[30] Le Gard mag' n°4 sep/oct/nov 2018
[30] Le Gard mag' n°4 sep/oct/nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de sep/oct/nov 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (190 x 245) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 51,5 Mo

  • Dans ce numéro : pour une approche positive.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
POINTS DE VUE Le Bon Sens Républicain L'État n'aime pas les collectivités !!! Un an après l’élection d’Emmanuel Macron, le dialogue avec les élus locaux est inexistant. Nous assistons à une mise sous tutelle financière des collectivités à qui l’État veut imposer un contrat relatif aux baisses de dépenses de fonctionnement. Le Département a refusé de signer ce contrat et notre groupe politique a été solidaire de cette position car c’est une ingérence de l’État dans la gestion des collectivités territoriales et une remise en cause de la décentralisation. Échelon de proximité, le Département est capable de prendre - en toute responsabilité - des décisions relatives au quotidien des Gardois. Faut-il que l’État nous en laisse le choix et ne transfère pas sur les Départements des charges qui relèvent de la solidarité nationale comme les allocations individuelles de solidarité ou l’accueil des mineurs non accompagnés. Notre groupe a été le premier à demander il y a trois ans un assainissement des finances pour réparer les inconséquences des précédents présidents. Sans cesse nous nous chargeons d’alerter et de rappeler la nécessité de lutter contre le gaspillage de l’argent public et d’économiser pour investir. L’effondrement dramatique du pont de Gênes en Italie est l’occasion de rappeler aux élus le vieillissement mécanique des équipements. L’investissement et la maintenance régulière de nos infrastructures ne sont pas une variable d’ajustement de nos crédits. C’est une obligation. C’est aussi une source d’emplois. Laurent Burgoa, Président du groupe Le Bon Sens Républicain 30 #04 automne 2018 UDI et Indépendants Une rentrée nouvelle et plus solidaire ! La sonnerie du réveil, comme celle qui retentit dans les établissements scolaires, est à nouveau le dénominateur commun de toutes celles et ceux qui ont repris le chemin du travail ou des études. Une rentrée est aussi l’occasion de renouer avec ses habitudes ou, a contrario, de les changer. Peut-être faut-il en profiter pour enfin réaliser ce qu’on a reporté ou entreprendre ce qu’on hésitait à faire jusqu’ici. Plus une nouvelle aventure qu’un nouvel épisode…Voilà ce que nous espérons pour toutes et tous. C’est dans ce même état d’esprit que nous allons travailler. Proposer, décider, s’engager pour que chacune et chacun puisse en tirer profit. Notre priorité va bien évidemment aux plus fragiles et à ceux qui les accompagnent. Si notre département est plutôt bien loti en matière de structures d’accueil pour les personnes âgées ou en perte d’autonomie, l’inquiétude est bien réelle quant à la prise en charge de ces personnes, de ces situations face notamment aux prévisions démographiques. Les élus du groupe UDI et Indépendants soutiennent que des dispositifs de solidarités intergénérationnelles pourraient ouvrir de nouvelles pistes en matière de prise en charge tout en limitant les coûts toujours plus importants. Tout comme ils espèrent que des structures, comme le centre d’Éducation Conductive de Clarensac, pourront rejoindre l’ensemble des dispositifs reconnus. Voilà comment nous abordons cette rentrée. Nous voulons œuvrer pour que chacun puisse apporter à l’autre ce qu’il a de meilleur ! Thierry Procida, Président du groupe UDI et Indépendants Rassemblement National Autonomie et handicap  : des thèmes majeurs pour l’avenir Le vieillissement de la population nous oblige à redoubler nos efforts pour répondre aux nombreux défis en matière d’autonomie et de handicap. Ces thèmes renvoient aux sujets de la famille et de la solidarité intergénérationnelle, mais également à l’évolution d’une société de plus en plus individualiste, où nombre de nos concitoyens souffrent, dans la solitude, derrière un écran. Une société paradoxale où l’on peut se sentir à la fois de plus en plus connectés et de plus en plus déconnectés, où les valeurs liées à la famille et à la solidarité se sont parfois égarées. Le Département doit se montrer à la hauteur. En matière de logement, la modernisation des EHPAD et l’amélioration de la qualité d’accueil doivent être des priorités. De nombreuses personnes âgées sont en attente de places et notre devoir est de tout mettre en œuvre pour répondre à cette demande. Les aidants doivent être soutenus. Le financement d’établissements adaptés pouvant prendre le relais en journée permettrait de soulager les proches dont le travail est difficile et qui sont parfois eux-mêmes en situation de handicap. Enfin il est nécessaire de favoriser l’insertion des personnes en situation de handicap dans le milieu professionnel. Le développement du télétravail peut être intéressant dans cette optique. De même l’allocation personnalisée d’autonomie et l’allocation aux adultes handicapés devraient être revalorisées. Ces investissements engendreraient des dépenses importantes mais il est nécessaire de fixer des priorités. Avec une gestion plus rigoureuse et un engagement de l’État sur ces questions, tout est envisageable. Nicolas Meizonnet, Président du groupe Rassemblement National
Filet de taureau AOP Camargue sauce gardianne riz noir de Camargue et huîtres de Bouzigues proposé par Vincent Croizard Ingrédients 4 tournedos de filet de taureau AOP 4 huîtres de Bouzigues N°1 Risotto noir  : 150 g de riz noir de Camargue 1 cuil. à soupe d’algues séchées en paillettes 1 oignon doux des Cévennes 50 g de beurre 30 ml d’huile d’olive 50 ml de vin blanc 300 ml de fond blanc de volaille 4 artichauts violets Le Gard Militant du GOÛT Sauce gardianne  : 1 litre de vin rouge 1 orange 1 oignon jaune 1 petit fenouil 50 g d’olives noires à la grecque 50 g de carottes 50 g de poireaux 1 tomate moyenne 35 g de sucre 20 g de mélange d’épices rouille Garnitures de décoration  : Tomates séchées confites à l’huile Persil plat Cerfeuil Niveau Moyen Cuisson 2 h Personnes 4 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :