[30] Le Gard mag' n°3H juin 2018
[30] Le Gard mag' n°3H juin 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3H de juin 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (833 x 1062) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 13,8 Mo

  • Dans ce numéro : pour les gardois, un pacte consolidé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
1 000 JOURS CALVISSON INNOVER POUR LES SENIORS Un loyer modeste, un appartement adapté, proche des commerces, des transports, des centres de soins… et surtout la perspective de ne plus être seul(e)  : c’est la formule gagnante des Maisons en partage. Le Département accompagne financièrement les bailleurs sociaux et les collectivités dans la création de ces logements pour les seniors et les personnes fragilisées par un handicap. La Maison en partage permet de maintenir à domicile des personnes en perte d’autonomie et de lutter contre l’isolement grâce à l’animation et au partage avec les autres locataires. À l’heure actuelle, 8 Maisons en partage proposent 112 logements, dont celle de Congénies, où la commune et la Semiga ont réalisé 15 maisons de plain-pied de 40 m² livrées en 2017 ; 15 autres sont en projet pour 201 logements supplémentaires. Le Département aide à l’investissement et participe au financement du poste de l’animatrice de vie sociale. 3,2 M € C’est le coût de la 13 e halle de sports départementale. Inaugurée à Manduel le 10 octobre 2017, celle-ci permet aux 600 élèves du collège « Via Domitia » la pratique d'activités sportives diversifiées. Elle est également ouverte aux associations sportives grâce au partenariat avec la commune de Manduel. Elle a été financée à 80% par le Département. Un pont entre deux rives Le Département a investi 4 M € pour la construction du nouveau pont de Saint-Gilles. Celui-ci sera opérationnel début 2019 et l’installation d’un pont provisoire aura permis de maintenir la circulation pendant toute la durée des travaux. Saint-Quentin-la-Poterie Retour sur le marché L’aménagement de la place du Marché de Saint-Quentin-la-Poterie comptait parmi les 118 contrats territoriaux signés en janvier 2017 au pont du Gard  : 123 000 € du Pacte pour les Gardois sont venus compléter une aide de la Région et de l’État, via le Pacte rural pour la revitalisation des centres-bourgs. L’objectif ? Rénover une place qui accueille deux marchés hebdomadaires, des brocantes, des festivités… « Une commune de moins de trois mille habitants n’aurait jamais pu réaliser un tel investissement… alors que nous sommes classés Ville et métiers d’art, avec nos quarante céramistes », observait Yvon Bonzi, le maire. La mobilisation des entreprises locales dès le printemps aura permis à la commune d’être prête pour la saison touristique. 07
1 000 JOURS NÎMES La romanité a son musée Le musée de la Romanité, signature architecturale internationalement reconnue, avec ses collections archéologiques d’exception, participera au rayonnement du Gard et de Nîmes. Avec 6 millions d’euros d’aide et son soutien au dossier de candidature Unesco, le Département y contribue. 4 KM à pied… Longue de 4,3 km, la voie verte entre Sumène et Ganges sera inaugurée le 12 juillet prochain. Empruntant l’ancienne voie ferrée, elle surplombe le lit du Rieutord et traverse cinq tunnels et quatre viaducs. Le Département du Gard a investi 3,1 M € pour cette voie verte. Fumades  : des thermes pour l’emploi 08 #HORS SÉRIE Le 25 juillet 2017, le Président Denis Bouad signait le projet de rénovation des thermes des Fumades. Un million d’euros étaient votés par le Département pour la réalisation d’une opération d’aménagement d’un montant total de 8 036 000 € . Ce projet comprend la rénovation et l’extension de l’établissement thermal, la création d’une balnéothérapie thermale ou encore un jardin botanique. La station d’Allègre-les-Fumades, unique centre thermal du Gard, avait obtenu en 2010 un agrément en rhumatologie lui offrant ainsi des opportunités de croissance, renforcées par la volonté d’élargir l’offre de soins dédiés aux affections des voix respiratoires et de la peau, ainsi qu’à des prestations de prévention du vieillissement et de néo-thermalisme. Cet ambitieux programme, qui prévoit à terme la création d’une centaine d’emplois, a mobilisé des moyens importants voulus par le Département et permis par les contrats territoriaux.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :