[30] Le Gard mag' n°69 avril 2010
[30] Le Gard mag' n°69 avril 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°69 de avril 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : le Gard, notre part de planète durable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
A Salindres : l’esprit maison ! « 63 villas individuelles ensoleillées, à flanc de coteau, avec garage et jardin : c’est le jour et la nuit pour les anciens locataires de « la Résidence », une barre vétuste datant des années 1950, qui ont souhaité être relogés au Gascut », se réjouit Daniel Verdelhan, maire de Salindres. Un programme de 7,3 millions d’euros réalisé par le bailleur social Habitat du Gard avec le soutien du Conseil général (418 000 €), de la Région (215 000 €), de l’Etat, de la commune et de Gaz de France : l’opération est exemplaire tant par la qualité du partenariat que par l’esprit du projet, visant à encourager la mixité sociale. « Nous sommes volontaires pour accueillir davantage de logements sociaux. Nous avons une tradition de cité ouvrière, et nous nous portons très bien avec nos 15% de logements à vocation sociale. Je ne vois pas pourquoi des familles qui ont droit à un logement décent ne pourraient pas y accéder, » insiste le maire. « Les enfants vont désormais pouvoir faire leurs devoirs dans de bonnes conditions et oser inviter leurs copains à la maison... ». Si le programme bénéficie à 70% aux Salindrois, Daniel Verdelhan s’apprête à accueillir aussi 27 familles venues d’ailleurs : « Nous allons les recevoir pour leur souhaiter la bienvenue et les encourager à créer un comité de quartier qui pourra dialoguer avec notre municipalité... ». L’opération, achevée en décembre dernier, permettra également à la commune de Salindres de réaménager son centre-ville, grâce à la démolition des 36 logements de l’ancienne « Résidence », avec le soutien du Conseil général. P.F. 4 GARD mag’n°69 - avril 2010 Habitat social La pénurie de logements sociaux est une réalité dans le Gard. Partenaire privilégié de la politique de développement du logement social, qui est du ressort des communes, le Conseil général multiplie les initiatives pour mieux répondre à la demande, notamment à Nîmes où les besoins sont les plus criants. 2 500 logements (re)construits à Nîmes : c’est le taux des foyers gardois 75% dont les revenus donnent droit à un logement social. Autant dire que les quelque 700 logements sociaux construits annuellement dans le Gard, dont 150 à Nîmes, et financés en partie par le Conseil général, ne suffisent pas à répondre à toutes les demandes. Fort de ce constat, le Département entend, à long terme, favoriser la construction de 1 045 logements sociaux par an. Début octobre, grâce à une nouvelle convention d’objectifs signée avec Habitat du Gard, le Conseil général s’engageait à verser, chaque année, 4,2 millions d’euros à ce bailleur social. De quoi favoriser la construction et la réhabilitation, par Habitat du Gard, de 600 logements sociaux par an. Principaux destinataires de cet effort important en faveur du logement social : les habitants de Nîmes où de nombreux projets voient le jour. « Le Conseil général, les bailleurs sociaux et les autres partenaires institutionnels partagent la volonté de construire des bâtiments à taille humaine, intégrés dans leur quartier, et de très grande qualité », souligne Denis Bouad, vice-président du Conseil général et président d’Habitat du Gard. Confort et économie Rue des Chassaintes, le bâtiment qui abritait jusqu’ici les archives départementales accueillera, dès 2013, plusieurs appartements d’habitation dont 30% de logements dits sociaux. C’est, en tout cas, une des conditions posées au futur promoteur par le Conseil général. En contrepartie, le Département consent à réduire le prix de revente du bâtiment. Au 90 chemin du Mas de Teste, 152 appartements répartis sur 6 bâtiments, sans oublier 24 villas, seront construits par trois bailleurs sociaux (Habitat du Gard, Semiga et NLP) en partenariat avec le Conseil général. Autre volet de l’habitat social subventionné par le Département : les logements situés sur le territoire de la rénovation urbaine. Au total, à Nîmes, 944 démolitions, 944 reconstructions, 744 réhabilitations et 1 124 résidentialisations seront réalisées d’ici 2012 pour un coût global de 173,3 millions d’euros. Un habitat social qui se veut économe en charge, labellisé Haute qualité environnementale (HQE) mais aussi adapté, pour certains logements, aux personnes handicapées. I.T.
Damien Alary : « Il y a urgence à agir. Urgence écologique, pour répondre aux nouveaux défis climatiques. Urgence économique aussi, avec un modèle de croissance qui ne profite qu’à quelques-uns, dans un monde où près d’un milliard d’individus vit avec moins d’un euro par jour. Car le développement durable ne se résume pas à la protection de l’environnement : il englobe aussi la solidarité. Il est exigeant : il implique une révision complète de nos pratiques et de nouvelles méthodes de travail participatives. A l’heure des choix stratégiques, dans un contexte de raréfaction des ressources des Départements, le Gard durable contribue à lutter contre les crises. Ce projet conforte notre volonté d’égalité des chances des hommes et des territoires et rassemble élus et citoyens autour d’une nouvelle gouvernance, pour faire de la politique autrement. Le Conseil général innove et soutient les initiatives porteuses d’avenir, notamment dans le domaine de l’agriculture. Notre politique en faveur du bio est une éducation à la qualité de l’alimentation, donc à la santé. Le bénéfice en est à la fois humain et économique. Notre plan bio accompagne les acteurs de l’agriculture bio dans la mise en place de filières de production et de distribution structurées, capables de répondre à une demande grandissante. Nous souhaitons notamment que toutes les cantines des collèges puissent s’approvisionner en produits bios et locaux. En développant les circuits courts, nous contribuons à promouvoir des modes de production et de consommation responsables. » Circuits courts/bio Le meilleur chemin reste le plus court ! En matière de circuits courts, rien ne vaut un contre-exemple : prenez une salade produite par un agriculteur gardois, transitant ensuite par un grossiste parisien, avant d’être commercialisée par un centre de distribution situé dans le Languedoc-Roussillon pour terminer sa course dans l’assiette d’un consommateur gardois... Le parcours compliqué justifie Dossier Notre part de planète… durable (suite page 7) A ce jour, la moitié du plan d’action Gard durable est engagé et les citoyens ont fait la preuve de leur mobilisation. Parmi les projets phares votés en 2009 : la charte de la concertation citoyenne, le plan d’action bio, les plans locaux d’urbanisme durable, le réseau de transports collectifs Edgard et son observatoire citoyen ainsi qu’une démarche d’éco-administration responsable. Pour 2010, le Conseil général va œuvrer aussi à un Plan Climat Energie. Il équipera notamment les toits des collèges et des bâtiments départementaux de panneaux photovoltaïques et mettra en place une charte de la construction durable. Il va élaborer également un Plan de prévention de la production des déchets. Depuis 2008, le Département travaille à la mise en place d’une filière de circuits courts – une politique volontariste pour favoriser une agriculture et une consommation durables. la volonté du Conseil général, depuis 2008, de raccourcir les circuits. « Avec la vente de produits issus de l’agriculture locale via un seul intermédiaire, le Conseil général répond à la demande croissante des consommateurs : produits authentiques, saisonnalité, proximité, limitations de dépenses énergétiques et lien social, tout en permettant aux agriculteurs une Un an seulement après leur ouverture par Patrick Vanuxeem, les halles bio de Vézénobres (ouvertes 10 heures par semaine) accueillent déjà plus de 250 clients par semaine. n°69 - avril 2010 GARD mag’5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :