[30] Le Gard mag' n°4 sep/oct/nov 2018
[30] Le Gard mag' n°4 sep/oct/nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de sep/oct/nov 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (190 x 245) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 51,5 Mo

  • Dans ce numéro : pour une approche positive.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
DANS LES PAS (GARDOIS) DE... En arrivant il y a plus de dix ans dans le Gard, j’ai flashé sur les Costières de Nîmes, pour leurs alignements de vignes et leurs étangs tels des éclats d’eau… Catherine Ceylac Journaliste de radio et de télévision, elle fut la présentatrice de Télématin, de Sucré-Salé, du journal de la nuit de France 2… Depuis 1996, elle a interviewé des centaines de personnalités françaises et internationales le samedi et le dimanche matin dans Thé ou Café. Son dernier ouvrage À la vie, à la mort, fait un tabac. On y retrouve le ton élégant, l’intimité de l’émission et la sincérité que Catherine Ceylac sait si bien aller chercher chez ses invités. C’est dans le Gard que la journaliste se ressource pour rompre le rythme de la vie parisienne. Dos à dos, Catherine si vous étiez… UN COIN DE PARADIS ? Plutôt thé mais je ne dis pas non à un Mojito qui incite à la fête ! UN SOUVENIR À PARTAGER ? 28 #04 automne 2018 PLUTÔT THÉ OU CAFÉ ? Une séance de dédicace à Aigues- Mortes, un moment d’intense émotion avec les lecteurs. UN ÉVÉNEMENT GARDOIS ? Des événements  : le festival de jazz à Vauvert avec Michel Jonasz et les concerts dans les arènes de Nîmes (notamment Sting). UNE ESCALE GOURMANDE ? La journée de la truffe à Uzès  : un péché coûteux mais savoureux. UNE AUTRE VIE ? Si je n’avais pas été journaliste, j’aurais adoré piloter un Alpha Jet et être membre de la patrouille de France (je n’en ai été que passagère).
POINTS DE VUE Socialistes et apparentés Redonner toute leur place aux plus fragiles L’action que mène notre majorité depuis 2015 est guidée par un mot d’ordre  : l’inclusion. C’est pourquoi ce magazine en est la retranscription, notamment via l’autonomie et le handicap. Sur ces domaines, notre défi permanent est de redonner toute leur place aux Gardois les plus fragiles, pour qu’ils puissent vivre une vie digne, tout simplement. La prévention, l’aide à l’accès au logement ou l’accompagnement des plus fragiles vers l’autonomie… Autant de réponses où le Département est présent. Un rôle conditionné par le besoin de toujours accompagner au mieux les publics les plus en difficulté, que ce soit par le biais de l’insertion professionnelle, la protection familiale, mais aussi, bien sûr, par l’éducation. Ainsi, le plan départemental du numérique éducatif 2018-2021 à venir s'inscrira dans la continuité de la rentrée scolaire et de notre volonté de tout faire pour offrir à nos collégiens des enseignements de qualité, modernes, et une véritable égalité des chances. Une égalité qui concerne plus largement l’ensemble de notre population. Sur ce point, l’accès de toutes et tous au Très Haut Débit, projet porté par le Gard et dont les premiers travaux sont imminents, ira aussi dans ce sens. C’est avec ces exemples concrets d’action publique que nous portons que nous pourrons réellement préparer l’avenir de notre territoire. Christophe Serre, Président du groupe Socialistes et apparentés POINTS DE VUE Communistes et Front de gauche Contre l’Insécurité Sociale Dans ce numéro un dossier est consacré à l’autonomie, au handicap, à la prévention de la perte d’autonomie, nous sommes donc en phase avec l’actualité du gouvernement tout en mettant en œuvre des politiques qui permettent d’atténuer les effets néfastes de ses décisions. En effet, la CSG sur les retraites et le quasi blocage des pensions font baisser le pouvoir d’achat des retraités et diminuent encore leurs possibilités d’accès à l’autonomie. Malgré l’austérité imposée, par le gouvernement et le parlement, aux départements avec la contractualisation forcée, contraire aux principes de libre administration des collectivités territoriales, nous faisons le choix au Conseil Départemental du Gard, sous l’impulsion de son président d’aller de l’avant dans le traitement des difficultés rencontrées par les personnes âgées et handicapées. Monsieur MACRON veut mettre en place une société d’insécurité sociale. Les élus communistes, dans les assemblées, les collectivités locales, regroupés au sein de l’association nationale des élus communistes et républicains, font le choix de combattre cette insécurité sociale. C’est un des engagements de la majorité départementale dans le Gard, nous œuvrons pour d’autres politiques qui permettent de résister à ces remises en cause de notre « modèle social de santé » qui sacrifient nos aînés au seul profit de la rémunération du capital. Christian Bastid, Président du groupe Communiste 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :