[30] Le Gard mag' n°3H juin 2018
[30] Le Gard mag' n°3H juin 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3H de juin 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (833 x 1062) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 13,8 Mo

  • Dans ce numéro : pour les gardois, un pacte consolidé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Faire entrer les collèges dans l’ère du numérique Le Département y investit chaque année 1 M € . En cohérence avec le projet départemental qui donne priorité à la jeunesse et au développement économique, la feuille de route « Cultivons demain 2015-2021 » propose de préparer les jeunes à la société numérique en les sensibilisant à ses usages et en aiguisant leur sens critique. Un réseau de solidarité sera construit à partir de lieux phares numériques à même de diffuser pratiques, connaissances et projets sur l’ensemble du département vers les territoires dits fragiles et les territoires ruraux. Un des principaux enjeux de cette politique jeunesse est d’être structurante et cohérente. Pour y parvenir, elle mise sur le tissu associatif et les intercommunalités. Elle s’appuie essentiellement sur les projets associatifs et sur des coordonnateurs jeunesse de territoire et optimise certains axes prioritaires (comme la citoyenneté, la mobilité…) par le biais de conventions d’objectifs. Journées du numérique Afin de favoriser l’appropriation des nouvelles pratiques liées aux tablettes (classe inversée, travail en îlots, personnalisation des apprentissages), les Journées du numérique proposent une dynamique en mode projet. Le succès de la 1 re édition au collège de Bellegarde, sur l’écocitoyenneté et le numérique, permet d’envisager une généralisation de cette initiative sur le territoire. En octobre 2018, le collège de Saint-Ambroix traitera « les métiers de demain ». Le collège de Villeneuve- lès- Avignon est candidat pour organiser l'édition 2019 et le nouveau collège de Nîmes Est sera à même de proposer celle de 2020. en bref Tous égaux devant la téléphonie et l’internet mobiles Le Département implante d’ici à la fin de l’année 7 pylônes destinés à la résorption des zones blanches de téléphonie et internet mobiles (3G) en zone rurale ou de montagne. Sept communes sont concernées  : Laval-Saint-Roman, Le Garn, Lussan, Peyrolles, Saint- Martial, Saint-Paul-la-Coste et Verfeuil pour un coût d’opération de 870 000 € . Le numérique accessible à tous Savoir utiliser un smartphone, une tablette ou un ordinateur pour effectuer des démarches ou pour travailler est aujourd’hui une nécessité et deviendra très vite une obligation. Le Département, chef de file de l’insertion, répond à ce défi de rendre les usagers autonomes face au numérique et particulièrement les plus fragiles socialement en lançant un plan d’inclusion numérique. 15
CONTRATS TERRITORIAUX #Innovant DU CONCRET pour le Gard ! DEPUIS L’AUTOMNE 2016, 320 CONTRATS TERRITORIAUX LIENT LES ÉLUS GARDOIS ET LE DÉPARTEMENT. ILS GARANTISSENT L’OCTROI DE SUBVENTIONS POUR ACCOMPAGNER, DANS LES TROIS PROCHAINES ANNÉES, LES FUTURS PROJETS DES TERRITOIRES. À 16 #HORS SÉRIE l’initiative du Président Denis Bouad, les nouvelles aides aux communes visent à plus d’efficacité de l’action publique et à un soutien renforcé aux élus locaux. Ces contrats territoriaux financent des projets qui ont en commun de participer à l’amélioration de la vie quotidienne des Gardois à travers la création d’équipements ou la rénovation d’autres. La revitalisation des cœurs de ville, les travaux de réseaux, la réfection des écoles, la rénovation du patrimoine ou encore la mise en accessibilité des voiries…, tous ces travaux financés contribuent à un aménagement cohérent et harmonieux du territoire. Dans un esprit de responsabilité mutuelle, c’est donc un pacte que le Département propose aux communes et aux regroupements intercommunaux. Ces contrats sont aussi un formidable levier de développement économique. En effet, grâce aux 30 millions d'euros L'École de mer au Grau-du-Roi 160 M € d'aide départementale, ce sont environ 160 millions d'euros de travaux générés. Ils concernent chaque année des centaines de communes gardoises et sont assurés essentiellement par des entreprises locales. Cette politique, solidaire et ambitieuse, permet ainsi de rendre nos communes, notre département, plus séduisants, plus attractifs pour les visiteurs, les familles, les entreprises…



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :