[30] Le Gard mag' n°2 mar/avr/mai 2018
[30] Le Gard mag' n°2 mar/avr/mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de mar/avr/mai 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (190 x 245) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : en mai, j'ai régate.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
INSTANTANÉ Jeu concours 20 #02 printemps 2018 Voici la photo qui a reçu le plus de votes lors du concours #CroquezLeGard. Sur le stand au salon international de l’agriculture à Paris ou dans le Gard, les participants ont exprimé leur vision du Gard en croquant avec leurs objectifs un produit à travers un terroir, un animal ou un savoir-faire. L’auteur de cette photo a remporté un séjour. Retrouvez les photos des finalistes sur gard.fr. N’hésitez pas à partager votre regard sur le Gard, faites-nous parvenir une photo à la verticale en haute définition par mail à dcom@gard.fr pour une publication dans le prochain numéro Le Gard3.0. Roland Huguet Retour de pêche au Grau-du-Roi. C'était le 16 février à 17h30 au bout de la jetée du port, les bateaux de pêche rentraient les uns derrière les autres entourés de nuées d'oiseaux. Le ciel était magnifique. »
Raseteur émérite, il est le nouveau président de la Fédération Française de Course Camarguaise (FFCC). Né à Lunel, il y a un peu plus de 35 ans, ce vauverdois d’adoption a toujours grandi en Camargue. C’est d’ailleurs dans cette terre aussi rude qu’attachante qu’il rencontre l’amour… du taureau. Alors qu'il est à peine majeur, son talent et sa précocité en font un participant au prestigieux Trophée des As. Dès lors, et durant dix ans, Hadrien collectionnera les honneurs et les trophées faisant de lui un des meilleurs de sa génération. En 2015, alors que la FFCC connaît Ma carrière achevée, je voulais rendre à la course camarguaise qui m’avait tant donné Allier modernité et tradition HADRIEN POUJOL, un homme libre une crise majeure, il se lance avec un collectif dans son sauvetage. Sa feuille de route  : rompre avec la gestion passée, redonner de la crédibilité au monde de la bouvine et retrouver la confiance des partenaires comme des institutions. L’opération est en passe d’être réussie. Aujourd’hui, il veut faire entrer la course libre dans le XXI e siècle tout en restant fidèle aux traditions camarguaises, privilégiant le spectacle et la beauté de l’art. « La tâche n’est pas facile tant les objectifs peuvent paraître antinomiques », mais son goût du collectif et sa passion taurine chevillée au corps lui permettront de relever le défi… en homme libre. selfie La bouvine au collège Le Ministère de l’Éducation nationale autorise l’ouverture de deux sections scolaires de course camarguaise dans les collèges de Vauvert et d’Arles. Elles consacreront deux heures par semaine à la culture et aux traditions taurines. UNE COMPÉTITION UNIFIÉE Une seule compétition régira désormais la saison sportive sous l’égide de la Fédération avec des points attribués aux raseteurs tant pour les trophées récoltés que pour le spectacle donné. Un nouveau siège pour la FFCC en Camargue gardoise La Fédération travaille avec le Département et le syndicat mixte au projet d'installer son siège sur le site du Scamandre à Vauvert hameau de Gallician. Ce site où la biodiversité est reine constituerait un écrin pour ce qui est bien plus qu’un sport ou de la tauromachie mais un art de vivre. 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :