[30] Le Gard mag' n°3H juin 2018
[30] Le Gard mag' n°3H juin 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3H de juin 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (833 x 1062) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 13,8 Mo

  • Dans ce numéro : pour les gardois, un pacte consolidé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
Le futur collège Nîmes Est. « L'éducation est une priorité » n'est pas un slogan mais une action qui se concrétise par des investissements conséquents et réguliers. Ce sont d'abord trois nouveaux collèges, tous très attendus, qui ont vu ou verront le jour en quelques années  : Bellegarde, ouvert à la rentrée 2016 ; le nouveau collège de Nîmes Est qui fera sa première rentrée en 2019 et enfin le collège de Remoulins programmé pour 2021-2022. C'est aussi la nouvelle carte scolaire, pour 8 des 11 collèges de Nîmes, qui entrera en vigueur dès la rentrée prochaine et permettra de faire baisser de 27% La halle des sports du collège Jean-Louis Trintignant à Uzès. Le collège Federico Garcia Lorca à Bellegarde. Le collège Claude Chappe à Gallargues-le-Montueux. les inégalités entre les établissements concernés. Un accès exceptionnel aux technologies C'est enfin la montée en puissance du numérique dans les établissements  : 7 000 ordinateurs, 1 500 tablettes, des collèges connectés et labellisés « tout numérique », des équipes d’agents du Département entièrement dédiées à l'accompagnement de ce processus et au fonctionnement des outils offrent déjà aux élèves gardois un accès exceptionnel aux technologies d'aujourd'hui. Mais qu'il s'agisse de construction, de sectorisation ou d'informatisation, il faut voir et agir encore plus loin. Le Gard bouge, les territoires changent, les familles évoluent, la technologie progresse et de nouveaux usages s'inventent chaque jour. L'adaptation de la politique et de l'offre éducative du Département est donc un enjeu à poser maintenant pour 3, 5 ou 10 ans à travers un « schéma directeur pour l'éducation  : des collèges 3.0 ». Adapter l'offre éducative Il s'agit de croiser les données relatives à l'évolution démographique avec les projets d'urbanisme ou d'aménagement des territoires, les projets éducatifs de l'Éducation nationale et la volonté du Département de renforcer les chances de tous les élèves… Cette démarche vise à aboutir à un véritable plan d'action pour l'éducation dans le Gard où seront annoncées et programmées les orientations du Département pour les implantations, les constructions, les extensions ou rénovations d'établissements, mais aussi les modifications de la carte scolaire globale du Gard. À travers ce schéma, c'est dans un véritable programme pour un service public de l'éducation plus proche de ses jeunes que le Département s'engagera. Remoulins au programme Autre établissement attendu de longue date, le nouveau collège Voltaire de Remoulins dont la construction, planifiée, a malheureusement été plusieurs fois remise sur injonctions extérieures et parfois contradictoires. C'est pour mettre fin à cette attente que le choix a été fait par le Département d'une reconstruction sur site, respectant notamment les contraintes liées au risque inondation, programmée pour 2021 -2022. 37
ÉQUILIBRE DES TERRITOIRES #Solidaire RAM  : ensemble, c’est mieux Au sein des 19 RAM (relais d’assistants maternels), répartis sur l’ensemble du territoire gardois, plus de 400 assistants maternels formés et agréés par le Département peuvent se rencontrer et échanger leurs expériences pour améliorer leurs pratiques d’accueil des enfants à leur domicile. Dans ces structures de proximité, les assistants maternels sont en relation avec les parents pour les informer sur leurs démarches administratives, recenser l’offre et la demande d’accueil, diffuser des informations pratiques, voire jouer le rôle de médiateur si cela s’avère nécessaire. Les RAM sont financés par le Département et la Caisse d’allocations familiales. Deux sont en projet  : l’un à Bagnols-sur-Cèze, l’autre à Saint-Geniès-de-Malgoirès. 38 #HORS SÉRIE HABITAT DU GARD au service du public Habitat du Gard construit plus de 200 logements neufs chaque année. Il consacre entre 16 et 23 millions d’euros par an à l’entretien du patrimoine et l’amélioration du cadre de vie de 45 000 habitants dans 76 communes gardoises. Plus de 90 millions d’euros sont investis annuellement dans l’économie du département. Avec une annuité de la dette la plus faible de France pour un office de cette taille, Habitat du Gard bénéficie d’une situation financière saine. Demandez un logement en ligne sur www.habitatdugard.fr LUTTER CONTRE les déserts médicaux L'offre de santé est essentielle pour l'attractivité et l'activité d'un territoire. Les maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP) favorisent l’accès aux soins et à la santé des Gardoises et des Gardois. Elles attirent les médecins en zone rurale, qui y trouvent une meilleure qualité d’exercice. Au nombre de 7, elles sont nombreuses sur le territoire Aigoual Cévennes, fortement touché par le déficit en offre de soins primaires  : Sauve, Bessèges, Saint-Ambroix, Saint- Jean-du-Gard, Lasalle, Le Vigan et La Grand’Combe. Une maison de santé pluriprofessionnelle ouvrira prochainement sur Calvisson et trois autres sont en projet à Bagard, Salindres et Pont-Saint-Esprit. Le Département accorde une aide à l’investissement et un appui technique au projet de soins.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :