[30] Le Gard mag' n°3H juin 2018
[30] Le Gard mag' n°3H juin 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3H de juin 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (833 x 1062) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 13,8 Mo

  • Dans ce numéro : pour les gardois, un pacte consolidé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
1,7 M € CROQUER LE GARD 1000 JOURS Du 24 février au 4 mars, le Gard a investi pour la première fois, les allées du Salon international de l’agriculture. La BodeGARD tenue par l’association Bienvenue à la ferme a composé pendant neuf jours des assiettes de spécialités gardoises façon tapas. Dix producteurs habitués à la vente directe se sont rendus à Paris, vingt-cinq ont fourni des produits  : viande de taureau AOP en gardianne, confitures, lentilles, riz, brandade, etc. Le stand habillé aux couleurs des paysages du Gard a rencontré un franc succès dans ce salon fréquenté par 673 000 visiteurs. Au-delà du parc des Expositions de Versailles, la campagne d’affichage dans le métro parisien a convié les usagers des transports à venir croquer le Gard en direct. C’est le montant consacré aux travaux d’extension et de rénovation de la maison de retraite « Les Oliviers » à Montfrin. L’offre d’accueil est passée de 51 à 60 places. Le Gard est l’un des rares Départements à participer au financement des constructions des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ce qui permet de faire baisser le prix de journée. SALON DE L'AGRICULTURE À PARIS Maison Rouge a de la mémoire Ouverte en septembre 2017, la Maison Rouge installée dans la dernière filature de soie (fermée en 1965) est reconnue musée de France par le ministère de la Culture. Lieu symbole chargé d'histoire et de mémoire, il propose de découvrir sur 3 600 m² plus de 10 000 objets témoignant de la vie du territoire cévenol et de sa population du XVII e siècle à nos jours (vie rurale, culture des vers à soie et tissage, religions et savoirs…). Le Département aura consacré 1,5 million d'euros pour le transfert du musée des Vallées cévenoles à la Maison Rouge. Contact  : 5 rue de l'Industrie 30270 Saint-Jean-du-Gard - Tél.  : 04 66 85 10 48 - maisonrouge-musee.fr Sauve  : renaissance du centre ancien Il aura fallu trois ans de travaux pour rénover le centre ancien de Sauve. L'aide d'1,8 million d’euros du Département aura permis des travaux colossaux pour améliorer le cadre de vie des Sauvains, mais aussi pour renforcer l’attractivité du village et ainsi contribuer à l’essor économique de tout un territoire. 11
À CHACUN son Gard EN 6 DATES 02/04/2015 Elections. Je suis élu Président du Département avec une réelle volonté d’être au service des citoyens. Je mesure la responsabilité qui est la mienne d’impulser ma vision politique en étant en premier lieu un véritable rassembleur, avec un challenge d’autant plus important d’assurer des missions avec des moyens financiers contraints et faire rayonner ce territoire et ses habitants auquel je suis très attaché. 05/04/2016 Pacte pour les Gardois. Je suis heureux que ce plan d’action pour le Gard sur le mandat 2016-2021 soit voté à l’unanimité. Construit sur la base des audits menés en début de mandat (finances, bâtiments, organisation du Département), il posait les principes, les objectifs, les actions, les projets et la méthode pour une juste utilisation des ressources publiques. Il s’agit bien d’un pacte proposé aux Gardoises et aux Gardois par leurs élus départementaux. 12 #HORS SÉRIE DENIS BOUAD, PRÉSIDENT DU DÉPARTEMENT CONSEILLER DÉPARTEMENTAL DU CANTON D’UZÈS EN SIX DATES CLÉS, LE PRÉSIDENT DU DÉPARTEMENT, DENIS BOUAD, PRÉCISE L’ESPRIT ET LE SENS DE SON ACTION POUR LE GARD ET L’INSTITUTION DÉPARTEMENTALE  : CONSTRUIRE UN NOUVEAU GARD, UTILISER AU MIEUX L’ARGENT PUBLIC, ASSURER LA SOLIDARITÉ TERRITORIALE ET CRÉER LES CONDITIONS DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL. 03/01/2017 Contrats territoriaux. Je considère que l’aménagement du territoire et le soutien aux communes constituent les piliers de la politique que je mets en œuvre pour le Département. Les contrats territoriaux en sont l’application concrète avec la signature des 118 premiers au Pont du Gard. La solidarité territoriale est ma priorité. Je suis heureux que les maires et présidents des intercommunalités y adhérent. Ces contrats, ce sont des conventions d’objectifs et de moyens qui nous engagent sur des actions et projets. En trois ans, nous avons signé 320 contrats qui représentent 30 millions d’euros de subventions et ont généré plus de 160 millions d’euros de travaux, directement injectés dans l’économie du Gard. 30/11/2017 30 novem Schéma du tourisme, des loisirs et de l’attractivité. Dans les halles Baltard de Saint Gilles, je me réjouis que le Schéma Départemental du Tourisme, des Loisirs et de l’Attractivité soit voté à l’unanimité. Pilier de l’économie gardoise, le tourisme (et l’attractivité globale du territoire) est ainsi positionné comme l'un des grands chantiers du Département  : développement d’une marque, valorisation des « Destinations Gard », soutien aux acteurs et produits sont quelquesunes des pistes empruntées.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :