[30] Le Gard mag' n°3H juin 2018
[30] Le Gard mag' n°3H juin 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3H de juin 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (833 x 1062) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 13,8 Mo

  • Dans ce numéro : pour les gardois, un pacte consolidé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
L’UCL, élève modèle L’Unité de conditionnement de légumes (UCL) du Département dessert aujourd’hui 20 collèges, soit 7 000 demi-pensionnaires par jour. C’est une véritable référence en termes de soutien aux circuits de proximité. Les légumes sont parés, épluchés, lavés, découpés, conditionnés… prêts à l’emploi. Garantie fraîcheur et qualité dans les assiettes ! Régulièrement visitée par des prestataires ou des collectivités voisines – dernières en dates, les délégations de l’Ariège et l’Ardèche et d'ici l'été, la Région Occitanie dans le cadre des assises de l'alimentation –, elle est exemplaire et symbolique de notre engagement pour le maintien d’une agriculture locale répondant aux actuels enjeux de santé publique. De quoi faire des adeptes et surtout des envieux parmi les 34 établissements non encore desservis. Pour répondre aux nouvelles demandes d’affiliation, 5 collèges supplémentaires (Eugène Vigne et Elsa Triolet à Beaucaire, Capouchiné, Feuchères et les Oliviers à Nîmes) seront rattachés à l’UCL dès la rentrée. Son redéploiement pour gagner en surface de réception et de traitement des produits devrait permettre progressivement l’approvisionnement de l’ensemble des collèges mais aussi des lycées, Ehpad et autres structures de restauration collective. micro-trottoir Patrick Viala, Président de Bienvenue à la ferme du Gard « Le Salon international de l'agriculture à Paris est un lieu privilégié de rencontre entre les agriculteurs et les consommateurs. Grâce au Département, la promotion de la diversité de notre agriculture gardoise y est enfin possible. » Salon de l’agriculture  : en 2019, on remet ça ? AdrienJourdan, éleveur d’escargots. Les Escargots de la Vaunage – Contact  : 06 58 25 91 71. « C’est une chance pour un jeune agriculteur comme moi d’être associé à un tel événement. Je revivrai avec grand plaisir cette expérience chaleureuse en 2019. » Serge Chenet, Président de l'association Gard aux chefs « Le club Gard aux chefs serait ravi d'être à nouveau associé au SIA en 2019 pour promouvoir la gastronomie du Gard, nos vignerons, nos producteurs, notre histoire et tout notre patrimoine gardois. » Distinguons-nous ! Aujourd’hui, Militant du goût rayonne sur près de 700 points de vente, et une cinquantaine de produits gardois affichent cette distinction. Chaque année, le concours Gard Gourmand motive davantage d’artisans qui ont à cœur de faire reconnaître leur savoir-faire et les saveurs uniques des produits de leur terroir. Ce sont les ambassadeurs du goût gardois, de notre gastronomie et de notre identité. À ce titre, ils bénéficient du soutien croissant du Département. Au travers de l’affichage urbain et de publicités dans la presse lors des fêtes de fin d’année, des subventions aux marchés et foires locales, de la participation au SIA mais aussi de la distribution du Guide des médaillés dans les restaurants, gîtes et offices de tourisme, le Département fait le pari de soutenir toutes les initiatives susceptibles de préserver l’emploi et l’économie locale. DenisBouad, Président du Département « Si nous voulons montrer ce dont le Gard est capable, il nous faut saisir les opportunités d’exporter nos atouts. Nous reviendrons donc au SIA avec un stand encore plus imposant l'an prochain. » 19
TOURISME #Innovant PILIER 20 #HORS SÉRIE de l’économie gardoise Deux ans après la vague d'attentats qui a secoué l'Hexagone, la fréquentation touristique est repartie à la hausse l'an dernier. Près de 89 millions de touristes étrangers auraient visité la France en 2017. Le Gard a enregistré une progression de 6,7% par rapport à 2016. À cela s’ajoute le nouveau Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs de la Région Occitanie 2017-2021. Ce contexte, le Département doit en tirer profit. Le tourisme est un secteur incontournable dans le Gard. Avec l’agriculture et l’industrie, c’est l’un des trois piliers de son économie. Il existe des marges de progrès 4,3 millions de visiteurs par an 970 millions d’euros de chiffre d’affaires qui reposent avant tout sur un potentiel d’attractivité. À l’orée du nouveau schéma départemental du tourisme, des loisirs et de l’attractivité 2018-2021, les conditions sont réunies pour donner un nouvel élan au tourisme dans le Gard. Il s'agit d’amplifier son attractivité et de la structurer pour générer de l’activité économique et donc de l’emploi ; renforcer la notoriété du département grâce à ses atouts ; maintenir le département du Gard dans les 3 destinations les plus visitées de la région Occitanie ; agir pour qu’il devienne la 15 e destination touristique de France (il est actuellement 18 e). 53 000 touristes par jour en moyenne 44 sites touristiques majeurs identifiés 16 000 emplois



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :