défis pour demain. Pour y répondre, huit priorités ont été définies au sein du Schéma d’aménagement durable du Gard à l’horizon 2030 : maîtriser le potentiel foncier gardois ; concevoir une mobilité globale ; démultiplier la production de logements durables ; soutenir l’économie entrepreneuriale ; innover dans les politiques de solidarité ; garantir l’approvisionnement en eau et diversifier celui en énergie ; conforter l’agriculture en amont comme en aval ; vivre et se développer durablement avec le risque. Quel visage pour le Gard de demain ? Mobilité : comment faire face à la progression du trafic (+68% entre les pôles urbains d’ici 2030) ? Le Département anticipe ces problèmes de flux en consacrant 44 millions d’euros aux transports gardois, dont 35 pour Edgard. Un an et demi après sa mise en place, le réseau de transport collectif comptabilisait près de 789 000 voyages commerciaux (hors scolaires), soit plus de 70% d’augmentation par rapport à fin 2009. En collaboration avec la Région et les agglomérations, le Conseil général travaille à la mise en place d’une billettique unique afin de faciliter tous les déplacements dans le département et la région. Stratégie foncière : comment se développer en économisant de l’espace ? En tant que co-acteur, avec les communes, de l’aménagement de l’espace, le Conseil général encourage, par la conditionnalité de ses aides, la mise en place de Plans locaux d’urbanisme durables (voir page 10) avec trois objectifs : l’équilibre entre l’aménagement et la protection (développement urbain maîtrisé, développement de l’espace rural et préservation des espaces affectés aux activités agricoles et forestières, protection des espaces naturels et des paysages), 6 GARD mag’n°77 - février 2011 la diversité des fonctions urbaines et la mixité sociale (habitat neuf mais aussi réhabilitation, activités économiques, sportives, culturelles etc.), la gestion économe et équilibrée de l’espace (maîtrise des déplacements, préservation de la qualité de l’air et de l’eau, risques naturels etc.). Par ailleurs, le Département préserve et valorise ses 140 espaces naturels sensibles et 275 zones humides. ■ Source : Segard. Le chiffre 891 000 : c’est le nombre de Gardois estimé en 2040, soit une progression de 6 100 habitants par an (source : Insee). Schéma Gard 2030 : les enjeux de développement et d’équilibre des espaces gardois.
Un outil La Segard, aménageur tout terrain Le Pôle actif à Gallargues-le-Montueux, c’est elle. La Zac de la Trajectoire à Milhaud et la Zac Côté Soleil à Vauvert aussi. Il en va de même pour les Ehpad* d’Aramon et de Beauvoisin, les locaux des laboratoires Gravier HQE à Lussan, le groupe scolaire Effinergie de Clarensac, la société de transports Baradoux à Aimargues ou encore la mairie de Remoulins. Autant d’opérations à vocation d’habitat, de commerces et de services ou d’accueil d’activités économiques qui font aujourd’hui de la Segard, société d’aménagement et d’équipement du Gard, l’un des acteurs privilégiés du développement du territoire. Et si, le cas échéant, l’entreprise publique locale, dont près de 80% du capital est détenu par le Conseil général, intervient dans les départements limitrophes sur des demandes spécifiques, elle jouit avant tout d’un fort ancrage gardois. La dynamique du privé au service de l’intérêt général et des collectivités Premier partenaire de la Segard : les élus locaux auprès desquels elle se veut un outil indépendant pour concrétiser une volonté politique d’aménagement. « Nous avons un rôle en amont de conseiller et d’aide à la décision. Puis, pendant la phase opérationnelle, nous mettons tout en œuvre pour traduire sur le terrain la volonté politique des élus. Certes, nous avons des obligations de résultats de par notre statut de société anonyme de droit privé, mais la Segard n’a pas vocation à engranger des bénéfices à distribuer aux actionnaires », souligne la directrice, Catherine Decaudin. Depuis peu, c’est aussi auprès des acteurs privés que la Segard fait valoir ses compétences dans le domaine du développement économique en construisant notamment les locaux d’activités des entreprises. 80% du capital détenu par le Conseil général « Il s’agit de faciliter l’implantation des entrepreneurs en leur livrant un produit clé en main », précise Jean Denat, président directeur général de la Segard et vice-président du Conseil général, délégué aux infrastructures et aux déplacements, soucieux de défendre l’attractivité du territoire gardois. Architectes, juristes, sociologues, urbanistes, comptables et autres ingénieurs : ils sont, au total, 25 à penser, aménager, développer et équiper le territoire. De quoi réaliser les études de faisabilité et de montage de projets, sécuriser et concrétiser les opérations publiques ou privées. Une tâche loin d’être aisée au regard de procédures toujours plus complexes mais aussi de la forte pression foncière et démographique. C’est là tout l’enjeu du travail mené par les professionnels de la Segard... ■ * Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Parmi les réalisations orchestrées par la Segard, les locaux des laboratoires Gravier, spécialisés dans la cosmétique bio, à Lussan, qui répondent à la norme Haute qualité environnementale (HQE) avec 2 000 m² de panneaux photovoltaïques et solaires thermiques. Aménagements de la Segard à Vauvert : Zac de la Condamine et collège la Vallée Verte. n°77 - février 2011 GARD mag’7 Voir le Gard autrement



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :