[30] Le Gard mag' n°3 sep/oct/nov 2016
[30] Le Gard mag' n°3 sep/oct/nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de sep/oct/nov 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : engagés sous contrat(s).

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
L’INFO DU DÉPARTEMENT DU GARD 14 L’EXPRESSION POLITIQUE L’aide aux territoires  : une priorité départementale Malgré un contexte financier difficile et la poursuite de la baisse des dotations de l’État, nous, conseillers départementaux, avons fait le choix de maintenir partout un bon niveau d’intervention dans les domaines touchant à la solidarité sociale mais aussi territoriale. Ainsi, nous nous sommes engagés à poursuivre notre politique d’aide aux communes et intercommunalités. Il s’agit d’une nécessité pour s’adapter aux enjeux émergents dans le Gard. C’est pourquoi le Département mobilisera encore d’importants moyens pour accompagner les territoires dans leurs aménagements, de la conception à la réalisation. Les efforts seront concentrés sur les projets les plus importants de chaque collectivité  : c’est le sens des pactes territoriaux qu’a proposés le Président aux élus. Le Bon Sens Républicain Depuis le début de notre mandat, en mars 2015, notre groupe de 4 élus défend avec vigueur les intérêts de notre beau département et de ses habitants. La gauche au pouvoir avec une majorité relative (22 élus sur 46), nous comptions sur les élus LR et UDI pour se joindre à nous quand il fallait faire barrage à certaines propositions absurdes des socialistes et des communistes. Malheureusement, nous avons été les seuls à nous opposer à l’augmentation des impôts de 10% sur le foncier bâti qui pèse lourdement sur les propriétaires de notre territoire, mais aussi à l’attribution de subventions à des associations communautaristes. Lors de l’assemblée départementale du 13 octobre, il nous a été proposé de voter des subventions de 100 000 € pour les demandeurs d’asile, 19 000 € pour les habitants du Mas Pacte territorial  : une alliance équilibrée Le pacte territorial, voté par les 46 conseillers départementaux, contractualise l’aide du Département aux projets communaux ou intercommunaux pour deux ans. Ce contrat permet de s’appuyer sur la connaissance essentielle des maires et de leurs équipes  : c’est eux qui priorisent les projets et les chantiers à mener. En période de restrictions économiques, c’est la garantie de privilégier les projets structurants pour le territoire et pour les Gardois. Car nous devons faire des choix. Tous les départements sont confrontés à une hausse des dépenses sociales sans bénéficier en contrepartie des recettes correspondantes de la part de l’État. Le Gard n’y échappe pas. Si la solidarité est légitime et nécessaire en cette période de fort chômage, les 13 élus du groupe Le Bon Sens Républicain n’ont cessé de rappeler ces derniers mois l’urgente Quatre élus FN  : un bol d’air pour le Gard Notre volonté est animée par une croyance  : la solidarité doit être la base de notre action. Historiquement, le Département a toujours été au plus près des territoires pour les accompagner et donc garantir un accès égal aux services et équipements. C’est ce qui fait vivre son rôle de proximité et de soutien. Nous ne changerons pas cela. Nous continuerons de lutter contre le défaitisme et le catastrophisme de certaines autres formations politiques. Nous continuerons d’agir pour la solidarité territoriale. Et nous continuerons d’assumer les responsabilités que nous ont confiées les Gardoises et les Gardois. Olivier Gaillard Président du groupe Socialistes et apparentés de Mingue pour lutter contre l’exclusion (?) , 4 000 € pour la scolarisation des gens du voyage, etc. Malgré cette gabegie financière proposée à chaque conseil, ils ont le culot de dire dans la presse que notre institution est dans une situation financière catastrophique. Mais quand feront-ils de réelles économies en laissant de côté leur idéologie pour enfin s’occuper des Gardois avant tout ? Comptez sur nous pour continuer à soutenir les projets œuvrant pour l’intérêt général et à dénoncer les arrangements entre la majorité PS-PC et les élus LR-UDI. Contact  : 06 11 40 38 95. nécessité de soutenir les investissements et donc l’emploi sur l’ensemble de notre territoire. À la clef, le salut de nos entreprises et artisans et moins d’aides sociales à verser. Impliqué dans les discussions qui ont permis de trouver un juste équilibre dans les projets que nous subventionnerons, notre groupe a défendu les communes car tous les territoires doivent bénéficier de cette alliance pour le Gard de demain, un Gard innovant, attractif et solidaire. Nous avons été élus pour construire l’avenir de nos enfants. Nicolas Meizonnet Président du groupe Front national Socialistes et apparentés Laurent Burgoa Président du groupe Le Bon Sens Républicain Front national
Avec les citoyens pour vivre ensemble La France mais aussi bien d’autres pays ont été, sont encore victimes d’attentats, de guerres, de violences. Nous devons faire face en même temps à une crise économique qui fracture la société française. Les collectivités comme la nôtre ont un rôle important à jouer pour combattre ces fléaux, elles doivent créer du commun, pour que vouloir vivre bien et mieux ensemble ne reste pas lettre morte. Avec le Pacte pour les Gardois, nous voulons agir dans ce sens. Les ambitions que nous développons autour des trois thèmes, à savoir innovation, attractivité, solidarité, sont de nature à apporter des réponses aux attentes, aux besoins des Gardoises et des Gardois. Depuis plusieurs années, les politiques budgétaires nationales consistent à faire toujours plus de cadeaux aux actionnaires, au CAC 40. Ces UDI et Indépendants choix coupent les vivres et laissent exsangues bon nombre de collectivités territoriales. Hélas, les propositions de la majorité des candidats à l’élection présidentielle sont d’inspiration ultralibérale et ne feront qu’accentuer la baisse des moyens financiers à mettre au service des Gardoises et des Gardois. Les élus communistes ici comme partout en France s’opposent à ces politiques. Dans la rue, au Parlement et bien sûr dans notre assemblée départementale, nous sommes à vos côtés pour défendre vos intérêts. Christian Bastid Président du groupe Communistes et Front de gauche Pour une France renaissante et un Gard gagnant ! Lentement, nous glissons vers une année électorale capitale pour la France et le devenir de nos territoires. Elle l’est à plus d’un titre. Il s’agit tout d’abord de renouer avec la confiance des électeurs déçus par cinq ans de gouvernance désastreuse. Il faut ensuite s’attaquer en priorité à la relance de l’emploi, de l’économie, de l’attractivité, de la modernité par le numérique et soulager les ménages et les entreprises asphyxiés par une trop lourde imposition. Cela est aussi vrai pour notre département qui pourtant grouille d’atouts considérables et pour les Gardois qui constituent un vivier de talents. L’année qui s’annonce doit être un tremplin destiné à encourager et à soutenir le travail, l’investissement, l’entrepreneuriat, l’initiative… Les choix que les électeurs seront amenés à faire sont cruciaux. Ils détermineront la feuille de route qui L’INFO DU DÉPARTEMENT DU GARD Communistes et Front de gauche devra être conduite pour redonner de l’espoir, du courage, de l’entrain dans notre pays et, par ricochets, dans nos bassins de proximité. L’innovation devra être encouragée pour être le ciment du développement économique, l’artisanat devra être soutenu pour rester le socle d’une économie solide et solidaire et le monde associatif devra être accompagné avec force et convictions comme un vecteur du bien vivre ensemble et de solidarité. Plus que jamais, les élus du groupe UDI et Indépendants sont au cœur de l’arène pour participer au redressement et sont mobilisés à l’aube de cette année décisive, pour véhiculer et défendre en priorité le sens du seul intérêt qui les anime, celui d’une France renaissante et d’un Gard gagnant ! Thierry Procida Président du groupe UDI et Indépendants 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :