[30] Le Gard mag' n°2 mar/avr/mai 2018
[30] Le Gard mag' n°2 mar/avr/mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de mar/avr/mai 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (190 x 245) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : en mai, j'ai régate.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
S’ÉVADER L’éco-pagayage UNE RANDO AU FIL DE L’EAU – UNIQUE DANS LE SUD DE LA FRANCE – AVEC L’ESPACE ÉCO-PAGAYEUR  : UN PARCOURS NAUTIQUE D’INTERPRÉTATION, PÉDAGOGIQUE ET LUDIQUE ACCESSIBLE À TOUS. qui ? C’est la communauté de communes Terre de Camargue, regroupant Aigues- Mortes, Le Grau-du-Roi et Saint-Laurent d’Aigouze, qui a initié ce projet soutenu et labellisé Gard pleine nature par le Département. Le Syndicat mixte pour la protection et la gestion de la Camargue gardoise l’a mis en œuvre.comment ? À bord d’un canoë, d’un kayak ou d’un standup paddle, muni d’un guide pédagogique, vous partez à la recherche de balises situées le long des berges. Réservez auprès du Kayak Club Terre de Camargue, tél. 04 66 93 88 09, kayakmer.legrauduroi@orange.fr 24 #02 printemps 2018 GRAU- DU-ROI NÎMES où ? Depuis le plan d’eau du Vidourle jusqu’à l’étang du Ponant au Grau-du-Roi. Ingrid Ulrich, aventurière, passionnée de standup paddle vit à Saint- Laurent d’Aigouze entre les marais, la mer et le canal du Midi. Un beau terrain de jeu ! Debout sur sa planche, elle a relié la Méditerranée à l’Atlantique en parcourant 600 km en 9 jours en autonomie totale. Son prochain défi  : une expédition au Groenland. Son association Au-delà de l’Océan a pour vocation d’accompagner les femmes atteintes d’un cancer du sein. « Ramer sur l’eau permet de se ressourcer, de se retrouver, d’échanger, de se motiver et de reprendre une activité physique ». Rendez-vous sur son site lesaventuresdelagrid.jimdo.com
POINTS DE VUE Socialistes et apparentés « Agir pour les Gardois », ce n’est pas qu’un discours Contrairement à une certaine frange de l’opposition qui se contente d’idées poussiéreuses et de discours usés sans suites, notre groupe construira toujours son action d’abord par le travail de terrain plutôt que par des slogans. Aussi, cela implique de se poser les bonnes questions pour que notre action publique soit la plus efficace possible et utile au plus grand nombre. Par exemple, le pacte pour les entreprises, en simplifiant la commande publique pour notre institution, facilite la réponse aux appels d’offre. Cette démarche est au service de l’emploi local et de plus de transparence. Dans un autre domaine, l’augmentation de 200 000 euros du budget de la Culture répond à une volonté et à un besoin d’investir pour le développement et le renouvellement culturel. De même, la participation du Département au dernier salon de l’Agriculture a permis de mettre en avant des produits de qualité issus de terroirs diversifiés. Au travers de ces quelques exemples, c’est l’attractivité et l’image du Gard que nous cherchons toujours à valoriser. C’est un défi qui ne peut être relevé qu’en lien avec les forces vives de ce territoire. Ce travail indispensable, nous continuerons de le mener au plus proche de nos territoires et leurs habitants, car c’est le sens des responsabilités que vous nous avez confiées. Christophe Serre, Président du groupe socialistes et apparentés POINTS DE VUE Groupe des Élues communistes La fracture numérique ! Nous voulons la réduire, la supprimer, pour cela le Conseil départemental du Gard, avec le projet baptisé « WIGARD », va investir 269 millions d’euros. Très prochainement, vous pourrez suivre l’avancement de « WIGARD » commune par commune, grâce à une carte mise en ligne sur le site internet du Gard. L’objectif  : 100% des zones rurales gardoises connectées et l’accès au très haut débit pour tous d’ici à 2022. Ce but que notre majorité s’est fixé est une fois de plus l’expression de notre volonté de faire de la solidarité le maître-mot de notre action à travers l’ensemble du territoire dans tous les domaines où nous intervenons. Le président de la République et son Premier ministre, avec le soutien de leur majorité à l’Assemblée nationale, aggravent les difficultés du plus grand nombre pour satisfaire l’avidité financière de quelquesuns. Par exemple, d’un côté ils augmentent la CSG, avec pour conséquence la diminution du pouvoir d’achat des retraités, de l’autre ils suppriment l’ISF au profit des plus riches. Les élus communistes sont disponibles pour construire un rassemblement qui s’oppose à cette politique au quotidien. Au Conseil départemental du Gard avec nos partenaires de la majorité, nous agissons autant que possible, pour que nos politiques de solidarité s’opposent elles aussi aux conséquences désastreuses des décisions prises au niveau national. Christian Bastid, Président du groupe Communiste 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :