[30] Le Gard mag' n°110 mars 2015
[30] Le Gard mag' n°110 mars 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°110 de mars 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (210 x 290) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : deux nouveaux centres de secours dans le Gard.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Liens publics Le goût est une affaire de « Militant » Le nouveau guide des médaillés : une mine d’idées et d’adresses gourmandes. 10 LeGARDMAG mars 2015 Des produits gardois de qualité, dont on connaît précisément la provenance et l’élaboration, des produits qui ne parcourent pas des milliers de kilomètres avant d’arriver, dénaturés, dans votre assiette ou votre verre… Telle est la volonté de « Militant du goût » depuis bientôt quinze ans. Créé par le Conseil général du Gard, en partenariat avec les chambres consulaires, ce sceau garantit aujourd’hui l’authenticité d’environ 600 produits ou établissements du département, triés sur le volet. Il répond surtout à une préoccupation majeure d’inciter à consommer local et lutter contre l’uniformisation des goûts. Une préoccupation que l’on retrouve évidemment dans le concours Le Gard Militant du goût, anciennement nommé Gard Gourmand, organisé depuis 1993, et dont le nouveau guide des médaillés 2015 vient de sortir. FL Habiter mieux : l’éco-rénovation pour tous « Ce n’est pas quand on est le plus contraint financièrement qu’on peut réaliser des travaux », constate Jérôme Lerasle, conseiller à l’Espace Info Énergie du CAUE. D’où l’intérêt d’« Habiter mieux », dispositif qui s’adresse à un public modeste en l’aidant à financer des rénovations permettant des économies d’énergie. Un Français sur cinq a des difficultés à se chauffer ou s’éclairer, d’après l’Observatoire national de la Précarité énergétique. Pour réduire leurs factures et améliorer leur confort, les Gardois peuvent s’adresser soit à l’Agence départementale d’information sur le logement (Adil), qui répond aux questions généralistes, financières et fiscales (éligibilité, délais, crédits d’impôts, éco-prêts à taux zéro, aides de l’Agence nationale de l’Habitat). Ils peuvent s’adresser aux Espaces Info Énergie qui les renseignent plus techniquement sur la qualité des matériaux à utiliser, les artisans professionnels habilités, ainsi que sur les aides possibles. « Plus de 2 000 demandes ont été traitées en 2014 par l’Adil au titre du PRIS (Point rénovation Info Service), et 600 fiches de liaison transmises aux opérateurs des trois territoires ‘Habiter mieux‘ * », rappelle Yves Maurel, directeur adjoint de l’Adil30. Faut-il isoler les combles avant d’opter pour de nouvelles menuiseries ? Faut-il changer sa chaudière ? Quel type d’énergie choisir ? « Nous délivrons des conseils neutres, en toute indépendance », indique Jérôme Lerasle – une neutralité qui permet de mieux conseiller l’ordre de priorité des investissements, le matériel utile et l’énergie adaptée. Le Département soutient les deux structures – Adil et EIE, membres du réseau de l’Ademe – dans la gestion de ce dispositif national. PF (*) Dans le Gard, 3 structures gèrent le dispositif : pour l’agglomération d’Alès, gestion en régie par son service Habitat ; pour Nîmes Métropole, le bureau d’études Urbanis ; hors agglomération de Nîmes et d’Alès : Habitat et Développement Méditerranée. Adil du Gard, 7 rue Nationale à Nîmes, tél. 04 66 21 92 90 - Adil : adil30.org Pour bénéficier du plan de rénovation énergétique de l’habitat et connaître l’interlocuteur sur son territoire : tél. 0 810 140 240 ou site : renovation-info-service.gouv.fr. Des gourmets connectés Sur smartphone ou tablette, les « Militants du goût » ont désormais leur APPLI. En un clic, 80 recettes sont ainsi disponibles. Une appli qui fonctionne en tandem avec le site www.militantdugout.gard.fr. Grâce à elle, les gourmets peuvent voter pour leurs plats favoris et proposer leurs propres recettes. Ils peuvent aussi géolocaliser les restaurants "militants" ou obtenir une liste à partir d’un nom de ville. Le pâté en croûte de Stéphane Meyer, charcutier traiteur du « Porc Épique », aux Halles de Nîmes. À Villeneuve-lès-Avignon, Claude et Maryse Adam ont fait l’acquisition d’une pompe à chaleur et isolé la façade de leur maison, en ayant recours au programme Habiter Mieux.
La conférence économique fait intervenir des témoins (ici, Cédric Bernard, prix Espoir), en présence des acteurs locaux, tels Mme Acchiardi, Présidente de la Boutique de Gestion du Gard, le Vice-président du Conseil général délégué à l’économie et à l’emploi et les présidents des chambres consulaires. Liens publics Offensives face à la crise : les entreprises dont on parle Faire un état des lieux de l’économie gardoise et des actions menées pour soutenir l’activité et l’emploi : c’est la raison d’être de la conférence économique. Le 27 janvier dernier s’est ainsi tenue la 8 e du nom. Ce rendez-vous, organisé depuis 2006, réunit les établissements consulaires du Gard (chambres de commerce, de métiers et d’agriculture) et les chefs d’entreprise. Il donne l’occasion de définir des stratégies face à la crise économique qui affecte un grand nombre de Gardois et d’entreprises locales. En consultant ces dernières sur leurs besoins, le Département peut ajuster ses interventions pour mieux faire correspondre l’offre et la demande d’emploi. Au-delà, il met en avant un tissu économique qui, certes, traverse des difficultés mais recèle aussi des gisements d’initiatives innovantes, des fleurons de l’économie nationale et des pépites locales. Certaines d’entre elles ont d’ailleurs été primées aux concours TPE et Espoirs en 2014, comme Lou Gacécano de Cédric Bernard (voir page 22). D’autres chefs d’entreprise se veulent solidaires et affichent le label Diversité, tel Fabien Venier spécialisé dans la rénovation à Méjannesles-Alès. D’autres entreprises encore restent offensives face à la crise en agissant dans un cadre d’échanges et de mutualisation, notamment dans des clubs territoriaux ou thématiques. Plusieurs explorent enfin de nouvelles niches d’activité comme la domotique et la « Silver économie ». Le Département s’attache aussi à assurer aux entreprises un environnement stimulant, en aménageant les routes, en participant aux grands projets structurants du territoire, en soutenant les zones d’activité etc. FL + d’infos sur gard.fr » Le chiffre : 300 participants dont 200 chefs d’entreprise et représentants du monde économique mars 2015 LeGARDMAG 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :