[30] Le Gard mag' n°110 mars 2015
[30] Le Gard mag' n°110 mars 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°110 de mars 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (210 x 290) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : deux nouveaux centres de secours dans le Gard.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Vu du Gard « Ce qui fait l’excellence : la qualité du terroir, la main de l’homme, le climat, la variété… », confie Renaud Lavandet, qui parle parfaitement le malgache et retourne quatre mois par an, sur la côte nord-est de Madagascar, surveiller les récoltes. Lavandet : la route des épices mène au Gard Un nom prédestiné, Lavandet, et une envie d’ailleurs qui s’est concrétisée par des aventures commerciales lointaines, avant qu’il ne crée en 2006 La Grande Île, avec un pied à Saint-Gilles et un autre à Madagascar : Renaud Lavandet ne craint pas les grands écarts, pas plus que « de monter en brousse », avec une journée de pirogue et dix heures de marche, pour contrôler les récoltes. Il importe ensuite et conditionne de la vanille Bourbon (3 tonnes par an), mais aussi du combava séché, du gingembre, du curcuma, de la cannelle, des baies roses… Respirer son poivre de Timut, parfumé comme un La vanille sèche : 300 gousses au kilo, et 3 000 kilos récoltés… des salaires et des débouchés pour 80 paysans malgaches. 24 LeGARDMAG mars 2015 agrume, fait déjà voyager. On comprend que ses épices n’ont rien à voir avec ceux qu’on a coutume d’utiliser en cuisine. Les plus grands chefs ne s’y sont pas trompés, qui invitent ses produits à leur table : le zeste de combava qui sublime poissons et viandes blanches, les épices soja qui surprennent sur du sucré-salé, associés à du miel, le poivre sauvage qui se récolte à dix mètres de hauteur, en pleine forêt, et conserve un goût boisé… La série des poivres et épices est d’ailleurs présentée comme une collection, dans des flacons en verre qui n’ont rien à envier aux grands parfums. Certains produits ont l’allure de cristaux, comme ce sel rose de l’Himalaya ou ce sel bleu de Perse. Ils ont des vertus incroyables comme le sel noir d’Hawaï, puissant détoxifiant, excellent pour le système digestif. On le sait peu, mais la plupart des épices possèdent des vertus antiseptiques et bactéricides. Sur le site www.epiceslavandet.com, il est d’ailleurs possible de se composer sa petite ordonnance personnelle. Chocolatiers et pâtissiers de renom, comme Fabrice Gillotte à Dijon ou Olivier Roellinger à Cancale, se fournissent aussi à Saint-Gilles, dans cette petite entreprise de dix salariés. Les Gardois peuvent eux-mêmes se ravitailler dans les épiceries fines (comme Au Bien Être, place du marché à Saint- Jean-du-Gard), chez les primeurs (comme Ador le Fruitier, rue du Forez à Nîmes) ou dans les grandes surfaces comme Intermarché. Développement durable avant tout Au choix de l’excellence, avec des produits entièrement naturels, Renaud Lavandet a ajouté le parti d’aider les populations locales, en offrant des salaires à l’année à des producteurs qu’il a su fidéliser, et en créant, contre le déboisement, une ONG d’une vingtaine de personnes qui plante et revend à prix coûtant les produits de sept pépinières, mais soigne aussi les petits singes makis. Du commerce équitable sans le dire, du bio sans en avoir le label : Renaud Lavandet fuit les étiquettes et préfère continuer à inventer et se renouveler. Ses projets ? Toujours épicés, avec une idée de sel aux cinq poivres, et de sel de Camargue aux truffes d’Uzès digne de la bannière Militant du Goût. Un ancrage local qui lui tient à cœur, lui dont la famille de restaurateurs est gardoise. PF Liste des points de vente sur www.epiceslavandet.com La Grande Île, 23 rue de la République, Saint-Gilles, tél. 04 66 23 81 79
Before de Lives au Pont : un tremplin pour les artistes gardois Avec les Before, il y a un avant… et un après pour les groupes gardois invités à se produire en première partie d’artistes mondialement connus, lors du festival Lives au Pont, devant les milliers de spectateurs rassemblés au pied du Pont du Gard. Cette année, pour la 3 e édition de cet événement initié et soutenu par le Conseil général, deux groupes monteront sur scène les Exprimez-vous ! Le Conseil général invite d’ores et déjà les internautes à promouvoir leur groupe préféré via les réseaux sociaux, sur gard.fr/pages Facebook : Site du Pont du Gard officiel/Le Gard-Conseil général. Cil : une voix, une guitare et un tambourin de pied, pour une musique entre Bjork, Dépêche Mode, Buddy Holly. L’âme du rock… MasterFader : le duo d’origine nîmoise se livre depuis 2009 à l’expérimentation, entre sons contemporains de Berlin et techno de Détroit. Habitué des salles de concert, il a pour ambition de faire danser et d’innover sans cesse. Ciadel : Groupe pop électro, inspiré initialement de la scène trip-pop anglaise et islandaise, déjà présélectionné en 2014. 2015 sera-t-elle pour eux l’année des possibles ? Vu du Gard 9 et 10 juillet prochains. Mais, pour le moment, ils sont encore quatre en lice, présélectionnés par le Département et ses partenaires : la fédération des Musiques actuelles du Gard (Femag), les radios associatives du Gard, la Scène de Musiques Actuelles Paloma, les Elvis Platinés, Rock à Guda et la Ville de Nîmes attributaire de la Bourse Jeunes Talents. C’est le grand concert gratuit du 17 avril au Tremplin, à Saint-Ambroix, qui donnera à un jury de professionnels l’occasion de départager les candidats. Une chance pour ces talents émergents, et une volonté du Département de maintenir, en partenariat avec l’EPCC du Pont du Gard, un dispositif de repérage et d’accompagnement de jeunes en voie de professionnalisation. PF Contact Maison de l’eau, tél. : 04 66 24 96 02 et contact@culture-maisondeleau.com krAzy spAce : né de la rencontre de Julien Espeisse, auteur d’un rap brutal, et d’Aimeric, DJ touche-à-tout, pour un résultat débridé, puissant et rageur. A remporté en 2012 la Bourse Jeunes Talents de Nîmes et intégré la pépinière artistique La Belle Paloma. mars 2015 LeGARDMAG 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :