[30] Le Gard mag' n°109 déc 14/jan 2015
[30] Le Gard mag' n°109 déc 14/jan 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°109 de déc 14/jan 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (210 x 290) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : maisons en partage... pour vieillir autrement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
En actes Le 27 novembre dernier, aux côtés de Serge Almeras, Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Gard, Jean Denat visitait le chantier de l’Institut de Formation des Métiers de l’Artisanat, une construction à laquelle le Conseil général participe à hauteur de 2 millions d’euros. 2015, année de responsabilité « Prévoir pour ne pas subir » : Jean Denat réagit aux incertitudes qui pèsent sur l’avenir des Départements. « 2015 est une année particulière. Nous avons la chance d’avoir une assemblée solide, responsable, pleinement consciente de ses devoirs. Nous souhaitons qu’elle le reste, que nous constituions un véritable rempart face à la crise. C’est au nom de tous les Gardois que je m’exprime. C’est avec exigence et vigilance que nous, les élus départementaux, défendons les intérêts du Gard. C’est toujours sur ce terrain, la défense de notre territoire, que vous nous retrouverez. Nous faisons le choix de la croissance et de l’investissement, pour maintenir l’emploi. Il faut soutenir les entreprises comme les services publics. Le Département est le meilleur échelon pour garantir l’égalité des chances et l’équilibre entre les territoires, notamment l’urbain et le rural. Nous continuerons également à être aux côtés de nos aînés, de la jeunesse en difficulté, des personnes fragilisées. Nous soutenons ceux qui en ont besoin, entreprises ou personnes démunies, en partenariat avec les autres collectivités car il n’est plus possible d’agir seul. Nous devons aussi encourager la participation citoyenne pour rapprocher les usagers de l’administration qui gère leur vie quotidienne : déplacements, établissements d’hébergement, crèches, collèges, allocations, activités culturelles etc. Le Département doit se moderniser, et la réforme du scrutin départemental, qui fera entrer un nombre égal de femmes et d’hommes, va y contribuer. À toutes les Gardoises et tous les Gardois, j’adresse mes vœux les plus sincères pour l’année à venir : que vos espoirs d’une vie meilleure se concrétisent, et que le Gard puisse relever les nouveaux défis à venir. 2 LeGARDMAG décembre 2014 - janvier 2015
En actes Budget : investir pour l’avenir des Gardois Quelle est la situation financière du Département et quelles sont ses marges de manœuvre ? Comment réaliser des économies en maintenant le niveau et la qualité des services publics ? Et comment soutenir au mieux le développement économique pour préserver l’emploi ? L’assemblée départementale a choisi. En maintenant l’investissement au niveau de 2014, 159 M €, l’assemblée départementale a fait le choix du soutien à l’activité économique et à la création d’emplois. « Il nous faut renouer avec la croissance, a souligné Jean Denat lors du débat d’orientations budgétaires, le 20 novembre dernier. On ne doit jamais oublier qu’en France, 73% de l’investissement public provient des collectivités locales. Et, dans le Gard, nos dépenses d’équipement sont le double de la moyenne nationale. Le Conseil général a vocation à construire des collèges, des infrastructures routières, des établissements pour personnes âgées, des crèches… » Autrement dit : à donner des débouchés aux entreprises, de l’emploi et du pouvoir d’achat aux salariés. « Nous sommes partenaires des communes, premier étage de la citoyenneté, et des autres collectivités », a précisé le Président du Conseil général. Il n’est en effet plus possible d’agir seul, car la baisse des recettes fiscales et les insuffisantes compensations de l’État placent les Départements dans une position délicate. Pour autant, l’endettement du Gard reste inférieur à la moyenne nationale, et les économies réalisées auront le moins d’impact possible sur le quotidien des Gardois. Au sein de la collectivité, nous envisageons le non-remplacement de certains personnels partant à la retraite, grâce à des redéploiements de missions. Soutenir l’activité économique Confronté à la constitution de métropoles et de grandes régions, le Département devra évoluer, recentrer son activité sur quelques priorités en garantissant la cohésion sociale et territoriale – sa responsabilité première : « Cette façon de ne pas nier la réalité qui nous entoure en restant attachés à nos principes humanistes, cette méthode de gestion plus sobre et plus réaliste nous conduira à sortir de la crise. » IL A DIT Dans la nuit du 14 au 15 novembre dernier, des crues assassines ont coûté la vie à quatre personnes, atteignant cruellement une famille à Cruviers-Lascours, une autre à Peyremale. Le Gard tout entier est endeuillé par ces disparitions. Des personnes ont pu être hélitreuillées par les pompiers du SDIS, dont je salue le travail et le dévouement lors des divers épisodes cévenols. Le contournement ferroviaire Nîmes-Montpellier, l’un des plus grands chantiers en France. Sa base travaux, aujourd’hui en construction, est située à Générac, près de Nîmes. décembre 2014 - janvier 2015 LeGARDMAG 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :