[30] Le Gard mag' n°4 sep/oct/nov 2018
[30] Le Gard mag' n°4 sep/oct/nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de sep/oct/nov 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (190 x 245) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 51,5 Mo

  • Dans ce numéro : pour une approche positive.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
AUTONOMIE RESTER PILOTE de sa vie HABITAT, LUTTE CONTRE L’ISOLEMENT, PRISE EN CHARGE MÉDICALISÉE  : L’AUTONOMIE EST L’AFFAIRE DU DÉPARTEMENT, ET L’AFFAIRE DE TOUS QUAND L’ARRIVÉE SUR NOTRE TERRITOIRE DE SENIORS NOTAMMENT CONTRIBUE À FAIRE VIVRE L’ÉCONOMIE LOCALE, DOPE LE SECTEUR DU TOURISME, ET OUVRE DE VRAIES OPPORTUNITÉS POUR L’EMPLOI. 08 #04 automne 2018 Le Département s’attache à construire un écosystème favorable à l’accompagnement de personnes en perte d’autonomie – du « sur-mesure » pour respecter leur projet de vie. Ainsi, si on connaît les familles d’accueil pour l’enfance, on sait moins que la formule peut bénéficier à des personnes âgées ou en situation de handicap (120 accueillants pour 274 places). Et ce n’est qu’une proposition parmi une vaste palette… Des aides à domicile à l’hébergement en établissement, en passant par l’adaptation du logement, la socialisation, l’offre de logements intermédiaires, l’accueil de jour ou temporaire  : le Département se montre proactif dans le soutien aux Gardois fragilisés. Une série d’ini-
tiatives (118 en 2018) pour prévenir la perte d’autonomie a été engagée dans le cadre de la conférence des financeurs, pour 2,2 M €   : covoiturage solidaire, initiation à l’informatique, prévention des chutes... Améliorer la qualité de vie Le Gard reste surtout l’un des seuls Département à participer à l’investissement dans la construction et réhabilitation des Ehpad. 13 M € ont été investis depuis 2015 pour 700 lits (soit près de 20 000 € par lit). La première tranche de reconstruction sur site de Château Silhol (90 lits), à Nîmes, sera d’ailleurs inaugurée en novembre. L’offre de logements regroupés, dans les Maisons en partage, est aussi une solution pour les personnes âgées ou handicapées aux ressources modestes. Cette formule sécurisée et conviviale, issue d’un partenariat avec les bailleurs sociaux, concernera 400 logements d’ici fin 2019, une trentaine de projets supplémentaires étant à l’étude. Le Département prend en charge l'animateur de vie sociale présent auprès des locataires. Il souhaite également renforcer son aide à l’investissement. entretien avec… DOSSIER DENIS BOUAD, PRÉSIDENT DU DÉPARTEMENT Que représente l’autonomie pour le Département ? Une part essentielle de notre action de solidarité, qui est notre ADN, de par la loi et notre volonté d’agir au plus près des besoins des Gardoises et des Gardois. Ils sont 16 000 à bénéficier de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie et 49 500 à disposer d’un ou de plusieurs droits auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées. Toutes les familles du Gard sont donc concernées. L’autonomie, c’est environ 50% du budget départemental de la solidarité, soit près de 250 € par Gardois, 186,7 M € au total. Quelle est votre philosophie en la matière ? Clairement, il s’agit de faire au mieux dans l’intérêt des personnes et des familles  : répondre aux enjeux de l’allongement de la vie, prévenir la perte d’autonomie, accompagner les aidants et les familles. Tous nos dispositifs et actions sont définis au regard de ces trois objectifs. S’y ajoutent des interventions volontaristes qui concourent à la solidarité sociale, telles que notre soutien à l’investissement des structures d’accueil (4 M € par an) qui permet de maîtriser les tarifs et d’élargir le champ des bénéficiaires. Comment relever le défi de l’autonomie dans les années à venir ? Les questions du vieillissement ou de la prise en charge globale de la dépendance dépassent le cadre départemental. Dans le Gard, j’ai fait le pari de l’innovation avec le carnet de l’autonomie, le numéro d’appel unique, les maisons en partage (400 logements déjà créés ou en cours de construction, 30 projets en cours) ou encore le Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie. Des initiatives telles que « Seniors vigilants au volant » [p.10] complètent nos interventions. Et quand nous développons le Très Haut Débit, l’inclusion numérique, les contrats d’investissement avec les communes pour des services de proximité comme les maisons de santé et le soutien aux associations, c’est du concret et du positif  : on crée du lien, social et générationnel, pour un Gard partagé où nous sommes fiers de vivre ensemble. 09



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :