[30] Le Gard mag' n°1 déc 17/jan-fév 2018
[30] Le Gard mag' n°1 déc 17/jan-fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de déc 17/jan-fév 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (190 x 245) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : la qualité Gard.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
POINTS DE VUE Le Bon Sens Républicain Donnons l’envie du Gard Après la gestion catastrophique de ses prédécesseurs, l’actuel président du département affiche une volonté de redresser peu à peu la barre en proposant un budget qui va sur certains projets dans le bon sens, « le bon sens gardois ». Il impose des économies dans les charges de gestion courante, réduit la dette et met un coup d’accélérateur à l’investissement, en hausse de 23 millions. 137 M € seront consacrés à la construction d’équipements au profit des Gardois. Ils sont la perspective de chantiers créateurs d’emplois, d’entreprises aux carnets de commande étoffés. Notre groupe politique y est particulièrement vigilant car un euro investi par une collectivité a un effet multiplicateur sur l’activité économique. En revanche nous regrettons le manque d’audace pour le tourisme. En cette année de consultation et de premières assises du tourisme, le budget régresse fortement ! Aucune nouvelle politique concrète n’est lancée pour favoriser l’hébergement des touristes qui fait cruellement défaut autour de sites touristiques majeurs. Nous ne voyons pas l’élan nécessaire au rayonnement de notre territoire, au développement de ce secteur économique. Face à la concurrence, le Gard se doit d’être innovant, fédérateur et promoteur de notre exceptionnelle richesse naturelle, historique et de notre art de vivre. Donnons l’envie du Gard. Excellente année à tous les Gardois. Laurent Burgoa, Président du groupe Le Bon Sens Républicain 26 #01 hiver 2018 UDI et Indépendants Un nouveau budget pour une nouvelle année ! Plus d’un milliard d’euros ! C’est le budget du département qui a été voté en décembre dernier et pour lequel notre groupe s’est abstenu. Pourquoi ? Parce que ce budget repose une fois de plus sur un piédestal fiscal contraire à notre volonté. En 2016, l’exécutif avait en effet décidé d’augmenter la taxe sur le foncier bâti de 10%. C’est la lourde addition de choix qui n’étaient pas les nôtres mais qui relève aussi d’une équation impossible entre l’état de cette collectivité qui était au bord de la banqueroute et les baisses de dotations et compensations des gouvernements successifs. Ce levier a toutefois permis à la collectivité de retrouver des marges de manœuvre associées à des progrès de gestion que nous avions exigés et obtenus et que nous saluons désormais. Ces progrès aspirent donc à renouer avec les vertus de bonnes pratiques pour servir l’ensemble des Gardoises et des Gardois. Formulons le vœu que ces évolutions se poursuivent et permettent à notre département et à ses habitants d’y retrouver des raisons d’espérer. Notre seul credo, c’est l’intérêt général. Comptez sur nous pour y veiller. Bonne année et excellente santé à chacune et chacun d’entre vous ! Thierry Procida, Président du groupe UDI et Indépendants Front national Une nouvelle année de vigilance et de propositions au service des Gardois Une nouvelle année débute et nous espérons le meilleur pour notre beau département et pour vous tous. Comme c’est le cas depuis plusieurs années, le budget élaboré pour 2018 l’a été dans un contexte difficile pour notre collectivité. Bien sûr, les baisses de dotations de l’État et le déficit de compensation des AIS y sont pour beaucoup, mais pas seulement. Il est évident que la majorité départementale peut et doit faire mieux. De nombreuses dépenses sont encore pour le moins contestables. Notre opposition est pragmatique et non systématique. Nous approuvons les politiques menées sur les contrats territoriaux, le très haut débit ou encore les orientations définies par le schéma départemental du tourisme pour lequel nous avons fait des propositions d’idées telles que le développement du tourisme fluvial dans le Beaucairois ou encore une station de course en montagne dans les Cévennes. Nous nous battons contre les dépenses iniques comme des subventions à une association faisant la promotion d’un rappeur islamiste ou les crédits consacrés à l'hébergement de migrants clandestins sous le terme de « mineurs étrangers non accompagnés ». En 2018, vos serviteurs du groupe FN continueront de défendre le Département, échelon pertinent et enraciné à l’heure où l’intégralité des partis souhaiterait le voir disparaître. Nicolas Meizonnet, Président du groupe Front national
Ingrédients bio 1 BOTTE DE SALSIFIS 5 ORANGES 3 CITRONS VERTS MIEL DE CHÂTAIGNE BIO HUILE D’OLIVE DE NÎMES AOP CHEVRETA PARMESAN DE CHÈVRE 2 CUIL. À SOUPE DE SUCRE Le Gard militant du GOÛT SALSIFIS GLACÉS À L’ORANGE, chevreta et parmesan de chèvre, mâche à l’aigre douce proposée par Julien Navarro Niveau facile Préparation 40 min Cuisson 15 min Coût peu coûteux Personnes 4 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :