[30] Le Gard mag' n°3 jun/jui/aoû 2018
[30] Le Gard mag' n°3 jun/jui/aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de jun/jui/aoû 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (420 x 542) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : sport, le Gard qui gagne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Le Gard se muscle, s’épanouit, se solidarise… et donne envie aux visiteurs de venir pratiquer sur son sol. C’est d’ailleurs la tendance lourde des dernières années  : associer découverte touristique et activité physique, bien-être et santé, recherche de la performance et protection de l’environnement – notamment quand on pratique sur des sites ou lors de manifestations portant le label départemental « Gard pleine nature ». Le Département, pour sa part, n’oublie pas les autres enjeux de la pratique sportive  : éducatifs, citoyens, sociaux – en lien avec ses autres compétences. Et, quand il soutient de jeunes talents qui se préparent aux J.O. 2024 et contribuent au rayonnement du Gard, ce n’est bien sûr que la partie émergée de son action. entretien avec… DOSSIER DENIS BOUAD, PRÉSIDENT DU DÉPARTEMENT Quel est l’engagement du Département pour le sport ? Le sport, au même titre que la culture et l’éducation, est clairement constitutif de la construction, de l’épanouissement et du développement des individus et de la société qu’ils composent. C’est pour moi un enjeu qui doit être intégré dès le processus éducatif et tout au long de la vie. C’est pour cela que l’essentiel de l’action du Département sur ce sujet se concentre sur le « sport pour tous » avec le soutien aux structures et clubs formateurs, qui nous permet de compter plus de 165 000 Gardois titulaires d’une licence sportive, et un effort soutenu pour permettre l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées qui nous place dans le peloton de tête des départements sur ce sujet. Enfin, je n’oublie pas la dimension citoyenne, avec le dispositif « Sportifs au collège » qui amène des sportifs gardois de haut niveau dans les établissements scolaires et permet à nos enfants d’échanger sur les valeurs et efforts (partage, travail, respect, altérité…) nécessaires pour atteindre le haut niveau. Quelle place pour le haut niveau dans ce cadre ? Tir à l’arc, football, rugby, tennis de table, handball…, les clubs de haut niveau gardois ont des résultats remarquables, qui plus est avec des talents gardois. C’est une grande satisfaction et une chance. Les sportifs sont des ambassadeurs de leur territoire et c’est pourquoi nous avons choisi de soutenir quatre jeunes, jusqu’aux J.O. de Paris 2024, et sommes le premier des supporters des clubs et talents du Gard qui gagne. Comment valoriser cette notoriété ? La notoriété du territoire et son image positive conditionnent son attractivité. Les succès sportifs renforcent notre potentiel qui est déjà considérable et reconnu pour la pratique des sports nature (vélo, trails, voile…) dans un environnement préservé et exceptionnel. Les grands événements que nous soutenons (Marathon des Côtes du Rhône, Triathlon des Gorges de l’Ardèche et du Gard, Étoile de Bessèges…) participent tous à cette dimension, y compris avec des retransmissions télévisées qui ont permis de toucher des centaines de milliers de téléspectateurs. 09
DOSSIER JEUNESSE ET TALENT pour que le Gard gagne ! Notre département est une mine de jeunes sportifs au palmarès déjà bien fourni et sur lesquels se fondent de nombreux espoirs, à l’image du « VTTiste » Lorenzo Serres, vainqueur en juin de la Volterra 2018 (cf. photo en une du magazine), pour ne citer que sa dernière victoire. Aider nos jeunes Gardois à devenir les champions de demain, tel est l’objectif que s’est fixé le Département avec son programme « Jeunes talents ». La France, qui aura l’honneur d’accueillir dans sa capitale les Jeux Olympiques de 2024, sera l’espace d’un été le centre du monde, le lieu où la planète se retrouvera autour d’épreuves sportives ultramédiatisées. C’est dans ce contexte que le Département souhaite accompagner quatre espoirs sportifs gardois âgés de 18 à 23 ans, qui appartiennent dès à présent aux équipes de France de leur discipline et de leur catégorie d’âge. Lucie Gauthier, Enzo Giorgi, Jean-Marc Pontvianne et Tom Poyet en chiffres Plus de 600 collégiens En 2018, le RCN et l’USAM ont rencontré plus de 600 élèves, invités en retour par les sportifs à assister à l’un de leurs matchs. Le dispositif « Sportifs au collège », initié par le Département, propose des rencontres entre collégiens et sportifs de haut niveau avec pour objectif d’échanger autour des valeurs du sport et de la citoyenneté. 10 #03 été 2018 Tom Poyet, Lucie Gauthier et Enzo Giorgi aux Trophées de l’Olympisme le 4 juin dernier. sont amenés à devenir de véritables ambassadeurs de notre département et donc de contribuer à l’attractivité de notre territoire. Handball, escrime, handisport, athlétisme ou tennis de table sont des disciplines qui ont fourni de nombreux champions à notre pays. Demain, avec ces jeunes talents qui gagnent, c’est le Gard qui brillera ! LE TOP 10 des disciplines les plus pratiquées au sein de clubs sportifs dans le Gard 1 Football 2 Tennis 3 EPGV (gymnastique volontaire) 4 Équitation 5 Handball 6 Pétanque 7 Judo 8 Rugby 9 Randonnée 10 Golf Ce classement révèle que les Gardois aiment la pratique du sport en club. Le football est leader du classement avec plus de 20 000 licenciés gardois. Le tennis arrive en deuxième position avec ses 15 000 adhérents. On notera que la gymnastique volontaire puis l’équitation arrivent juste derrière tandis que le handball, la pétanque, le judo, le rugby, la randonnée pédestre et le golf clôturent le top 10. (source  : La DRJSCS Languedoc-Roussillon)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :