[30] Le Gard mag' n°7 jun/jui/aoû 2019
[30] Le Gard mag' n°7 jun/jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de jun/jui/aoû 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (190 x 245) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 126 Mo

  • Dans ce numéro : le département soutient les projets des territoires.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 BONS PLANS 5 FESTIVALS INCONTOURNABLES pour vibrer cet été RETROUVEZ NOS COUPS DE CŒUR POUR DES LIEUX (EN)CHANTEURS. Retrouvez tous les Festivals du Gard sur gard.fr Jazz à Junas Du 16 au 20 juillet aux carrières de Junas. 26 e édition. Autres concerts tous les soirs à 18h au temple Mercredi 17 juillet 21h  : Rabih Abou Khalil/Naissam Jalal Jeudi 18 juillet 21h00  : Omer Avital/Avi Avital/Dorantes Vendredi 19 juillet 21h00  : Avishai Cohen (Contrebasse)/Khalil Chahine Samedi 20 juillet 21h00  : Ballake Sissoko/Trio Chemirani/Ilhan Ersahin. Programme complet disponible sur jazzajunas.fr Barjac m’en chante Festival Chansons de caractère à Barjac du 27 juillet au 1er août « Une édition exceptionnelle » pour ce 25 e cru. Mentionnons que l’ouverture dans la cour du château (Espace Jean Ferrat) reviendra à Marion Cousineau et Anne Sylvestre. Puis dans la cour, sous le chapiteau et dans les autres lieux du festival  : Claud Michaud, Lily Luca, Ben Herbert Larue, Annick Cisaruk et David Venitucci (La vie en vrac), Jehan et Lionel Suarez, Chouf, Romain Lemire, Gatica, Christian Camerlynck, Sanseverino, Mathieu Barbances, David Sire, Thomas Fersen, Lise Martin et Valentin Vander, Jean-Louis Bergère, Michèle Bernard et Monique Brun, Frédéric Bobin et Hélène Piris, Lili Cros et Thierry Chazelle, Les Fouteurs de Joie, etc. etc. etc. #07 ÉTÉ 2019 Les Nuits musicales du 17 au 29 juillet 2019 Festival de musique baroque dans les plus beaux lieux de la ville  : Cathédrale, cour du Duché, Jardins de l'Évéché... Mercredi 17 juillet à 21h30  : En ouverture du festival, le sublime Requiem de Mozart, dirigé par Laurence Equilbey à la tête du chœur Accentus et Insula Orchestra. Jeudi 18 juillet à 21h30  : Concertos pour violon – De Venise à Paris. L’Été, extrait des Quatre Saisons d'Antonio Vivaldi. Vendredi 19 juillet à 21h30  : Musique Sacrée pour Rome et Venise. Quatre chefsd’œuvre de la musique baroque italienne. Les Transes Cévenoles à Sumène 20 & 21 juillet La 22 e édition du Festival approche ! Au programme  : théâtre, musique, cirque et tous les arts vivants. Programme complet disponible sur les transes.org Label Rue – Rodilhan Du 27 au 29 septembre Ce festival des Arts de la rue propose gratuitement des spectacle de compagnies de théâtre de rue, de danse, de cirque, ainsi que des ateliers et des stages artistiques ouverts à tous. Au cœur du village, ces journées de spectacle et d'animation se déclineront, dans un environnement éco-citoyen et éco-responsable.
Robert Legros, 90 ans au compteur, transforme tout ce qu’il touche en or… Côté sportif d’une part, lui qui devient ceinture noire de judo 5 ans seulement après avoir démarré ce sport. Ou encore au tennis, où il arrivera jusqu’en 3 e série. C’est finalement la photo qui le révèle au monde. « Tout a démarré un peu par hasard. Avec ma bande de copains, nous nous demandions ce que nous pourrions faire comme métier. Je pensais à pilote de chasse. Un de mes amis a évoqué son souhait d’être photographe, ou plutôt photoreporter. Pour moi cela a été un déclic ». Toujours partant À l’aube de ses 18 ans, il pousse la porte de France Soir. Il rencontre Pierre Lazareff qui lui conseille de faire d’abord son service militaire. Il devance donc l’appel, et se retrouve affecté au service photo des Armées, puis au ministère de l’Air. « J’acceptais toutes les missions. Je suis parti comme reporter de guerre en Algérie, en Hongrie. J’ai failli plusieurs fois y rester. J’ai perdu des amis et j’ai décidé que cela devenait trop dangereux ». La reconnaissance lui viendra de deux belles exclusivités consécutives, dans des procès très médiatisés. Il obtient un cliché de Marie Besnard, dite l’empoisonneuse, lors de sa retraite dans un couvent bordelais. De la même manière, il réussit à prendre une photo de Gaston Dominici sur son lit d’hôpital à la prison des Baumettes. J'ai croisé les plus grands cyclistes sur les routes du Tour. ROBERT LEGROS, l’image du Tour Avec mon appareil, rien ne me faisait peur EN CHIFFRES 28 Tours de France 9 Jeux Olympiques 145 matchs de rugby en tournoi des 5 nations 24 courses des 24h du Mans selfie Une vie d’Équipe Il entre au journal sportif l’Équipe en 1956 où son palmarès lui vaut cette phrase de Jacques Goddet, fondateur du journal et directeur du Tour de France de 1936 à 1987  : « Robert est l’image de l’Équipe ». Robert Legros se souvient avec amusement de nombreuses anecdotes sur les routes de France, mais aussi d’Espagne ou d’Italie. « À l’époque, ce n’était pas comme aujourd’hui, on pouvait s’approcher au plus près des coureurs. Ils étaient tous vraiment sympas ». Au fil de ses 28 Tours, il photographie Fausto Coppi, les frères Bobet (Louison et Jean), Jacques Anquetil, Bernard Hinault, Raymond Poulidor, Eddy Merckx, Laurent Fignon… « Nous étions en équipe de trois photographes, répartis sur la course. Toujours à moto. Mon dos s’en souvient encore ». C’est aussi grâce au vélo qu’il rencontre son épouse. « Elle était la miss Après une chute, Robert Legros manque de renverser Raymond Poulidor. qui remettait le bouquet au vainqueur d’une étape du Paris-Nice à Vergèze ». Ils ont choisi Blauzac pour sa proximité avec un golf, autre passion de Robert Legros. Cette vie bien remplie lui vaut la reconnaissance de son village. L’association la Librotte lui a consacré une exposition pour ses 90 ans en mars et ses clichés du Tour de France sont actuellement visibles au centre hospitalier de proximité d’Uzès. 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :