[30] Le Gard mag' n°3H juin 2018
[30] Le Gard mag' n°3H juin 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3H de juin 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (833 x 1062) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 13,8 Mo

  • Dans ce numéro : pour les gardois, un pacte consolidé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Le premier défi du Département consiste à dépasser les initiatives individuelles au profit d’une gouvernance rénovée et partagée entre les différentes collectivités compétentes. Cela implique coordination, mutualisation et contractualisation. Pour y parvenir, il fallait un outil commun – Gard Tourisme – qui va évoluer pour répondre aux enjeux de l’attractivité. Parallèlement, le Département Faire du Gard une destination travaille à la définition d’une stratégie marketing (territoriale et numérique), partagée avec les autres collectivités, qui puisse associer les différents territoires, s’adapter aux clientèles ciblées, optimiser et amplifier le travail de communication. Cette stratégie doit notamment permettre d’aboutir au choix d’une « marque » qui vienne renforcer la notoriété et la visibilité du Gard en France et à l’étranger. en bref Les prochaines étapes du schéma touristique Évolution de Gard Tourisme. Définition d’une stratégie de marketing et choix d’une marque. Redéploiement de la vitrine au pont du Gard. 21
ATOUTS #Innovant PORT-CAMARGUE Un symbole pour tous les Gardois 22 #HORS SÉRIE PAYSAGES Camargue, gorges du Gardon, Navacelles  : des espaces naturels et vivants Si le Département est propriétaire de 17 espaces naturels sensibles (pour 4 000 hectares de surface) des Cévennes à la mer, et de fait protecteur d'une faune et d'une flore exceptionnelles, trois sites font l'objet d'une attention particulière en étant gérés par des structures publiques dédiées  : la Camargue, les gorges du Gardon et le cirque de Navacelles. Et les trois ont intégré (ou vont le faire) les Grands Sites labellisés par la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerrannée. Tous bénéficient déjà de nombreuses reconnaissances (Grand Site de France, réserve de biosphère…) pour leur travail en faveur de la protection et de la valorisation du patrimoine naturel. D'autres s'y essaient mais les statistiques sont formelles  : avec ses 4 600 anneaux, Port-Camargue reste le 1er port de plaisance d'Europe. Son concept innovant, à l'époque du lancement du projet en 1963, est aujourd'hui décliné un peu partout dans le monde… avec succès. Au-delà du cliché balnéaire, la station et le port sont aujourd'hui un symbole pour tous les Gardois  : ils constituent, avec les grandes plages de l'Espiguette, la petite mais essentielle façade maritime du Gard, son ouverture vers la Méditerranée et l'influence de celle-ci sur notre département. Et il n'est pas de Gardoise ou de Gardois, où qu'il vive, qui ne se sente un lien d'appartenance, voire de possession, avec « le Grau », presque toujours accompagné d'un sentiment de fierté. La nouvelle École de mer qui ouvrira bientôt ses portes a comme objectif, entre autres, de renforcer ce lien. Une opportunité dont le Département a fait un projet d'intérêt général pour que l'attractivité du littoral renforce et se renforce avec l'attractivité de Nîmes, du pont du Gard, des Cévennes, de l'Uzège… Après tout, un port, c'est avant tout l'entrée d'un territoire.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :