[30] Le Gard mag' n°1 déc 17/jan-fév 2018
[30] Le Gard mag' n°1 déc 17/jan-fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de déc 17/jan-fév 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Gard

  • Format : (190 x 245) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : la qualité Gard.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
À CHACUN son Gard PRÈS DE CHEZ MOI LE FOYER D’ACCUEIL MÉDICALISÉ DE GOUDARGUES ACCUEILLE, HÉBERGE ET SOIGNE LES PERSONNES ATTEINTES DE HANDICAP LOURD. EN TOUTE DIGNITÉ, EN TOUTE HUMANITÉ. Le Foyer d’accueil médicalisé (FAM) Les Yvérières voit le jour en 2004. Vocation de la structure, portée par l’association départementale des parents de personnes handicapées mentales et de leurs amis (Adapei 30)  : accueillir et soigner des adultes de plus de 20 ans atteints de déficits intellectuels lourds. Ce qui bien souvent s’accompagne de troubles associés  : polyhandicap, infirmité, psychoses. Foyer de vie IV #01 hiver 2018 Handicap  : le FAM des Yvérières Financé à plus de 65% par le Département, le FAM emploie une cinquantaine de salariés et offre 36 places. Il met à disposition des malades un hébergement et des équipements de soins et bien-être  : balnéothérapie, espaces extérieurs boisés, salle « snoezolen » (détente, relaxation, expériences sensorielles). « Projet associatif, l’établissement porte des valeurs fortes  : reconnaissance de la dignité, de la citoyenneté et du respect de la personne handicapée, esprit d’entraide pour les malades et leur famille, solidarité, qualité de vie », témoigne Véronique Burghoffer la directrice du FAM. FAM les Yverières, Quartier les Yverières, Goudargues 04 66 33 21 50 fam.yverieres@unapei30.fr en bref La caserne reconstruite Les travaux du nouveau centre de secours de Pont- Saint-Esprit progressent  : la caserne sera livrée à l’été 2018. Construite sur un terrain de 8 800 m² mis à disposition au SDIS par la ville, son coût global est de 3,8 M € . Les 10 sapeurspompiers professionnels et les 73 volontaires attendent avec impatience leurs nouveaux locaux, plus adaptés à l’activité du centre de secours qui effectue 1 600 sorties par an. Aiguèze, Montclus, La Roque-Sur-Cèze Le canton de Pont-Saint- Esprit réunit à lui tout seul trois villages labellisés « Plus beaux villages de France » sur les quatre que compte le département du Gard (avec Lussan). Un beau palmarès ! Vénéjan La restructuration, la mise aux normes énergétiques, environnementales et d’accessibilité du foyer socio-éducatif polyvalent Maurice Fost de Vénéjan se poursuit. Après un incendie qui a occasionné un léger retard dans les travaux, l'inauguration est désormais prévue début avril. Ce projet, d’un montant de 1,3 M € , a fait l’objet d’un soutien du Département dans le cadre du pacte territorial. IV-18
Les Férias de Nîmes, par aficion, mais aussi, et peut-être surtout, pour le moment de retrouvailles amicales. Eddie Pons D’ORIGINE ESPAGNOLE, EDDIE PUBLIE SES PREMIERS DESSINS AU DÉBUT DES ANNÉES 80 À BARCELONE OÙ IL S’INSTALLE UN TEMPS, ENTRE RETOUR AUX SOURCES ET ENVIE DE VIVRE LA MOVIDA. C’EST À NÎMES QUE LE DESSINATEUR- RÉALISATEUR POSE SES VALISES IL Y A 37 ANS. 17 000 dessins de presse publiés, des albums BD, des essais, des documentaires et courts-métrages réalisés, un dessin animé sur Paco le flamand rose écolo et rigolo en projet  : portrait chinois d’une figure nîmoise, militant d’un art de vivre et véritable artiste. Eddie, si tu étais… UN MONUMENT ? UN ÉVÉNEMENT ? UN COIN DE PARADIS ? Le Pont du Gard. Je l’ai filmé, pour les Archives départementales, pendant dix ans soit plus de 250 heures de rush, avant, pendant et après les travaux d’aménagement. J’ai une relation intime et personnelle avec l’édifice, comme s’il m’appartenait. Entre Costières et Petite Camargue, les étangs du Scamandre et les prés du Cailar, un lever de soleil époustouflant. DANS LES PAS (GARDOIS) DE... UN DESSIN DE PRESSE ? Un dessin contre les inégalités sociales, l’injustice. UN PRODUIT ? Je serais la brandade de morue, recette typique nîmoise, à base d’un produit venu d’ailleurs. La mondialisation comme on la rêve. UN LIEU CONVIVIAL ? La rue Fresque à Nîmes, lieu de brassage et de mélange. Elle est, à sa façon, la movida nîmoise, vivante, festive et créative. 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :